Comment créer son entreprise ? » Comment créer une entreprise en ligne ? » Comment créer sa SASU en ligne ? » Pourquoi ouvrir sa SASU en ligne ? Avantages et inconvénients

Pourquoi ouvrir sa SASU en ligne ? Avantages et inconvénients

par

Créer une entreprise nécessite de réaliser un certain nombre de démarches administratives qui prennent du temps et détournent l’entrepreneur de l’essentiel : la préparation et le lancement de son projet. Depuis quelques années, un certain nombre de sites ou de plateformes internet proposent de réaliser des actes juridiques en lignes dont la création d’entreprise. Nous faisons le point sur les avantages et inconvénients de la SASU. 

Créer mon entreprise : Les outils

Pourquoi ouvrir sa SASU en ligne ? Avantages et inconvénients

Il est toutefois légitime pour un entrepreneur souhaitant ouvrir sa Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) de s’interroger sur l’intérêt de créer sa société en ligne. Dans cet article, le blog du dirigeant fait le point sur les avantages et inconvénients d’une telle démarche.

Quelles sont les différentes options possibles pour ouvrir sa SASU ?

Ce n’est qu’après avoir préparé son projet de création (définition du projet, étude de marché, étude de faisabilité, business model, business plan financement, …) que l’entrepreneur décidera, ou pas, de créer sa propre société. Il y a 3 options possibles pour ouvrir une SASU :

  • Le faire soi-même
  • Passer par un avocat ou un expert-comptable
  • Déléguer la démarche à un site internet

Réaliser soi-même l’ensemble des formalités de création

Réaliser seul sa création nécessite un bon niveau de connaissances juridiques et dans une moindre mesure administrative et fiscale afin fonder l’entreprise sur des bases solides (notamment lors de la rédaction des statuts juridiques). Cette option nécessite aussi du temps, surtout si c’est la première fois que le porteur de projet crée une entreprise.

Remarque :

Un entrepreneur peut choisir d’ouvrir sa forme juridique en ligne et seul en réalisant son dossier de constitution de manière digitale et en le déposant de manière numérique sur le site de son CFE.

Notre article Comment créer votre SASU en ligne ? vous explique progressivement toutes les étapes à respecter.

Charger un avocat ou un expert-comptable de créer votre entreprise

Déléguer l’ouverture de votre forme sociale à un avocat ou un expert-comptable est une démarche souvent coûteuse qui garantit néanmoins une prestation de qualité ainsi qu’un accompagnement personnalisé (notamment lors de la rédaction de statut juridique).

Choisir d’opter pour la création de votre SASU en ligne

Enfin, le porteur de projet peut choisir d’ouvrir sa forme sociale en ligne. Cette option permet à la fois de soulager l’entrepreneur des démarches contraignantes et chronophages, tout en représentant un coût relativement faible (entre 100 et 250 euros selon l’option choisie).

Remarque :
Nous déconseillons les « offres gratuites ou presque » car, rien n’est gratuit ! Il existe nécessairement des contreparties à cette offre alléchante que les sites ne veulent pas afficher clairement et qui ne sont donc pas à l’avantage du créateur.

Pourquoi choisir d’ouvrir votre SASU en ligne ?

Ouvrir une société en ligne est une démarche qui se développe et devient, au fil des ans, de plus en plus qualitative.

Ouvrir sa SASU en ligne, les avantages les plus visibles

Créer votre société en ligne représente un compromis intéressant permettant d’allier la sécurité, le coté pratique, et le prix. Ainsi, les avantages le plus évident sont :

  • Le gain de temps à un moment ou l’entrepreneur en a bien besoin
  • D’être accompagné et conseillé par des prestataires spécialisés (certaines prestations peuvent vous donner accès à des professionnels très qualifiés)
  • De disposer d’un outil efficace qui valide et garantie le bon déroulement de chaque étape de votre création (notamment lors de la rédaction de statut juridique).
  • De bénéficier de tarifs forfaitaires et accessibles.

Ouvrir sa SASU en ligne, les avantages induits

Ouvrir sa société en ligne offre aussi des avantages qui, s’ils sont un peu moins visibles, n’en sont pas moins intéressants. On citera par exemple :

  • La quasi garantie d’un tarif bon marché. La concurrence des startups juridiques (les « legaltech ») est si élevée, qu’elle vous donne l’assurance de profiter, à quelques dizaines d’euros près, des meilleurs tarifs quel que soit le prestataire choisi. Même le plus cher d’entre eux reste environ 2 fois moins cher qu’un expert-comptable et 4 à 5 fois moins cher que certains cabinets d’avocats. Attention toutefois à la qualité du service, c’est sur ce point que se fera la différence.
  • Les services d’assistance des plateformes sont pour la plupart, plus faciles à joindre que votre avocat ou votre expert-comptable qui sont souvent en RDV et ne vous reçoivent qu’au bout de quelques jours …

Quels sont les inconvénients d’ouvrir une SASU en ligne ?

Si ouvrir sa Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle (SASU) en ligne apporte des avantages certains, cette option a aussi quelques inconvénients.

