Comment ouvrir une entreprise de peintre en bâtiment ?

Par Manon Chomette, le 12/05/2022

Ouvrir une entreprise de peintre en bâtiment demande une bonne préparation afin de commencer au plus vite votre projet. Cela permet également d’augmenter les chances de succès de votre entreprise.

Ouvrir une entreprise de peintre en bâtiment

Une bonne préparation permet également de sécuriser l’ouverture de votre entreprise de peintre en bâtiment.

Qui peut créer une entreprise de peintre en bâtiment ?

Afin d’ouvrir une entreprise de peintre en bâtiment il est nécessaire :

  • D’être en capacité de gestion, c’est-à-dire d’être soit majeur, soit mineur de plus de 16 ans ou être émancipé.
  • De ne pas exercer d’activité incompatible avec le métier de peintre en bâtiment, ainsi que de ne pas être assujetti à une clause de non-concurrence.
  • De ne pas être interdit de gestion.
Leader du marché

Meilleur rapport Qualité/Prix

Simple, rapide, et efficace

Rapide et Pro

Prix GLOBAL MOYEN ** 368 € 329 € 329 € 329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD 129 € + frais 99 € + frais 119 € + frais 129€ + frais
OFFRE PREMIUM 249 € + frais 199 € + frais 138 € + frais 249€ + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne) 239 € 230€ 230€ 230 €
AVIS CLIENTS /10 9,2
3022 avis sur Avis Vérifié
9,4
2776 avis sur Trustpilot
9,0
432 avis sur Avis Vérifié
9,5
3490 avis sur Avis Vérifié
PROMOTIONS LBdD code promo plateforme juridique
EN SAVOIR + SUR LES TARIFS Découvrir Découvrir Découvrir Découvrir

Les diplômes pour devenir peintre en bâtiment ?

Pour devenir peintre en bâtiment, il faut :

  • Soit disposer d’une expérience professionnelle de plus de 3 ans
  • Soit acquérir un diplôme de peintre.

Si vous disposez d’une expérience professionnelle de plus de 3 ans, vous avez la possibilité de valider vos acquis en demandant l’obtention de la VAE (validation des acquis d’expérience). Pour plus d’informations sur la VAE, consulter le site du gouvernement.

Toutefois si vous ne disposez pas d’expérience professionnelle, dans ce cas, vous devez acquérir un diplôme tel que :

  • CAP peintre applicateur de revêtement,
  • Bac professionnel aménagement finition du bâtiment peinture,
  • Licence professionnelle métier du BTP, chargé d’affaire en peinture, aménagement et finition,
  • Brevet de technicien supérieur aménagement et finition, …

Quelles sont les étapes indispensables pour créer une entreprise de peintre en bâtiment ?

Le métier de peintre peut être exercé avec des :

  • Particulier (prix élevé, chantiers courts)
  • Promoteur (prix faibles, chantier long, délai de paiement long)
  • Architecte (prix moyen, suivit des chantiers plus abouti)

Il est important avant de se lancer de savoir si l’on souhaite travailler seul, créer une petite entreprise, ou travailler avec plusieurs peintres.

Ensuite, il faut s’informer sur la création d’une entreprise, pour cela il est judicieux de s’informer auprès d’autres peintres et en lisant des livres sur le sujet.

Préparer son projet d’ouverture d’entreprise de peintre en bâtiment

Pour préparer son projet d’ouverture d’entreprise de peintre, il faut :

  • Identifier et analyser le marché,
  • Connaître les concurrents,
  • Travailler sa communication,
  • Concevoir une offre

Pour identifier et coordonner ces tâches, vous pouvez utiliser le diagramme de Gantt.

La préparation du projet commence par l’étude de faisabilité :

  • La faisabilité personnelle du projet : il faut connaître ses ressources personnelles, avoir le financement, disposer des compétences nécessaires, avoir une personnalité qui permettent de gérer une équipe, des chantiers, les stocks, …
  • La faisabilité technique du projet : connaître la réglementation et les autorisations nécessaires à l’exercice de votre activité.

