La comptabilité de trésorerie : de quoi parle t-on ?

par | 0 commentaires

La comptabilité de trésorerie est une méthode de suivi comptable qui consiste à enregistrer les opérations au fur et à mesure des flux de trésorerie.
Ainsi, toutes les dépenses qui ont été engagées, mais qui ne sont pas encore payées n’apparaissent pas dans comptabilité et, si l’exercice est clos, ne figurent pas dans le bilan de l’entreprise.

Gestion et Comptabilité : les outils

La comptabilité de trésorerie : de quoi parle t-on ?

La comptabilité de trésorerie s’oppose à la comptabilité d’engagement où les opérations nécessitent deux écritures : une pour représenter l’établissement de l’opération et une pour son paiement.

Le blog du dirigeant zoome sur la comptabilité de trésorerie et vous explique quelles entreprises sont concernées.

La comptabilité de trésorerie, comment ça marche ?

La comptabilité de trésorerie : de quoi parle t-on ?La comptabilité de trésorerie est une méthode de suivi comptable qui consiste à enregistrer vos encaissements et vos décaissements au fur et à mesure de leur règlement (suivi des relevés bancaires).

La date de l’engagement de la dette ou de la créance n’est absolument pas prise en compte. Ainsi, les dépenses que vous avez engagées, mais que vous n’avez pas encore réglées ainsi que les ventes qui ont été conclues, mais que vos clients n’ont pas encore payées ne figurent pas dans votre comptabilité.

Dans une comptabilité de trésorerie, les opérations sont enregistrées dans des livres de trésorerie en y distinguant les modes de règlement (chèque, banque, caisse…) et la nature des opérations (achat, vente, prélèvement…)

A la clôture de l’exercice, aucune dette fournisseur et aucune créance client n’apparaissent au bilan de l’entreprise.

Attention :
Non enregistrées ne veut bien entendu pas dire « effacées ». Pour un bon suivi de trésorerie, il est préférable d’organiser un suivi parallèle des charges et produits non-payées / non-encaissées.

Comptabilité de trésorerie vs comptabilité d’engagement

La comptabilité de trésorerie s’oppose à la comptabilité d’engagement, méthode classique de suivi comptable qui consiste à enregistrer les opérations en deux écritures : dès le moment où elles sont engagées puis au moment du paiement.

Quelles entreprises doivent tenir une comptabilité de trésorerie ?

La comptabilité de trésorerie concerne de plein droit les entreprises individuelles soumises à l’impôt sur le revenu et relevant des Bénéfices Non Commerciaux (BNC), c’est-à-dire les professions libérales :

  • En auto-entreprise
  • En entreprise individuelle au régime du réel à l’impôt sur le revenu
  • En Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitées (EIRL) à l’impôt sur le revenu

Les entreprises qui sont exclues de la comptabilité de trésorerie

Les sociétés (EURL, SASU, SARL, SAS, SELARL…) et les entreprises individuelles à responsabilité limitée (EIRL) qui sont soumises à l’impôt sur les sociétés sont exclues de la comptabilité de trésorerie et sont obligées de tenir une comptabilité d’engagement.

Les entreprises qui peuvent, sur option, tenir une comptabilité de trésorerie

Les entreprises individuelles qui relèvent des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et soumises à un régime fiscal des micro-entreprises sont soumises de plein droit à une comptabilité d’engagement, mais elles peuvent, sur option, tenir une comptabilité de trésorerie.

Les avantages et les inconvénients de la comptabilité de trésorerie

La comptabilité de trésorerie : de quoi parle t-on ?Les écritures comptables sont moins conséquentes dans une comptabilité de trésorerie. Ainsi, à activité égale, les honoraires de votre expert-comptable seront normalement moins conséquents pour la tenue d’une comptabilité de trésorerie que pour la tenue d’une comptabilité d’engagement.

Ce type de comptabilité peut être tenue par vous-même pour le peu que vous investissiez dans un logiciel adéquat et que vous vous dégagiez du temps… Ce qui peut être un autre problème.

Autre avantage : le classement des pièces comptables est relativement simplifié puisqu’il suffit de rattacher chronologiquement les ventes et les achats qui figurent sur vos relevés bancaires.

L’inconvénient d’une comptabilité de trésorerie peut être fiscal puisque certaines grosses dépenses qui n’auraient pas encore été réglées ne pourront pas apparaître dans les comptes annuels de l’entreprise et venir en déduction du résultat imposable (baisse de l’impôt).

Souvent, la comptabilité de trésorerie ne reflète pas la réalité de l’entreprise. De plus, vous devrez être très vigilant quant au suivi de vos créances et de vos dettes puisque votre comptabilité ne les mettra pas en exergue.

L’inconvénient majeur de la comptabilité de trésorerie : la gestion de la TVA

Lorsque l’entreprise qui évolue dans une comptabilité de trésorerie (enregistrement des opérations à la date des paiements) réalise des déclarations mensuelles de TVA (déclaration selon la date des factures et non la date des paiements), sa gestion financière peut devenir un véritable casse-tête pour le dirigeant.

Le mieux dans ce cas est encore pour l’entreprise qui évolue dans une comptabilité de trésorerie d’opter pour un régime réel simplifié de TVA (dépôt d’une déclaration annuelle et versement d’acomptes trimestriels).

Nous préconisons l’intervention d’un expert-comptable, d’abord pour vous indiquer quelle comptabilité vous serez amené à tenir, puis pour vous conseiller quant à l’option vers une autre organisation comptable si votre régime d’imposition vous le permet.

Achetez notre ebook

La comptabilité de trésorerie : de quoi parle t-on ?
La comptabilité de trésorerie : de quoi parle t-on ?

Newsletter

Laurent Dufour

Laurent Dufour est un entrepreneur passionné de création d'entreprise. C'est aussi le fondateur du Blog du Dirigeant qui accompagne les créateurs et les dirigeants d'entreprise à faire progresser leur organisation et à développer leur visibilité sur internet. En parallèle de son activité principale, il est incubé à Euratech Lille pour développer un projet d’accompagnement à la digitalisation de son activité économique.

Formé à l’IÉSEG School of Management de Lille, Laurent Dufour a débuté sa carrière en tant que Responsable de secteur chez Norauto France avant de devenir Directeur adjoint d’un établissement Fujifilm. Il a également été Responsable d’exploitation pour le groupe DDP et Responsable du développement du cabinet d’experts comptables Valoxy. Depuis 2013, Laurent Dufour accompagne les créateurs et les dirigeants d’entreprise via le Blog du Dirigeant.

Fort pris par son métier il reste disponible et échange régulièrement avec les créateurs qui le sollicitent pour leur apporter ses conseils et partager ses multiples expériences de création d'entreprise.
La comptabilité de trésorerie : de quoi parle t-on ?

Les derniers articles par Laurent Dufour (tout voir)

    La comptabilité de trésorerie : de quoi parle t-on ?

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Click here to get this post in PDF

    Please wait...
    créez votre entreprise

    Inscrivez-vous à la newsletter !

    Chaque semaine, des actus et des articles de fond

    Merci ! Votre inscription a été prise en compte.