Un choix de plateforme pléthorique qui complique le choix de la plateforme

Il existe de nombreux sites permettant d’ouvrir votre société en ligne parmi lesquels les sites des organismes officiels (CCI, infogreffe, CFE, …) et les sites commerciaux qui sont soit des startups provenant de la LegalTech, soit de gros cabinets d’expertise comptable ou d’avocats.

Ouvrir sa société sur le site d’un organisme officiel

Si de nombreux organismes « officiels » proposent aux créateurs de l’aide pour créer leur entreprise, force est de constater que le conseil et le suivi qu’ils proposent est un peu léger. Le créateur se retrouve souvent esseulé devant les formalités administratives dont il ne maîtrise pas les tenants et les aboutissants.

Ouvrir sa SASU sur le site d’une LegalTech

Il existe plusieurs dizaines de plateformes juridiques en ligne (Legalstart, Legalvision, Captain’Contrat, Agence Juridique, Legalplace, Legalife, Contract Factory, …). Si vu de l’extérieur, ces sites juridiques semblent offrir des offres similaires, il n’en n’est rien, chacun a ses spécificités ce qui complique le choix.

Notre article : Comment créer une entreprise en ligne ? analyse les principales plateformes et propose un tableau comparateur qui vous aider à faire le choix le plus adapté pour ouvrir votre SASU en toute sécurité.

Ouvrir sa SASU sur le site d’un cabinet d’avocat ou d’expertise comptable

Si l’idée de passer par un cabinet d’avocat ou d’expertise comptable peut paraître une idée intéressante, elle se révèle souvent être un choix inadapté pour deux raisons :

  • D’une part, les tarifs proposés sont généralement nettement plus chers que ceux des plateformes en ligne car le travail sur les frais de structure n’a pas été réalisé en amont.
  • D’autre part dans bien des cas, le service apporté ne correspond pas à ce qu’on pourrait attendre. La plupart des cabinets son pris par leur propre model économique et ne parviennent pas à offrir la qualité de service des plateforme web.

Les sites ne se valent pas !

La qualité du conseil

De nombreux sites proposent aux créateurs d’être accompagné pour réaliser le suivi. Toutefois, la qualité des conseils n’est pas uniforme.

La qualité des documents juridiques produits

Les sites de création en ligne ont en charge la rédaction de vos statuts juridiques qui dans certains cas peut avoir une importance capitale. Il convient donc de ne pas confier cette mission à des aventuriers qui n’ont que peu d’expérience.
Il peut être intéressant de s’interroger sur la stratégie du site :

  • est-ce un site généralise, qui propose un service de création d’entreprise parmi d’autres offres juridiques,
  • ou est-ce un site dédié à la création d’entreprise ?

Un ensemble d’éléments peuvent vous aider à choisir un site de qualité :

  • Est-ce un site connu ?
  • Existe-t-il depuis longtemps ?
  • Parle-t-on de ce site dans les blogs sur la création d’entreprise ?
  • Quels types d’offres proposent-ils ?
Remarque :
Si les notes présentes que les sites (avis vérifié, B-réputation, Trustpilot, …) permettent de rassurer les internautes, ils n’ont en réalité que peu de valeur. En effet, il est possible de confier la gestion de ces notations à des sociétés de Webmarketing …

Des offre partenaires pas toujours intéressantes

La plupart des sites vous proposeront de vous mettre en contact avec des partenaires « de qualité ». Que faut-il penser de ces mises en contact ?
Les accords entre les plateformes juridique et les partenaires sont des accords commerciaux il n’y a pas d’évaluation sur la qualité du service rendu, seule la rentabilité est prise en considération.
L’idée sera alors, non pas de refuser tous les partenaires, mais de chercher d’autres partenaires potentiels de conserver votre libre arbitre et DE CHOISIR vos partenaires, notamment ceux qui peuvent contribuer de manière indirecte au développement de votre activité (expert-comptable, avocat et dans une moindre mesure banque).

Remarque :
Le bon partenaire n’est pas celui qu’on vous impose mais celui que vous choisissez parce qu’il répond à vos attentes.

Notez que votre expert-comptable peut vous apporter des conseils de gestion de qualité. A vous de choisir celui qui pourra contribuer activement à la réussite de votre projet et devenir votre contrôleur de gestion à temps partagé.

Un accompagnement ponctuel

Si les plateformes juridiques tentent d’apporter la meilleure qualité de service possible à leurs clients, elles sont contraintes de limiter leur accompagnement pour deux raisons essentielles :

  • Tout d’abord le temps passé à conseiller les créateurs représente une dépense importante puisque le conseiller doit nécessairement avoir un minimum de compétences juridiques et d’expérience en création d’entreprise
  • De plus, le conseil juridique étant une activité réglementée, tout le monde ne peut pas apporter un conseil. Cela complique la tâche des plateformes et augmente le coût de l’accompagnement.

Certaines plateformes offrent la possibilité de mettre en contact des professionnels (avocats notamment) avec les créateurs afin de permettre à ces derniers d’avoir un accompagnement de qualité. D’autres, intègrent un cabinet de conseil juridique dans leur démarche.