Après ces deux étapes, si vous avez décidé de vous lancer, dans ce cas, il faut étudier la faisabilité entrepreneuriale.

L’étude de faisabilité entrepreneuriale

L’étude de faisabilité repose sur :

  • La faisabilité commerciale. Il s’agit de la zone de chalandises, de l’étude de marché.
  • L’élaboration de la proposition de valeur.
  • La faisabilité économique. Cela désigne le modèle économique.

L’étude de faisabilité pour ouvrir une entreprise de peintre en bâtiment

L’étude de faisabilité repose sur 4 étapes essentielles, à savoir l’étude de marché, l’étude du marché, la proposition de valeur ainsi que le modèle économique. Une bonne réalisation de ses étapes permet de sécuriser le projet.

 L’étude de marché

L’étude de marché permet d’analyser et de comprendre son fonctionnement, sa réglementation, ainsi que ses acteurs (concurrents, fournisseurs, prescripteurs). Cette étude permet également de concevoir une offre répondant aux attentes des clients cibles.

L’étude du marché

De nombreux professionnels préfèrent effectuer une étude du marché. En effet, il utilise leur expérience pour connaître le client type et les futurs clients pour réaliser cette étude, il est important d’aller voir des consommateurs, des promoteurs et des architectes afin de connaître les clients cibles et de connaître leur besoin.

Il est intéressant d’utiliser son réseau si vous vous lancez avec un réseau préexistant. Toutefois, si vous vous lancez en tant que peintre en reconversion, vous devrez construire votre réseau.

L’étude de votre marché est une étape essentielle, en fonction de la localisation (en ville ou en campagne), certains éléments vont diverger, tel que :

  • Le prix de la prestation,
  • La prestation,
  • Le soin,
  • Le relationnel client,
  • Le rythme,
  • L’organisation,
  • La marge,
  • La rentabilité,
  • La concurrence,
  • Les délais.

Les conclusions de l’étude de marché et de l’étude du marché, vont permettre :

  • L’identifier précisément le besoin client,
  • D’établir la proposition de valeur,
  • Le business modèle,
  • De concevoir l’offre,
  • D’élaborer la stratégie
  • De réaliser le business modèle.

Élaborer la proposition de valeur

La proposition de valeur est le cœur de l’entreprise. Elle se dirige en 1 à 2 phrases synthétiques, elle doit répondre aux 3 aspects essentiels :

  • Quel problème voulez-vous résoudre ?
  • Quelles caractéristiques, fonctionnalités, spécificités rendent votre offre de services différente et unique ?
  • De quel(s) bienfait(s) concret(s) et mesurable(s) vos clients bénéficieront ils ?

Étudier votre modèle économique

Élaborer son business model

Le business model est le cœur de votre projet, son élaboration passe par la description de chacune des étapes de l’élaboration de l’offre, il faut également y inclure les étapes d’accompagnement administratif, financier, RH, SAV, …

Le business model Canvas est un outil permettant l’élaboration, la vérification aussi que la présentation du modèle économique

L’ouverture d’une entreprise de peintre en bâtiment nécessite :

  • Un investissement minimum (matériel, stock, …),
  • Se faire connaître,
  • Une bonne organisation (gestion du stock, des équipes, des chantiers).
Avantages et inconvénients du modèle économique d’une entreprise de peintre en bâtiment

Le métier de peintre en bâtiment est un métier artisanal qui repose sur un savoir-faire humain.

Les avantages :

  • Les prestations d’un peintre en bâtiment est l’une des étapes lors de travaux et rénovations de bâtiment,
  • La plupart des charges sont prévisibles,
  • Le métier de peintre en bâtiment est un métier de proximité indispensable, il ne peut être délocalisé, ni être numérisé.

Les inconvénients :

  • Le développement de votre activité doit passer par l’embauche,
  • Il est important de prévoir les plannings, car une main œuvre non occupé représente une charge improductive importante,
  • Les équipes ont tendances à travailler au black,
  • Il y a de gros risque de vol des stocks et du matériel,
  • Les prestations de peintre dépendent de la météo (séchage de peinture).
Évaluer la concurrence

Il faut identifier les concurrents avant de se lancer. Il faut donc comparer les prix, les prestations proposées, les gammes proposées, le taux de fréquentations, …

La préparation de l’offre commerciale

Pour ouvrir une entreprise de peintre en bâtiment vous devez préparer votre offre commerciale.

