Tableau de trésorerie : Définitions, conseils, avantages

Par Julien Hubert, le 25/03/2021

Une mauvaise gestion de sa trésorerie est une des causes importantes de faillite dans le monde des entreprises. Le tableau de trésorerie est un outil qui permet d’éviter et d’anticiper les complications financières.

tableau de trésorerie

Établir un tableau de trésorerie est une aide précieuse pour tout entrepreneur dans la gestion financière de son entreprise. Nombreux sont les avantages de cet outil mais attention à éviter les erreurs pour ne pas fausser les prévisions.

Découvrez nos outils pour gérer votre entreprise !

Qu’est ce qu’un tableau de trésorerie ?

Appelé également budget prévisionnel, le tableau de trésorerie est un plan permettant de visualiser en détail l’ensemble des flux de trésorerie réalisés et à venir. Il vise à suivre et à anticiper quel sera votre solde de trésorerie dans les prochains mois.

Chaque mois, le total des dépenses soustrait au total des recettes donne le solde de trésorerie disponible pour le début du mois suivant.

Pour suffisamment de clarté, il est conseillé de réaliser un tableau sur une durée de 6 à 12 mois minimum, pour avoir le temps de réagir en cas de solde de trésorerie négatif.

Bien choisir ses partenaires est déterminant pour une entreprise. Conscient de cette réalité, le Blog du Dirigeant teste et vous propose les meilleures solutions du marché.

> Notre tableau comparatif des logiciels de trésorerie !

Pourquoi faire un tableau de trésorerie ?

Le tableau de trésorerie offre plusieurs avantages à l’entrepreneur :

    • L’anticipation :  Le tableau permet de prévoir quelle sera votre trésorerie dans les prochaines semaines et les prochains mois. Si par exemple vous avez besoin d’effectuer un investissement, vous pourrez ainsi analyser quel est le moment propice pour le faire.
    • Un outil d’aide à la décision : Cet avantage complète le précédant, en analysant le tableau vous pourrez voir si telle ou telle décision est bonne à prendre à tel moment.
    • Un avantage pour la négociation avec un banquier :  Un tableau de trésorerie bien réalisé augmente les chances de succès auprès de la banque pour l’obtention d’un prêt par exemple. En effet, le banquier pourra mieux se rendre compte de votre situation mais aussi de voir que vous êtes un bon gestionnaire grâce à des prévisions complètes.

Comment établir un tableau de trésorerie ?

Le tableau de trésorerie doit comporter à l’horizontal les périodes auxquelles vous voulez voir le budget prévisionnel. Si c’est mensuel, doivent figurer les 12 mois de l’année.

Ensuite à la verticale, le tableau de trésorerie comporte plusieurs parties :

    • Les encaissements TTC, qui correspondent à toutes les entrées d’argent au niveau de l’entreprise
    • Les décaissements TTC, qui correspondent à toutes les sorties d’argent au niveau de l’entreprise
    • Le solde de trésorerie, qui est calculé ainsi à la fin de chaque période par le calcul suivant : trésorerie de départ + encaissements – décaissements
    • La variation de trésorerie, qui est égale à la différence entre le solde de trésorerie de la période et celui de la période précédente.

Le tableau ne doit comporter que des montants certains, surtout au niveau des encaissements. Il ne faut jamais incorporer des montants hypothétiques au risque de fausser toutes les prévisions.

Comment analyser un tableau de trésorerie ?

L’élément important à analyser est le solde de trésorerie. Il doit être positif et avec une marge de manœuvre suffisante en fonction de l’entreprise. Si il est négatif, cela traduit un problème futur qu’il faut anticiper.

Il faut également étudier la variation du solde de trésorerie. Le solde peut être positif mais diminuer progressivement. Dans une telle situation, il faut trouver l’origine du problème et le régler avant la fin du terme.

Quelles sont les erreurs à éviter ?

Le tableau de trésorerie est un outil important et utile pour anticiper des endettements. Cependant, certaines erreurs sont à éviter pour pouvoir utiliser le tableau de tout son potentiel.

    • Il faut prendre en compte les délais de paiement. Ce n’est pas parce que vous effectuez une vente en avril que vous allez recevoir l’argent de cette vente dans le même mois. Le paiement se fera peut être dans les mois prochains. Ne pas prendre en compte ce détail peut fausser vos prévisions.
    • Il ne faut pas attendre d’être endetté pour monter un tableau de trésorerie. Ce n’est pas un outil de crise, il ne pourra pas régler les problèmes d’argent. Il doit à l’inverse vous permettre d’anticiper et éviter les complications pour votre entreprise.
    • Il ne faut pas se laisser tenter par la surenchère. Dépenser plus car votre prévisionnel est bon et positif peut être dangereux. Il faut toujours analyser l’investissement pour savoir s’il est nécessaire et surtout rentable. Il faut également toujours garder une marge de manœuvre en cas de mauvaise passe.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Julien Hubert

Julien est diplômé d’un master 1 en droit des affaires. Il se spécialise dans le domaine de la création d’entreprise.