Ces solutions nous semblent bien indiquées pour les créations un peu plus techniques et complexes. Si c’est rarement le cas dans le cas d’un entrepreneur souhaitant ouvrir une SASU, c’est plus courant lorsque plusieurs personnes s’associent pour fonder une entreprise (SARL, SAS, SA, …).

Comment choisir la bonne plateforme en ligne ?

Pour choisir une bonne plateforme, il faut être attentif à plusieurs éléments qui ne sont pas toujours visibles lorsque vous consulter le site :

  • La qualité du conseil apporté (qui est votre conseiller, quelle est sa formation, a-t-il de l’expérience, …).
  • Le site peut-être plus ou moins adapté à la création d’entreprise.
  • Les plateformes ne vous imposent-elles pas de travailler avec l’un de leur partenaire (site domiciliation, banque, expert-comptable, …).

Dans notre article Comment créer une entreprise en ligne ? nous avons sélectionné les plateformes qui nous semblent offrir le plus de garanties. Nous échangeons avec elles afin de nous assurer de leur qualité.

Vous pouvez aussi remplir notre formulaire Quel partenaire pour créer mon entreprise en ligne ? qui vous aidera à trouver la plateforme adaptée à votre projet.

N’hésitez pas à nous contacter pour un avis ou sur la plateforme la plus adaptée à votre projet.

Caractéristiques de la SASU

L’imposition des bénéfices

L’impôt sur les sociétés

La forme juridique de la SASU va être soumise à l’impôt sur les sociétés (IS) par défaut. Les bénéfices dégagés par la société vont être imposés au taux normal. Cependant, l’imposition des bénéfices peut bénéficier d’un taux réduit à 15% sur une partie plafonnée.

L’impôt sur les revenus

Durant 5 exercices maximum, la SASU peut opter pour l’impôt sur le revenu. L’entrepreneur va donc être imposé en son nom. 

Pour pouvoir prétendre à limpôt sur le revenu, la société doit : 

  • Avoir moins de 5 ans d’existence (lors de la demande),
  • Avoir moins de 50 salariés,
  • Avoir un CA ou un bilan inférieur à 10 millions d’euros,
  • Avoir un associé unique qui occupe une fonction de direction,
  • Ne pas être cotée (ex: En bourse)
  • Exercer une activité industrielle, agricole, libérale, etc

Protection sociale du président

Lorsque le président de la SASU n’est pas rémunéré et qui n’est pas inscrit chez pôle emploi alors il ne sera pas affilié au régime général de la sécurité sociale et il ne pourra pas prétendre au statut des assimilés salariés. En tant que non assimilé, il n’aura aucun droit à une protection sociale, ni à la validation de trimestre retraite, ni à une couverture sociale et ne versera aucune cotisations sociales (comme le président rémunéré). Toutefois, il aura la possibilité de bénéficier de la PUMa (anciennement CMU) sous certaines conditions. De plus, comme l’assimilé salarié, il ne pourra pas bénéficier d’assurance chômage.

A l’inverse, lorsque le président de la SASU est rémunérer et que la société lui verse un salaire alors il a le statut social d’assimilé salarié et ainsi il va dépendre de l’Urssaf. Grâce à cette rémunération, le président verra ses droits ouverts à une couverture sociale mais aussi à la validation de ses trimestres de retraites. Cependant, il ne pourra bénéficier de l’assurance chômage. Sur cette rémunération, 75% seront soumis aux cotisations sociales.

Percevoir ses allocations chômage

Si vous créée votre SASU et que vous percevez des allocations chômages vous avez deux possibilités :

  • Maintenir le versement régulier de vos allocations 
  • Ou en obtenir le versement immédiat sous forme de capital.

Cotisation sociale sur les dividendes perçus

Rappel :

Il y existe deux types de charges sociales à prendre en compte :

  • Les cotisations salariales et patronales attachées aux rémunérations du dirigeant (également appelé président en SAS et SASU) et des éventuels salariés
  • Les prélèvements sociaux attachés aux dividendes versés à l’actionnaire

Pour les cotisations salariales et patronales, la SASU peut s’avérer plus avantageuse qu’une Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL), car en l’absence de rémunération versée par la société, aucune charge sociale n’est à payer. La SASU devra toutefois s’acquitter des taxes fiscales.

Depuis le 1er janvier 2018, la Flat Tax est instaurée (on parle aussi de Prélèvement Forfaitaire Unique). Ainsi, les dividendes versés vont être taxés à un taux unique de 30% qui correspond à 12,8% d’IR et 17,2% de prélèvements sociaux. 

ACHETEZ NOTRE EBOOK

Pourquoi ouvrir sa SASU en ligne ? Avantages et inconvénients
Pourquoi ouvrir sa SASU en ligne ? Avantages et inconvénients

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Pourquoi ouvrir sa SASU en ligne ? Avantages et inconvénients

Simple

Pourquoi ouvrir sa SASU en ligne ? Avantages et inconvénients

Économique

Pourquoi ouvrir sa SASU en ligne ? Avantages et inconvénients

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter

Pourquoi ouvrir sa SASU en ligne ? Avantages et inconvénients

0 commentaires

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.