Le choix du véhicule

Le choix du véhicule est très important, puisqu’il vous permet d’apporter vos équipes, le matériel sur les lieux du chantier.

La détermination de la gamme produits/services

L’étude de marché permet de faciliter la détermination de la gamme produits/services.

Les aspects de l’offre doivent répondre aux 3 points suivantes :

  • Aux attentes des clients cibles identifiés dans votre étude de marché,
  • Ils doivent vous permettre de vous différencier par rapport à vos concurrents,
  • Ils doivent apporter des bienfaits concrets et mesurables.

Définir la stratégie de développement et réaliser un business plan de qualité

La détermination d’une stratégie permet d’augmenter les chances de réussite de votre projet.

La stratégie générale de l’entreprise se définit en réalisant une analyse SWOT et une analyse Pestel.

Réaliser un prévisionnel pour ouvrir une entreprise de peintre en bâtiment

Le prévisionnel permet :

  • D’étudier la faisabilité financière,
  • D’évaluer votre rentabilité et la pertinence de l’investissement,
  • Mesurer vos besoins en financement.

Le prévisionnel se réalise en :

  • Évaluant le chiffre d’affaires prévisionnel en fonction de l’étude de faisabilité et de vos hypothèses.
  • Chiffrant les investissements nécessaires (matériels, camions, équipement outillage, …),
  • Évaluant les charges d’exploitation (assurances, personnels, taxes, camions, …).

Une fois réalisé, le prévisionnel pourra être utilisé pour établir un budget prévisionnel fixe des objectifs et servir de guide.

Réaliser un business plan

Le business plan est un document complet et synthétique de présentation du projet. Il comprend une partie descriptive des équipes, des objectifs à atteindre ainsi qu’une partie chiffrée.

Le business plan sert à :

  • Présenter le projet à de potentiel partenaire,
  • Structurer votre démarche et feuille de route,
  • Assurer une vue d’ensemble du projet.

Financer la création de votre entreprise de peintre en bâtiment

Deux financements sont à prévoir : le financement de la préparation du projet et le financement du lancement de l’activité.

Le financement de la préparation du projet

Ce financement permet de payer la rémunération du dirigeant et les dépenses pendant la durée nécessaire à la préparation.

Ce financement est composé des apports personnels du dirigeant et des aides et subventions telles que pôle emploi, les aides de région, de communes, …

Le financement du lancement de l’activité

Ce financement permet de payer les achats nécessaires, le véhicule, la rémunération du dirigeant et des collaborateurs.

Ce financement comprend les :

  • Apports personnels, l‘apport en capital, en nature et en comptes courants.
  • Financements externes des banques et associés investisseurs,
  • Financement participatif ou crowdfunding,
  • Prêts d’honneurs,
  • Aides (pôle emploi, subvention).

devenir peintre

Le choix du statut juridique et de la fiscalité de votre entreprise de peintre en bâtiment

Le choix du statut juridique

Exploiter son activité en nom propre

Si vous souhaitez exercer votre activité de peintre en bâtiment seul, 3 possibilités s’offre a vous :

Vous pouvez exploiter votre entreprise de peintre en choisissant le statut juridique de l’auto-entreprise. L’autoentreprise est une entreprise individuelle ayant opté pour le régime de la microentreprise. Cela permet de simplifier les démarches et les formalités. Ainsi, si vous souhaitez créer une activité avec des moyens limités et sans prendre de risque, l’autoentreprise est bien adaptée à votre situation.

Vous pouvez également choisir l’entreprise individuelle, c’est le statut le moins coûteux mais il protège mal le patrimoine du dirigeant.

