Le cautionnement de la BPI : Les avantages

Par Valentine Bach, le 16/06/2022

Dans le cadre de votre projet de création vous pourrez avoir besoin de trouver des financements. Afin de faciliter vos recherches, vous pouvez obtenir un cautionnement de la BPI. S’il ne s’agit en aucun cas d’un financement, cela vous permet de bénéficier d’un accompagnement personnalisé qui augmente vos chances d’obtenir un financement. 

cautionnement BPI

Le cautionnement BPI désigne un contrat par lequel une personne accepte de payer une dette à la place du débiteur principale, en cas de défaut de paiement de ce dernier. Pour découvrir le fonctionnement du cautionnement, regardez notre article dédié.

Différents organismes agréés sont habilités à se porter caution pour assurer les risques de défaut de paiements des entrepreneurs. Nous nous intéresserons au cautionnement donné par la BPI.

Quel est l’intérêt d’obtenir un cautionnement de la BPI ?

Afin de comprendre l’intérêt de recourir à un cautionnement de la part de la BPI, il convient de déterminer pourquoi les entrepreneurs ont tant de difficultés à obtenir leur demande de financement.

Pourquoi est-ce si difficile d’obtenir un financement en tant que créateur d’entreprise ?

Deux principales raisons expliquent que les créateurs d’entreprise aient des difficultés à voir leur demande de crédit aboutir. Cela peut relever directement de leur projet ou du moment où ils décident de présenter ce projet à des investisseurs.

Un refus motivé par le projet en lui-même

Il existe malheureusement de nombreux cas où les demandes de crédits ne seront pas acceptées par les banques pour la simple raison que le projet ne semble pas suffisamment sérieux ou que l’entrepreneur ne l’a pas suffisamment bien présenté.

En effet, avant d’envisager de prêter de l’argent à un créateur, la banque est sensible à la crédibilité du projet. Il faut donc lui prouver que ce projet s’inscrit dans le cadre d’un marché existant.

L’étude de marché permet de s’assurer ici de la faisabilité du projet. Elle permet de déterminer si votre nouvelle offre rencontrera effectivement une demande vous permettant de développer votre activité et, de ce fait, de rembourser votre crédit. Pour découvrir comment faire une étude de marché, consultez notre article.

Un bon projet, mais un mauvais timing justifiant son refus

Il ne suffit pas que le projet soit bon pour obtenir des financements. Il faut présenter le projet au bon moment dans le processus de création d’entreprise pour espérer convaincre les banques d’octroyer des financements au futur chef d’entreprise.

Si l’entrepreneur va voir la banque trop tôt dans son projet, que ce soit avant d’avoir fait un business plan ou avant d’avoir établi un prévisionnel financier, la banque sera réticente à l’idée d’investir.

En effet, la banque veut s’assurer de la solvabilité de son débiteur, pour ce faire, il faut que le patrimoine du dirigeant ou de la société soit suffisamment conséquent afin de la convaincre.

Pour octroyer ses crédits, la banque s’appuie sur des éléments concrets, elle s’appuie sur l’immobilier et sur le mobilier présent dans le patrimoine du créateur et de sa société.

Afin de maximiser ses chances d’obtenir un crédit, il faut donc n’aller pas voir la banque qu’une fois assurer de la stabilité financière personnelle du dirigeant (du moins au début) puis de son activité.

Les créateurs vont trop vite : ils ont donc des difficultés à trouver des financements, il faut prouver la faisabilité du projet et cela passe une fois encore par la réalisation d’une étude de marché, la création d’une maquette, POC…).

Ainsi, en échange de ses crédits, la banque exige du débiteur qu’il engage des sûretés personnelles, il s’agit alors de sa maison, sa voiture, et de tout ce qui est présent dans son patrimoine.

Engager sa maison afin de concrétiser un projet est une idée qui n’enchante pas la majorité des entrepreneurs, le risque d’échec existant toujours, ils sont généralement réticents à recourir à un tel moyen de financement. C’est donc à ce stade que la BPI entre en jeu.

La BPI : Présentation

Le cautionnement BPIFrance a été mis en place par l’État afin d’apporter une garantie supplémentaire aux entrepreneurs.

La BPI accepte de se porter caution dans les demandes de crédit afin de faciliter l’obtention de financement nécessaire pour les entrepreneurs.

Le cautionnement de la BPI évite au dirigeant de prendre la responsabilité financière auprès de la banque si son projet ne marche pas. Si la BPI ne finance pas directement, elle aide l’entrepreneur à trouver les financements nécessaires à son projet.

La BPI ne joue pas le rôle d’un garant solidaire, à ce titre, le prêteur doit d’abord avoir épuisé ses autres voies de recours avant que la BPI n’intervienne.

Avantages

Le cautionnement BPI permet d’inciter les banques à octroyer des crédits, cela sécurise leur transaction et permet à l’entrepreneur de trouver plus facilement des financements.

Dans le cadre de cette garantie, la banque ne peut pas venir saisir la maison personnelle de l’entrepreneur en cas de défaut de paiement, un autre bien personnel comme la voiture de l’entrepreneur peut alors servir.

Le cautionnement accordé par BPI s’inscrit dans un véritable processus d’accompagnement de l’entrepreneur vers la réussite de son projet. Cet accompagnement se réalise sur trois niveaux.

La préparation du dossier

Cela permet d’effectuer une sélection et d’éliminer les dossiers les moins pertinents. Cela force l’entrepreneur à travailler en profondeur sur son dossier afin de rendre son projet attractif et cohérent.

La mise en réseau

Bénéficier d’un cautionnement de la part de la BPI permet d’intégrer un réseau d’entrepreneurs. Des réunions régulières peuvent ainsi être organisées pour aider les entrepreneurs et les mettre en relation.

Cela permet à l’entrepreneur d’avoir un véritable partage d’expérience, il peut ainsi sécuriser son projet par le conseil. BPI peut proposer des aides.

Les outils

La BPI permet à l’entrepreneur de bénéficier d’outils adaptés afin de favoriser la réussite de son projet.

Les différents outils permettent ici encore de sécuriser le projet et d’assurer plus facilement le recours au financement.

La crédibilité

Enfin, et surtout, la BPI permet de crédibiliser le projet de l’entrepreneur.

Comme le dossier est plus crédible l’entrepreneur trouve des financements plus facilement.

De plus, avec une caution supportée par BPI, l’entrepreneur diminue le risque ou augmente ses possibilités d’emprunt à un même niveau de risque.

Pour découvrir les aides à la création d’entreprise proposer par la BPI, consultez cet article.

Limites

Il ne s’agit en aucun cas d’un moyen de financement. La BPI intègre juste le processus nécessaire pour obtenir un financement et incite les banques à vous accorder ce financement. Vous ne pouvez donc pas vous reposer uniquement sur ce cautionnement.

Avant d’obtenir un cautionnement de la part de la BPI, l’entrepreneur doit donner certaines garanties à la BPI. Il doit ainsi apporter une caution personnelle pour une partie de l’emprunt qu’il souhaite obtenir.

Pour aller plus loin :

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Valentine Bach Rédactrice


créer et gérer en ligne
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.