Sélectionner une page

La mission du dirigeant

par

Pour imager, nous pouvons dire que les 4 piliers qui font la réussite de l’entreprise sont : la production, la gestion, le commercial et le management.

Gestion et Comptabilité : les outils

La mission du dirigeant

La mission du dirigeant consiste à superviser ces 4 piliers, de les faire fructifier dans le respect de la vision et des valeurs de l’entreprise. Les qualités essentielles du dirigeant sont la curiosité, la capacité à s’entourer des bonnes personnes, à prendre des décisions rapidement, mais aussi la capacité à mettre son ego de côté pour déléguer certaines missions et pour demander de l’aide au bon moment.

Quelle différence entre associé et dirigeant

Avant d’aborder la mission du dirigeant, il est important de différencier le statut d’associé et celui de dirigeant, car leur rôle diffère au sein de l’entreprise.

  • L’associé investit au capital d’une société. Il en devient copropriétaire avec les éventuels autres associés.
  • Le dirigeant est le représentant légal d’une société ou d’une entreprise individuelle. C’est lui qui prend les décisions de gestion au quotidien et qui signe les différents actes au nom et pour le compte de la société ou de l’entreprise individuelle qu’il représente.
  • Il est tout à fait courant de cumuler la fonction d’associé avec celle de dirigeant de société.

Pour illustrer le rôle de chacun, sachez que dans une société, après la clôture des comptes annuels, les associés valident le mode de gestion du dirigeant pour l’exercice écoulé, l’adéquation de ses décisions avec la vision donnée à la société. Les associés peuvent demander la révocation du dirigeant si sa façon de gérer n’est pas adéquate.

Le cas du dirigeant en entreprise individuelle

La mission du dirigeantNotez qu’une entreprise individuelle est une personne physique exerçant une activité non salariée, c’est pourquoi il n’y a pas de notion d’associés, d’investissement au capital ou de propriété partagée. Le dirigeant est seul propriétaire et représentant de son entreprise individuelle, à titre personnel.

Le dirigeant est le pilote de l’entreprise

Vous l’avez compris, le dirigeant est le pilote de l’entreprise. Sa mission consiste à prendre les décisions concrètes au jour le jour et sur le terrain. In fine, le dirigeant mène l’activité et donne une personnalité à l’organisation.

Les 4 missions du dirigeant

En tant que personnalité centrale et décisionnaire, nous pourrions dire que le dirigeant doit mener à bien 4 grandes missions (les missions sont ici à prendre au sens large) :

  • la gestion de l’entreprise : organiser gérer et administrer l’entreprise afin de lui permettre d’être pérenne et de se développer
  • le commerce : développer l’activité de la société
  • la production : s’assurer de la qualité de la production des biens et des services commercialisés
  • le management et les ressources humaines : s’assurer de l’animation des équipes (réglementation, gestion administrative, motivation, formations, …)

… Le tout dans le respect d’une vision, de valeurs et d’une stratégie, portées par le dirigeant et validées par les associés. En schéma, nous obtenons : La mission du dirigeant Ces 4 missions sont un peu les 4 piliers qui maintiennent l’entreprise à flot et la font grandir. Si l’un des piliers vient à défaillir, l’entreprise devient bancale et se met en danger.

La vision au cœur des décisions du dirigeant

La vision de l’entreprise détermine sa stratégie, sans elle le dirigeant ne peut diriger efficacement la société. Elle axe les décisions qui seront prises chaque jour par le dirigeant et qui permettront d’obtenir de résultats. En clair, la vision détermine le cap. Sans vision, comment piloter le quotidien et savoir où aller ; comment trancher lorsque deux chemins s’offrent à l’entreprise ? Sans vision, comment définir une stratégie cohérente, comment la justifier puis fédérer les équipes vers un but commun ? La vision est le point de départ de l’entreprise.

La vision et les valeurs de l’entreprise

Quant aux valeurs, elles découlent elles aussi de la vision d’entreprise, en quelque sorte. Par exemple, si la vision de l’entreprise est de faire bouger les mentalités des consommateurs en faveur de l’environnement, les valeurs portées par l’entreprise ; ses grands principes seront certainement axés en ce sens (innover en continu pour diminuer l’impact carbone, recycler, utiliser des énergies renouvelables…). La vision est bel et bien le point de départ des valeurs et de la stratégie d’entreprise, puis des actions menées au quotidien. Nous pourrions dire que dirigeant porte la vision et les valeurs de l’entreprise.