En choisissant l’EIRL , vous pouvez créer un patrimoine d’affectation, permettant de protéger le patrimoine personnel du dirigeant. Ce choix permet également au dirigeant de choisir entre l’imposition sur le revenu et l’imposition sur les sociétés.

Information importante : La suppression de l’EIRL a été actée par l’entrée en vigueur de la loi du 14 février 2022 en faveur de l’activité professionnelle indépendante. Cette réforme prend effet à partir du 15 mai 2022. L’EI est donc devenu le statut unique, combinant les avantages de l’EIRL et ceux qui lui sont propres. L’entrepreneur individuel peut séparer son patrimoine professionnel de son patrimoine personnel. Notre article dédié vous éclaire sur ce sujet !

Exploiter l’activité en société

Si vous souhaitez créer seul votre société, vous avez deux choix possibles :

  • L’EURL. Ce statut permet d’être fiscalisé à l’impôt sur les revenus ou l’impôt sur les sociétés. En choisissant l’EURL, le dirigeant est assimilé travailler non salarié et va dépendre de la sécurité sociale des indépendants.
  • La SASU permet au dirigeant d‘être assimilé salarié et va dépendre du régime général (l’Urssaf). En principe, la société va être fiscalisée à l’impôt sur les sociétés. Toutefois, il est possible de choisir l’option à l’impôt sur les revenus pendant les 5 premières années.

Si vous souhaitez créer à plusieurs, vous pouvez choisir la SARL ou la SAS.

  • La SARL permet au conjoint travaillant dans l’entreprise sans être rémunéré de profiter du statut du conjoint collaborateur.
  • La SAS. C’est le statut le plus souple, il est adapté en cas d’ouverture du capital.

La fiscalité de l’entreprise de peintre en bâtiment

L’imposition des bénéfices réalisés

Les bénéfices sont fiscalisés en tant que bénéfices industriels et commerciaux. Selon le choix du statut juridique, les bénéfices sont imposables à l’impôt sur les revenus ou à l’impôt sur les sociétés.

Le choix entre impôt sur le revenu (IR) et impôt sur les sociétés (IS) n’est possible qu’en cas de création d’EIRL, d’EURL, de SASU, de SARL ou de SAS. Votre choix est à indiquer sur votre formulaire de création d’entreprise.

La TVA

Les prestations de peintres en bâtiment sont assujetties à plusieurs taux de TVA. Le taux réduit de TVA de 10% est applicable aux travaux d’amélioration, de transformations, d’aménagement et d’entretien.

Le taux réduit de TVA de 5,5% est applicable pour les prestations de peinture qui font suite à la pose d’équipement respectant les critères de performances énergétique prévu à l’art 18 bis de l’annexe 4 du CGI. Ces travaux induits (effectués de manière annexe aux travaux d’amélioration énergétique) doivent être facturés dans un délai de 3 mois à compter de la date de facturation des travaux d’amélioration énergétique auxquels ils sont liés.

Seuls les travaux facturés directement au client sont concernés par ses taux réduits. Pour plus d’information sur le taux de TVA applicable, voir l’article du gouvernement.

Les formalités juridiques de création d’une entreprise de peintre en bâtiment

Selon la forme juridique, les formalités liées à l’entreprise de peintre en bâtiment varient. En créant une société, les démarches administratives s’alourdissent. Des formalités juridiques supplémentaires sont nécessaires :

  • Créer une personne morale (société) implique la rédaction des statuts, la publication d’une annonce légale et la constitution du dossier d’immatriculation.
  • L’absence de personne morale (entreprise) n’implique que le dépôt du dossier auprès du Centre de Formalités des Entreprises (la création peut se faire en ligne).

Attention en 2023, le CFE va disparaître et sera remplacé par le registre unique des entreprises.

Quelle option choisir pour créer une entreprise de peintre en bâtiment ?

Vous avez plusieurs possibilités, pour créer votre entreprise de peintre en bâtiment

Vous pouvez créer votre entreprise vous-même

Créer vous-même votre entreprise est la solution la moins chère. Cette formalité nécessite toutefois des compétences juridiques. Cette solution est conseillée pour les sociétés les plus simples (micro-entreprise, auto-entreprise, entreprise individuelle).

