Fiche pratique Gestion : Comment déterminer un prix de vente ?

Par Laurent Dufour, le 04/09/2019

Le prix de vente est un élément essentiel de la relation commerciale. Il représente bien évidemment le montant que vous allez percevoir dans le cadre de la vente de votre produit ou service, mais c’est aussi un indicateur de la valeur que vous donner à votre offre ainsi que le montant qu’un acheteur est prêt à régler pour l’acquérir.

Fiche pratique Gestion : Comment déterminer un prix de vente ?

Le prix de vente est bien plus qu’un simple prix. Il intervient dans :

  • la démarche d’appréciation du produit (ou de la prestation)  acheté (« c’est un bon rapport qualité prix »),
  • l’image d’une entreprise (« chez SARL XXX, ils sont bien, mais qu’est-ce qu’ils sont chers ! »  ou « vu le prix ça ne peut pas être de la qualité ! », …)
  • et bien sûr la gestion et la rentabilité de l’entreprise.

Déterminer les prix est donc une démarche importante  et il est nécessaire de bien comprendre les différente méthodes et formules qui en servant à fixer le prix vont parallèlement influencer la rentabilité de l’entreprise en définissant la marge et le taux de marge qui en découlera.

Cette fiche pratique complète celles que nous avons écrites sur  le calcul de la marge et du taux de marge, le coût de revient ainsi que sur le calcul de la TVA.

Pour déterminer un prix de vente adapté à une gestion saine de l’entreprise, il est nécessaire de connaitre le coût de revient (ou a défaut les prix d’achat) des produits ou services proposés. Avoir un prix de vente adapté est la première marche de la rentabilité, cela permet de réaliser de la marge sur chaque vente ce qui facilite la gestion de l’entreprise.

A contrario, se tromper sur les prix de vente de manière durable et régulière génère des tensions sur la trésorerie  de l’entreprise et peut la mettre en danger.

A – COMMENT CALCULER SON PRIX DE VENTE ?

1 – Lorsque vous connaissez votre structure de coût

La première solution consiste à déterminer le coût de revient unitaire du produit ou du service concerné, de définir le niveau de marge brute unitaire nécessaire pour faire fonctionner l’entreprise et de les additionner pour obtenir le prix de vente.

Prix de vente unitaire = (coût de revient unitaire + marge brute unitaire) x (1 + Taux de TVA)

Notez que cette méthode nécessite de bien connaitre votre structure de coût ainsi que de bien suivre ses possibles évolutions afin de ne pas s’appuyer sur des chiffre faux et risquer une forte baisse de la marge ou un décalage par rapport au marché.

Exemple :

Votre entreprise produit 500 assiettes avec un coût de revient de 10 € HT l’unité (pour rappel ce coût de revient comprend les achats, l’approvisionnement, la production la distribution et les couts administratifs liés à la production de votre assiette). Si vous avez estimé qu’il vous faut 250 € pour les charges exceptionnelles et le résultat;

Votre prix de vente unitaire sera de (10 € + 250/500) x 1,2 = soit 12,6 € TTC

Bon à savoir :

Cette démarche est tout à fait possible lorsque vous vendez de la prestation de service, il vous faut alors découper vos prestations en unités de temps (heures, ½ journées, jours, …).

2- Lorsqu’on ne peut pas s’appuyer sur une structure de coûts stable et régulière

Dans certaines activités comme le BTP, la restauration,  il n’est pas toujours possible de s’appuyer sur la base de coût stable,  il faut donc appliquer une autre méthode. On s’appuiera alors sur le taux de marge globale ou (le taux de marque global) nécessaire au fonctionnement de l’entreprise pour calculer le prix de vente à partir du coût d’achats.

Nous avons vu dans l’article sur la marge brute, le taux de marge et le taux de marque que le taux de marge permettait de définir le prix de vente à partir du coût d’achat.

Déterminer le taux de marge (ou le taux de marque) nécessaire au bon fonctionnement de l’entreprise (grâce notamment au compte de résultat prévisionnel) et l’appliquer selon les formules ci-dessous permet de fixer le prix de vente.

  • Calcul du prix de vente HT à partir du taux de marge brute  (ou commerciale) :

Coût d’achat HT x = Prix de Vente HT

  • Calcul du prix de vente HT à partir du taux de marque :
Coût d’achat HT / = Prix de Vente HT

Il suffira ensuite de d’ajouter la TVA afin d’obtenir le prix de vente TTC

Exemple :

Une entreprise souhaite appliquer un taux de marge brute de 30% sur un article (produit ou service) acheté 1 000 € HT  avec 20 € HT de frais de livraison.

Le coût d’achat est de 1 020 € ce qui donne prix de vente suivant :

1 020 € HT x (1 + 0,3) = 1 326 € HT soit 1 591,2 euros TTC (TVA à 20%)

 

Si la même entreprise souhaite appliquer un taux de marque de 30%, le prix de vente se calculera alors de la manière suivante :

1 020 € HT / (1 – 0,3) = 1 457 € HT soit 1 748,40 euros TTC (TVA à 20%)

B – UTILISER UN COEFFICIENT MULTIPLICATEUR

De nombreux commerçants utilisent un coefficient multiplicateur pour passer facilement de leur prix d’achat au prix de vente TTC  en connaissant leur taux de marge. C’est une méthode relativement simple qui permet de maîtriser le taux de marge appliqué lors d’une vente en multipliant le coût d’achat par un coefficient.

Coût d’achat HT x coefficient multiplicateur = Prix de vente TTC

Par exemple un coefficient de 2 donne un prix de vente TTC de 200 € pour un article acheté 100 €.

Le tableau ci-joint vous permet de connaître le taux de marge et le taux de marque pour les différents coefficients multiplicateurs.

Pour calculer le coefficient multiplicateur à partir du prix de vente et du prix d’achat, il suffit de renverser l’équation :

Coefficient multiplicateur  = Prix de vente TTC / Coût d’achat HT

 

Tableau coeff tx marge tx marque gimp 70

Tableau de calcul du taux de marge et taux de marque selon le coefficient multiplicateur appliqué sur le prix d’achat

Remarque 1 :

Le coefficient multiplicateur s’applique sur le coût ou le prix d’achat (rappelons que le coût d’achat est égal au prix d’achat auquel on ajoute les frais liés à l’achat du produit).

Lorsqu’on applique le coefficient au coût d’achat, on prévoit dans le devis une marge aussi importante sur le produit acheté que sur les frais liés à l’achat. Si ces derniers sont importants, cela peut décaler le prix par rapport au marché, il faut donc être attentif à ce qu’on inclut dans le coût d’achat.

Remarque 2 :

Certaines entreprises utilisent plus facilement un coefficient multiplicateur plus faible pour déterminer un prix de vente HT  (essentiellement lorsque leurs clients sont des entreprises qui récupèrent la TVA et qui négocient les prix en hors taxes). Le principe est alors le même sauf qu’on raisonne en hors taxes.

Le coefficient multiplicateur

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.4/5. Total de 270 votes.
Chargement...

ACHETEZ NOTRE EBOOK

logo Legalstart

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Simple

Économisez sur vos démarches

Économique

Un accompagnement dans vos démarches

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -