Sélectionner une page
Gestion et Comptabilité d’entreprise » Etre chef d’entreprise » La mission du dirigeant » 10 qualités pour bien diriger son entreprise

10 qualités pour bien diriger son entreprise

par | 0 commentaires

Si créer et diriger une entreprise fait rêver de nombreuses personnes, il faut reconnait que c’est une mission bien souvent exaltante et difficile.
La multiplicité des tâches, la nécessite de se trouver à la fois en contact avec le terrain tout en prenant du recul pour conserver une vision stratégique ne sont pas des choses aisées.

Gestion et Comptabilité : les outils

10 qualités pour bien diriger son entreprise

Qu’on soit déjà dirigeant ou qu’on soit en questionnement pour entreprendre il est toujours intéressant de s’interroger sur ses forces et ses faiblesses afin de pouvoir s’améliorer, se former ou trouver une complémentarité.

Le blog du dirigeant fait le point sur les qualités qu’il trouve essentiel à développer pour mener un projet à bien.

Avoir un esprit synthétique

Diriger nécessite d’aller à l’essentiel. Que ce soit pour tracer l’avenir de l’entreprise et définir la stratégie de long terme, pour présenter ses consignes compréhensibles c’est à dire claires concises et précises ou pour analyser une situation, le dirigeant doit développer ses capacités d’analyse et de synthèses qui l’aideront à aller à l’essentiel.

Un chef d’orchestre

10 qualités pour bien diriger son entrepriseLe dirigeant est un chef d’orchestre qui gère une multitude de tâches et de personnes en simultané.

Un chef d’orchestre est une personne qui possède un ensemble de qualité (vision, management, écoute, …) lui permettant de définir une vision globale en tenant compte des possibilités de chaque musicien. Il rythme, organise, repend, explique bref il manage son orchestre afin d’obtenir un résultat qu’il se sera fixé.

Pour ce faire , il s’appuiera sur une bonne compréhension des personnes afin de choisir les personnalités  qui mèneront l’entreprise vers le haut, savoir trancher au bon moment, savoir gérer les aléas, voire adopter le système « D » en permanence… Voilà vos premières compétences à développer !

L’entrepreneuriat est une aventure semée d’embûches et de rebondissements. Il faut pouvoir s’adapter !

Accepter la responsabilité

Un dirigeant est toujours seul. Il décide en dernier ressort, assume la responsabilité des choix voir des erreurs de ses équipes. Pour diriger il faut accepter et assumer la responsabilité qui passe par la capacité à choisir, parfois à trancher et surtout à expliquer ses choix.

Savoir s’entourer

Bien évidemment le dirigeant ne peut être bon partout. Il lui faut donc choisir des collaborateurs de confiance auxquels il donnera une feuille de route ou une mission. Il lui faudra ensuite les animer, les diriger et leur donner la reconnaissance nécessaire pour créer les conditions optimales d’une collaboration durable.

Savoir communiquer

10 qualités pour bien diriger son entrepriseLa communication est permanente. Que ce soit en interne auprès des salariés, collaborateurs, actionnaires, ou en externe auprès des partenaires financiers, des clients et des fournisseurs, un dirigeant doit savoir utiliser la communication pour faire fonctionner son entreprise et pour développer l’activité.

La multiplication des outils de communication complexifie parfois un peu la tâche, mais cela montre bien l’attente et le besoins d’informations de la part de l’ensemble des acteurs.

Savoir déléguer

Savoir identifier les bonnes personnes est inutile si vous êtes incapable de déléguer. Faites confiance à vos collaborateurs … Acceptez de laisser la main !

Attention, on ne vous demande pas de vous décharger complètement. Un système de contrôle reste indispensable. Déléguer sans contrôler revient à se décharger d’une tâche ou d’une mission.

Il revient donc à la personne qui délègue de s’assurer que la mission est convenablement et pleinement remplie, car les collaborateurs ne sont pas forcément des associés pleinement investis dans l’entreprise. Ils peuvent être des salariés, voire des sous-traitants.

