Introduction

L’immobilisation comptable est une notion importante à comprendre en comptabilité. Le Blog du Dirigeant vous en dit plus sur cette notion un peu barbare, mais pourtant indispensable !

Les immobilisations comptables en entreprise

La gestion comptable est un élément crucial pour la réussite d’une entreprise. Les comptes de l’entreprise doivent être tenus à jour de manière rigoureuse et précise afin de pouvoir suivre l’évolution de l’activité et prendre des décisions éclairées. L’un des aspects les plus importants de la gestion comptable est la gestion des immobilisations comptables.

Caractéristiques des immobilisations comptables

Une immobilisation est un bien physique, incorporel ou encore financier, d’une certaine valeur détenu par l’entreprise. Contrairement aux stocks, qui sont destinés à être vendus ou consommés rapidement, les immobilisations comptables sont destinées à être utilisées sur une période plus longue. En effet, les immobilisations doivent être durables, c’est-à-dire réutilisables à moyen-long terme (au moins 1 an). L’immobilisation comptable a une valeur économique positive pour l’entreprise.

Les immobilisations doivent être listées dans un registre. Celui-ci doit mentionner la date d’acquisition du bien, la nature de l’immobilisation, le prix, le détail des amortissements pratiqué chaque année depuis l’achat, la date et le prix de cession s’il y a lieu.

Les différents types d’immobilisations comptables

Les immobilisations corporelles

C’est un actif physique (que l’on peut toucher) utilisé pour l’activité de votre entreprise (production de services ou de biens, location, gestion interne, etc.). 

Exemple : les terrains, les constructions, les installations techniques, les matériels et outils industriels, les outils de transports, le mobilier, etc.

Pour porter une immobilisation corporelle à l’actif du bilan comptable, l’immobilisation doit procurer des avantages économiques futurs sur une période d’au moins 12 mois (soit la durée d’un exercice comptable). De plus, sa valeur doit pouvoir être évaluée de façon précise.

Les immobilisations financières

Une immobilisation financière est un actif financier d’utilisation durable possédé par l’entreprise. Comme exemple on trouve les titres de participation ou des actions acquis durablement par l’entreprise pour son activité.

Les immobilisations incorporelles

C’est un actif qui n’a pas de substance physique et qui n’est pas monétaire.

Exemple d’immobilisation incorporelle : les brevets déposés, les licences, les logiciels, les sites internet créés, le fonds de commerce, les fichiers clients et d’abonnées

La gestion des immobilisations comptables

La gestion des immobilisations comptables est un aspect crucial de la comptabilité d’une entreprise. Elle permet de s’assurer que les actifs de l’entreprise sont correctement enregistrés, évalués et amortis dans les comptes. 

Inventaire et suivi des immobilisations comptables

Premièrement, il est important de recenser l’ensemble des actifs corporels et incorporels, ainsi que les immobilisations financières, enregistrées dans les comptes de l’entreprise. Il est important de tenir à jour un registre des immobilisations pour suivre leur évolution au fil du temps.

Déterminer le coût d’acquisition d’une immobilisation comptable

Le coût d’acquisition correspond au prix d’achat et aux coûts directement attribuables.

Les remises ou encore la TVA ne doivent pas être incluses dans le prix d’achat.

Les coûts directement attribuables sont toutes les dépenses engagées pour la mise en service du bien. On peut citer par exemple les frais de livraison, d’installation, les droits de douane, etc. Sont par contre exclus du calcul les frais de formation du personnel.

Amortissement comptable des immobilisations

L’amortissement comptable correspond à la déduction, tous les ans, d’une partie du coût d’acquisition des immobilisations. Un bien immobilisé est en effet destiné à rester dans le patrimoine d’une entreprise pour plusieurs années. Ainsi on peut fractionner son prix d’acquisition afin de le répartir sur cette durée. (attention les régimes micro sont exclus).

Selon la nature du bien, la durée d’amortissement variera. 

Exemple : 4 à 5 ans pour les véhicules, plusieurs dizaines d’années pour les locaux.

Réévaluation et cession

Traitement comptable de la dépréciation et de la réévaluation

La valeur des immobilisations peut baisser en raison de l’usure, de l’obsolescence ou de changement dans le marché. Dans ce cas, une dépréciation doit être constatée dans les comptes de l’entreprise pour refléter la perte de valeur de l’actif. À l’inverse, si la valeur d’une immobilisation augmente, il est possible de procéder à une réévaluation pour refléter cette augmentation. 

Cession ou mise au rebut

Les immobilisations comptables d’une entreprise peuvent sortir du patrimoine par cession, ou encore mise au rebut. La mise au rebut permet de sortir du bilan comptable un bien devenu hors d’usage.

Si elle est cédée ou mise au rebut, il faudra les inscrire dans le bilan comptable pour enregistrer la vente ou la perte de l’actif. Pour ce faire, il est nécessaire d’identifier la plus-value ou moins-value. Cela permettra de décompter le montant de l’amortissement cumulé jusqu’à la date de la cession ou de la mise au rebut.

Conclusion

En conclusion, les immobilisations comptables jouent un rôle crucial dans la gestion financière des entreprises. Elles représentent les actifs durables qui contribuent à la création de valeur à long terme. La connaissance de leur nature, de leur évaluation, de leur comptabilisation et de leur amortissement est essentielle pour une gestion saine et efficace des ressources de l’entreprise. La maîtrise de ces concepts est donc essentielle pour tous les acteurs de la gestion d’entreprise, qu’ils soient experts-comptables, financiers ou dirigeants.

Pas encore de votes.
Chargement...
Sommaire
  • Caractéristiques des immobilisations comptables
  • Les différents types d’immobilisations comptables
  • La gestion des immobilisations comptables
  • Réévaluation et cession
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Pas encore de votes.
Chargement...
0/5