La mission du dirigeant en gestion d’entreprise

Une des missions du dirigeant est la gestion saine de l’entreprise. L’objectif est d’organiser la société, d’assurer sa rentabilité et de permettre son autofinancement et la réalisation de bénéfices. Dans ce cadre, le suivi de la trésorerie et d’encaissements clients, le paiement des créanciers dans les délais, la prise en compte des décalages de paiement, le calcul des coûts, la réalisation de budgets prévisionnels pour mettre en place les différentes stratégies, sont les challenges quotidiens. Ils rythment les prises de décision du dirigeant et ils nécessitent beaucoup de rigueur. Mais au-delà de ces impératifs pragmatiques de gestion, le dirigeant doit :

  • définir une politique de financement, en accord avec les attentes des associés (augmentations de capital, emprunt ou appel à de nouveaux investisseurs)
  • définir la vision financière de l’entreprise (enrichissement rapide des associés ou réinvestissements constants, volonté de réinvestir en recherche et développement pour innover…)

Ces deux piliers influenceront la gestion quotidienne et les prises de décision du dirigeant.

La mission du dirigeant en commercial

La mission du dirigeantEn matière commerciale, le dirigeant « donne le la » puisqu’il détermine la stratégie commerciale, le positionnement concurrentiel de l’entreprise et ses éventuels changements de cap. Pour se faire, sa connaissance du marché, de ses innovations technologiques, de ses acteurs et de la demande doit être continue, surtout en ces temps digitalisés et mondialisés où la consommation évolue en permanence, dans tous les domaines et en temps réel. La curiosité du dirigeant pour le monde qui l’entoure aidera l’entreprise à innover, à pivoter dans le bon sens, à rester compétitive sur son secteur.

La mission du dirigeant en tant que responsable de production

Le cycle d’exploitation crée la richesse de l’entreprise. Il s’agit de sa valeur ajoutée, c’est pourquoi le dirigeant doit œuvrer à optimiser ce service, tant sur le plan financier que qualitatif. Même s’il ne participe pas directement à la production, il joue un rôle essentiel notamment au travers de son action sur la planification des événements ainsi que sur le niveau de maîtrise et d’anticipation qu’il a sur l’environnent de la société. La bonne connaissance du métier qu’il peut avoir joue un rôle important dans ce domaine. Il doit connaître les détails qui font la qualité du produit/service pour fixer des axes d’amélioration. Il doit connaître les compétences nécessaires à la production pour choisir les personnes les plus qualifiées. Enfin, il doit connaître les contraintes du métier pour trouver les méthodes de production les plus adaptées. Ici, la mission du dirigeant est un peu celle de premier chef de production.

La mission du dirigeant en management

En termes de management la mission du dirigeant est d’assurer son rôle de leader. Cette notion intègre la notion de leadership mais aussi d’assurer la coordination des équipes ainsi que que leur niveau de compétence. C’est une mission clé, car il est au final responsable du choix de ses collaborateurs et des responsables d’équipe. Il doit détecter les compétences et les savoir-être pour s’entourer des « bonnes » personnes aux bons postes, au risque de voir l’un des piliers de l’entreprise péricliter. Le dirigeant doit aussi réussir à communiquer son enthousiasme, à fédérer autour de la vision et des valeurs de l’entreprise, à maintenir une cohésion d’équipe et motiver ses troupes au quotidien. Enfin, le dirigeant doit être à l’écoute de ses collaborateurs pour proposer des solutions adaptées aux attentes de chacun.

Les qualités du dirigeant

Pour maintenir ses 4 piliers solides et mener à bien sa mission, le dirigeant doit cultiver certaines qualités ; parmi elles :

  • une grande curiosité pour le monde qui l’entoure, pas uniquement pour son marché
  • la capacité à s’entourer de personnes de confiance
  • la capacité à déléguer. Seul, le dirigeant ne pourra certainement pas mener à bien toutes ses missions ni prendre de décisions éclairées pour chaque aspect de l’entreprise, tant les connaissances nécessaires sont vastes. La capacité à déléguer nécessite de faire confiance aux personnes que l’on a choisies, de mettre son ego de côté, de laisser faire meilleur que soi sur certaines tâches ou certaines missions.
  • la capacité à trancher pour avancer. En effet, une entreprise bloquée et stoïque sur son marché est en danger quand les autres acteurs sont en perpétuel mouvement. Dans ce contexte, le dirigeant doit être apte à prendre une décision ferme lorsque plusieurs chemins stratégiques s’offrent à l’entreprise. Il doit aussi assurer la responsabilité de sa décision, avancer et rebondir rapidement.
  • la capacité à demander conseil, voire à demander de l’aide. Personne n’est omniscient et le dirigeant ne doit pas hésiter à demander l’avis des partenaires de confiance, notamment sur les sujets qu’il ne maîtrise pas. Dans ce cadre, il pourra créer un comité d’accompagnement, sorte de « conseil de sages » dont les compétences se complètent sur des sujets tels que le droit, la fiscalité, la gestion ou le management. Les membres du comité d’accompagnement sont généralement des personnalités externes à l’entreprise, pour éviter les conflits d’intérêts.

En conclusion, la mission du dirigeant est transverse, car il constitue la personne centrale de l’entreprise, sorte de chef d’orchestre de son équipe. Sa capacité à rebondir, à trancher, à s’entourer des bonnes personnes, à écouter et s’informer sur son marché sont les facteurs de réussite de l’entreprise.

La mission du dirigeant

0 commentaires

Télécharger le PDF
Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.