Il est donc nécessaire de suivre leurs activités et leurs résultats … Pourquoi pas faire évoluer leur mission et leurs responsabilités dans l’entreprise en fonction de leurs degrés d’implication ?

L’adaptabilité

10 qualités pour bien diriger son entrepriseÀ propos de capacité d’adaptation, l’entrepreneur doit s’intéresser et comprendre chaque process de l’entreprise : de la prospection commerciale au suivi de la comptabilité et de la trésorerie, en passant par des notions juridiques.

Il aborde toutes les matières et toutes les compétences. Point besoin d’exceller dans chacune d’entre elles ! Le tout est d’en connaître les aspects généraux pour pouvoir s’y plonger le moment venu, connaître leurs enjeux et trouver les bonnes personnes à qui déléguer.

Vous n’êtes pas fortiche dans certains domaines ? Suivez les conseils d’experts et acceptez de vous former aux basiques. Une vision globale suffira à identifier les personnalités faites pour accomplir ces tâches à votre place, en toute confiance.

En apprentissage permanent

Qui dit touche-à-tout dit forcément « erreurs de parcours ». Tout le monde a ses points faibles. Le tout est de savoir reconnaître ses erreurs puis les travailler pour progresser. 

Pour exemple, une prospection commerciale se prépare et se modèle au fur et à mesure. Si vous êtes plutôt timide de nature, vous ne deviendrez pas un fin orateur en cinq minutes. Vous pourrez par contre apprendre à le devenir ! Un bon dirigeant accepte l’échec, sait l’analyser avec pertinence pour progresser. Entraînez-vous, revoyez votre discours après un refus. Vous verrez, vous finirez par convaincre.

La curiosité

10 qualités pour bien diriger son entrepriseÊtre dirigeant d’entreprise c’est aussi savoir trouver des solutions adaptées à chaque problématique rencontrée. Rien de tel qu’un esprit novateur pour optimiser le système « D » ! 

Notre monde change vite. Chaque jour nous apporte son lot d’innovation toutes plus déroutantes les unes que les autres (Intelligence artificielle, miniaturisation, Edge computing, blockchain, composants neuromorphiques, impression 4D, … Etre curieux et ouvert d’esprit aidera le dirigeant à s’intéresser à toutes sorte d’innovation qui permettront peut être à l’entreprise de se différencier de ses concurrents et de prendre pied sur des marchés prometteurs.

Steve Jobs le répétait souvent. L’innovation, ce n’est pas investir des millions dans la recherche et développement. Non, l’innovation est partout, pour peu que l’on arrive à connecter entre eux des éléments et des événements à priori complètement indépendants. Ouvrez les yeux… C’est de la curiosité que naît l’innovation… Et la faculté de rebondir !

Le positivisme

Les entrepreneurs à succès ont tous un point commun : leur capacité à voir le verre à moitié plein. Là où certains abandonneraient faute d’éléments positifs à se mettre sous la dent, le chef d’entreprise croit en la réussite et s’y accroche. Et comme le positivisme est contagieux, il finit par convaincre ses troupes et traverser les tempêtes ! Voir le plus dans chaque chose, s’ouvrir aux autres et aborder le bon côté de tout… Voilà qui fait avancer le monde, non ?

Un chef d’orchestre qui s’adapte à toutes les situations, en apprentissage permanent des autres et de ses erreurs… Une personne curieuse et positive… Vous pensez ne pas correspondre au portrait type du bon chef d’entreprise ? Détrompez-vous ! Ces qualités se travaillent chaque jour. Parce que « quand on veut, on peut », parce que la nature humaine est pleine de ressources, si vous sentez la fibre entrepreneuriale au fond de vos tripes, vous ne pourrez que vous améliorer dans cette voie. 

10 qualités pour bien diriger son entreprise

Newsletter

10 qualités pour bien diriger son entreprise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Télécharger le PDF
Please wait...