Créer votre entreprise de peintre en ligne

Créer votre entreprise en ligne est la solution la moins coûteuse, la plus rapide et la plus simple. Pour cela, il est important de choisir les bonnes plateformes, pour vous aider dans le choix, nous vous conseillons de consulter le tableau comparatif des meilleures plateformes. 

Créer votre entreprise avec l’aide d’un expert

Cette solution est la plus sécurisée mais également la plus longue et coûteuse. Demander à un avocat ou à un expert-comptable est toutefois conseillé pour la création des entreprises demandant une personnalisation des statuts juridiques.

Les assurances à souscrire

Le peintre en bâtiment doit obligatoirement comme pour tous les métiers du BTP souscrire à une assurance de responsabilité décennale. Cette assurance permet de garantir durant une période de 10 ans, la réparation des dommages qui apparaissent après la réalisation des travaux.

Cette assurance est obligatoire pour la réalisation de travaux de construction, d’extension et de rénovation sur la structure du bâtiment.

Si vous exercez votre activité en utilisant un ou plusieurs véhicules terrestres à moteur, vous devez également souscrire à une assurance automobile.

Pour plus d’informations sur les assurances de dirigeant, consulter l’article sur le sujet.

La réglementation du métier de peintre en bâtiment

La carte d’identification professionnelle

Les peintres en bâtiment doivent d’obtenir la carte d’identification professionnelle des salariés du BTP. Cette carte doit être demandée dès l’embauche par l’employeur, auprès de l’union des caisses du BTP.

La protection des salariés

L’employeur doit respecter les protections nécessaires et les appliquer aux salariés.

Le peintre doit donc porter des protections adéquates telles que des gants, lunettes de protection, chaussures de sécurité, masque, casque.

Pour plus d’informations sur les équipements de protection consulter le site du service public.

L’information des clients

Le peintre en bâtiment doit informer les clients, avant la conclusion des contrats de travaux :

  • Des taux horaires de main d’œuvre en TTC,
  • De la modalité de décompte du temps estimé,
  • Du prix en TTC des prestations proposées,
  • Des frais de déplacement,
  • Du caractère payant ou gratuit du devis,
  • Des autres conditions de rémunération.

Le peintre doit aussi fournir une note, avant le paiement des travaux, au client. Cette note doit comporter :

  • La date de la rédaction de la note,
  • Le nom et d’adresse de l’entreprise,
  • Le nom du client,
  • La date et lieu de l’exécution de la prestation,
  • Le décompte en quantité et en prix de chaque prestations ou produit fournir,
  • La somme à payer en hors taxe et en TTC.

Cette note doit être obligatoirement fournie dès lors que le prix de la prestation est supérieur à 25 euros. Toutefois, il faut obligatoirement la fournir dès lors que le client la réclame.

Réglementation sur les échafaudages

Les échafaudages doivent être montés et démontés sous la direction d’une personne habilitée ou par les personnes ayant obtenu une formation. L’installation d’échafaudage doit également être accompagnée de dispositifs de sécurité afin d’éviter le risque de chute de personnes et d’objets.

La caisse des congés payés

Les caisses de congés payés du bâtiment et des travaux publics assurent le versement des indemnités de congés payés et le paiement des cotisations sociales aux salariés des entreprises adhérentes.

Le Qualibat

Qualibat est un organisme permettant d’obtenir une qualification professionnelle. Il permet notamment de qualifier et de certifier les compétences dans le domaine du bâtiment. Cette qualification est valable 4 ans avec possibilité de renouvellement.

Le Qualibat permet également de mettre en avant le savoir-faire, l’entreprise.

Le dispositif de chômages intempéries

Ce dispositif permet d’indemniser les travailleurs en cas d’arrêt de travail à la suite d’intempéries. Cela désigne les conditions atmosphériques et inondations rendant la réalisation du travail dangereux voire impossibles. Afin d’être éligible au versement des indemnités, le peintre doit justifier avoir travaillé plus de 200 heures avant l’arrêt des travaux.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Manon Chomette


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.