Comment fermer une entreprise individuelle avec des dettes ?

Par Eloïse Vairon, le 29/07/2022

La loi du 14 février 2022 modifie considérablement le statut de l’entreprise individuelle (EI). Pour que cette forme juridique devienne le statut unique de l’entreprise individuelle, la loi combine les avantages de l’EI avec ceux de l’Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL). Cette dernière tend à disparaître puisque cette loi supprime la création de cette forme juridique.

Quel est l’impact de la loi sur la cessation d’activité d’une entreprise individuelle ? Comment fermer une entreprise individuelle avec des dettes ? On vous dit tout.

 fermer une entreprise individuelle avec des dettes

Revenons en détail sur les nouveautés apportées par la loi et son impact pour fermer une entreprise individuelle avec des dettes.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

La séparation du patrimoine personnel et professionnel de l’entreprise individuelle depuis la loi 2022

Pour savoir comment fermer une entreprise individuelle avec de dettes, il faut commencer par comprendre la protection accordée au patrimoine de l’entrepreneur individuel.

Principe : La protection du patrimoine personnel

Le nouveau statut de l’entreprise individuelle permet de séparer le patrimoine personnel et professionnel. Cette nouveauté accorde une protection considérable à l’entrepreneur individuel. Cela signifie que le patrimoine personnel de l’entrepreneur ne peut pas être saisi pour les dettes professionnelles.

On distingue donc les dettes personnelles des dettes professionnelles. Les biens personnels ne sont pas saisissables pour rembourser les dettes contractées pour l’exercice de l’activité professionnelle.

Toutefois, ce principe connait des exceptions. C’est notamment le cas lorsqu’il faut fermer une entreprise individuelle avec des dettes. Revenons ensemble sur les limites de la séparation des patrimoines en cas de fermeture d’une entreprise individuelle avec des dettes.

Les créances nées avant le 15 mai 2022

La protection s’applique également aux entrepreneurs individuels déjà en exercice mais seulement en ce qui concerne les créances nées à compter du 15 mai.

Les dettes antérieures au 15 mai 2022 sont soumises au régime antérieur. Ainsi, les créanciers peuvent récupérer leurs créances sur la totalité du patrimoine. Avant cette date, la séparation automatique n’est pas effective.

Exception : Le remboursement des créances sur le patrimoine personnel

Ainsi, dans certains cas dans, l’entrepreneur peut voir son patrimoine personnel saisi pour certaines dettes. Que se passe-t-il lorsque l’entrepreneur individuel souhaite fermer une entreprise individuelle avec des dettes ?

Fermer une entreprise individuelle avec des dettes signifie avant tout la cessation d’activité de l’entreprise individuelle. La loi prévoit que dans ce cas de figure la séparation des patrimoines n’opère plus. C’est donc une réunion automatique des patrimoines.

Si le patrimoine professionnel et personnel sont à nouveau réunis, cela signifie que le patrimoine personnel peut être saisi pour des dettes professionnelles. Ainsi, les créanciers antérieurs à la cessation d’activité ont la possibilité de demander le règlement des dettes sur l’ensemble de vos biens professionnels et personnels. On élargit donc l’assiette des créanciers au détriment de l’entrepreneur individuel dont la protection est devenue inexistante.

Les étapes pour fermer une entreprise individuelle avec des dettes

La cessation d’activité

Il faut déclarer la cessation d’activité de l’entreprise individuelle dans les 30 jours suivants la fin de l’activité. Pour ce faire, il faut remplir un formulaire de radiation.

En déclarant la cessation d’activité de l’entreprise individuelle, la radiation est automatique sur les registres suivants :

  • Registres légaux (RCS ou le répertoire des métiers) ;
  • Répertoire SIRENE ;
  • Fichiers des affiliés professionnels des organismes sociaux ;
  • Fichiers des professionnels actifs gérés par l’administration fiscale.

En procédant à la radiation de l’entreprise individuelle au registre du commerce et des sociétés, on acte la disparition juridique de l’entreprise.

La dernière déclaration des bénéfices et de TVA

Cesser l’activité d’une entreprise individuelle rime avec imposition immédiate des bénéfices non encore soumis à impôt. Il faut donc déclarer les bénéfices de l’entreprise au service des impôts des entreprises. Cette déclaration s’accompagne d’un résumé du compte de résultat et de la déclaration du chiffre d’affaires de la dernière période d’activité. Il faut effectuer cette déclaration dans un délai de 60 jours après la cessation d’activité.

Ainsi, les bénéfices à déclarer sont les suivants :

Les bénéfices à déclarer sont :

  • Les bénéfices d’exploitation réalisés entre la fin du dernier exercice taxé et la date de la cessation ;
  • Les bénéfices ayant une imposition différée ;
  • Les plus-values ou moins-values) d’actif immobilisé.

Remarque : tout bénéfice réalisé après la cessation de l’activité entre dans la catégorie des BIC ou BNC sous le régime de l’impôt sur le revenu.

La déclaration de TVA est à effectuer dans un délai qui varie selon le régime choisi :

  • Pour les entreprises relevant du régime réel normal, le délai est de 30 jours ;
  • Pour celles relevant du régime réel simplifié, le délai est de 60 jours.

Besoin d’aide pour fermer votre entreprise individuelle avec des dettes ?

Faites appel à un avocat ou à un expert-comptable pour vous aider dans les démarches

En optant pour un tel accompagnement juridique, vous choisissez la solution la plus sécurisée. En effet, le professionnel juridique tel que l’avocat a un devoir de conseil et de diligence. Dans certains cas, il est possible d’engager la responsabilité professionnelle de ce dernier.

L’avocat est à même de vous conseiller pour fluidifier les démarches et fermer votre entreprise individuelle avec des dettes dans les meilleures conditions.

Vous optez donc pour un accompagnement juridique dans le suivi de votre dossier de fermeture d’entreprise individuelle. C’est un accompagnement approfondi et de qualité.

Si vous le désirez, nous pouvons vous mettre en relation avec un avocat expert. Pour cela, Le Blog du Dirigeant a créé un partenariat avec Call a lawyer.

Pourquoi se tourner vers les plateformes juridiques en ligne ?

De nombreux entrepreneurs sont séduits par le suivi apporté par les plateformes juridiques en ligne. Elles proposent des services divers et variés. La variété des plateformes sur le marché permet d’opter pour celle qui vous convient le mieux.

Leurs équipes de juristes experts et performants sont à votre disposition pour vous aider dans les démarches. Contrairement aux professionnels tels que les avocats, cette solution combine un gain de temps et un gain d’argent. C’est donc un suivi rapide et peu coûteux.

Si le monde « en ligne » vous fait peur, sachez que les plateformes restent joignables par écrit ou par téléphone dans un souci de transparence.

Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138 € + frais 249€ + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Par ailleurs, le Blog du Dirigeant vous accompagne dans le choix de la plateforme. N’hésitez pas à lire notre avis sur Legal Start ou notre avis sur Legal Place, par exemple.

Retrouvez également nos codes promos pour les plateformes que nous avons étudiées avec soin et prudence. Depuis des années, les plateformes juridiques ne font que de se multiplier. Difficile de faire un choix sans avis ! Vous retrouverez donc une sélection des meilleures plateformes du marché, approuvées par les entrepreneurs et les créateurs d’entreprise !

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

xLe Blog du Dirigeant
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Newsletter


Eloïse Vairon

Diplômée d’un Master 1 Globalisation and Law à l’université de Maastricht, Eloïse se spécialise en droit des affaires et de la concurrence. Elle porte un intérêt certain pour la création d’entreprise.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.