Les règles à respecter pour convoquer une assemblée générale

par | 0 commentaires

La convocation d’une assemblée générale, quelle que soit la société, est une opération importante dans la vie de celle-ci.
Elle nécessite le respect d’un calendrier et d’un formalisme précis, sous peine de pouvoir être annulée en justice !

Gestion et Comptabilité : les outils

Les règles à respecter pour convoquer une assemblée générale

Quelles sont les règles à respecter pour convoquer une assemblée générale ? Le Blog du Dirigeant fait le point.

1. Convoquer une assemblée générale en SARL

Le gérant doit convoquer l’assemblée générale, dans les 6 mois de clôture de l’exercice. S’il ne le fait pas, les associés peuvent le mettre en demeure de la convoquer, ou en faire la demande en justice

Chaque associé, et le commissaire aux comptes lorsqu’il en existe un, doit recevoir une lettre recommandée 15 jours au moins avant la tenue de l’assemblée générale. En cas de décès du gérant, le délai de convocation est réduit à 8 jours

Les règles à respecter pour convoquer une assemblée généraleLa convocation doit contenir un ordre du jour suffisamment précis, et être accompagnée de certains documents (rapport de gestion du gérant, inventaire, comptes annuels, texte de résolutions, et éventuellement comptes consolidés et rapport du commissaire aux comptes). Si un comité d’entreprise existe, ces documents lui sont communiqués avant la tenue de l’assemblée générale

Le gérant doit convoquer au moins une assemblée générale par an, afin de soumettre aux associés le rapport de gestion, l’inventaire et les comptes annuels. A défaut, le gérant s’expose à une amende pénale de 9 000 euros !

Remarque :
Quelque soit le type de société, les statuts  peuvent prévoir des règles de convocation différentes, dès lors qu’elles respectent les minimas légaux.

2. Convoquer une assemblée générale en SAS

Les règles à respecter pour convoquer une assemblée généraleLa SAS est régie par une grande liberté de rédaction des  statuts, qui vont donc organiser la convocation de l’assemblée générale, dans sa forme comme dans ses délais.

Elle peut même être verbale, à proscrire toutefois, pour des raisons de preuve.

Remarque :
C’est encore ici une illustration de l’efficacité de la SAS, et qui en fait son succès.

3. Convoquer une assemblée générale en société civile

Les associés sont convoqués 15 jours au moins avant la réunion de l’assemblée, par lettre recommandée. Celle-ci indique l’ordre du jour suffisamment précis, accompagné des textes de résolution.

4. Convoquer une assemblée générale en SA

Dans les SA à conseil d’administration, c’est ce dernier qui décide la convocation d’une assemblée générale, à travers son président qui procédera aux formalités matérielles

Dans les SA à directoire et conseil de surveillance : le droit de convoquer une assemblée générale appartient par principe au conseil de surveillance, par dérogation au directoire

Les règles à respecter pour convoquer une assemblée généraleUn avis de réunion doit être émis, dans un délai raisonnable (au moins un mois avant la réunion), par mail, ou par lettre recommandée de préférence : un projet de réunion d’une assemblée doit être porté à la connaissance des actionnaires, afin de leur permettre de déposer et demander l’inscription de projets de résolutions à l’ordre du jour de l’AG. L’avis est publié dans un JAL (ou Journal d’Annonces Légales) du département du siège social de la société

L’avis de convocation doit mentionner : jour, heure et lieu de l’assemblée générale (siège social ou autre lieu), ainsi que sa nature (extraordinaire, ordinaire ou spéciale), les conditions dans lesquelles le vote par correspondance est possible, l’ordre du jour…

Délais minimaux à respecter : 15 jours entre la publicité de la convocation au JAL ou de l’envoi des lettres recommandées, pour une première convocation, et 6 jours sur convocation suivante.

Conseil LBdD :
La convocation et la tenue d’une assemblée générale en SA est très réglementée, et variable selon les spécificités de la société (capital social, nombre d’actionnaires, SA cotée ou non sur les marchés financiers…). Confiez cette tâche à un professionnel du droit (avocat…) afin de remplir cette obligation dans les règles !

Achetez notre ebook

Les règles à respecter pour convoquer une assemblée générale
Les règles à respecter pour convoquer une assemblée générale

Newsletter

Thomas Lailler

Thomas Lailler est Avocat du cabinet VIVALDI Avocats de Lille. Il est spécialisé dans le droit bancaire, le droit commercial, les procédures collectives, le droit des sûretés et voies d’exécution. Formé à l’université du Droit et de la Santé puis à l’institut d’Études Judiciaires de Lille, il rejoint l’IXAD où il obtient son Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat.

Avant de collaborer avec VIVALDI Avocats, Thomas Lailler était Juriste pour le cabinet ABJURIS spécialisé dans le recouvrement de créances, la réduction des délais de paiement et la résolution des litiges commerciaux. Il a également travaillé au Parquet Général de la Cour d’appel de Douai en tant qu’Assistant de justice.

En plus de sa profession d’avocat, il est Chargé de travaux dirigés à l’université du Droit et de la Santé de Lille 2. Depuis 2018, il accompagne les étudiants en droit des obligations et en droit des entreprises en difficulté.
Les règles à respecter pour convoquer une assemblée générale

Les derniers articles par Thomas Lailler (tout voir)

    Les règles à respecter pour convoquer une assemblée générale

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Click here to get this post in PDF

    Please wait...
    créez votre entreprise

    Inscrivez-vous à la newsletter !

    Chaque semaine, des actus et des articles de fond

    Merci ! Votre inscription a été prise en compte.