Business plan pour ouvrir une boulangerie : Comment le réussir

Par Laurent Dufour, le 10/09/2021

Même s’il n’est pas obligatoire d’un point de vue juridique, la grande majorité recommande aux boulangers qui veulent se lancer de réaliser un business plan pour ouvrir leur boulangerie.

business plan pour une boulangerie

En effet, ce document est une feuille de route permettant à l’entrepreneur de sécuriser sa démarche et d’avoir une vue globale sur son futur business. Elle constitue également un gage de sérieux auprès d’éventuels investisseurs ou partenaires. Il convient alors de le rédiger avec une méthodologie rigoureuse.

Voici tout ce qu’il y a à savoir afin de réussir votre business plan pour ouvrir une boulangerie.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Pourquoi réaliser un business plan pour ouvrir votre boulangerie ?

Le secteur agroalimentaire de façon générale et celui de la boulangerie en particulier, sont soumis à des spécificités. Réaliser un business plan pour ouvrir une boulangerie permet de les cerner et de rassurer le lecteur qui comprendra comment vous les avez pris en considération.

Mener à bien son projet d’entreprise

L’un des premiers objectifs du business plan, c’est bien cela : bien penser votre projet. Ce document se vit et se construit comme une feuille de route à suivre, donnant des informations aussi bien techniques que pratiques.

Le business plan permet de structurer vos idées et d’envisager chacun des aspects de votre projet de création d’entreprise. Ainsi, même après le lancement de votre activité, il continue à servir de garde-fou afin que vous ne vous écartiez pas de votre stratégie. Il vous aidera aussi à fixer des objectifs qui vous indiqueront le chemin à suivre pour réussir votre projet.

Toutefois, le business plan de votre boulangerie n’est pas un document figé. Il peut être modifié au fur et à mesure de l’évolution du projet (décision d’investissement, montant du loyer, embauche d’un apprenti, …) ou des fluctuations du marché (arrivée d’un concurrent, modification du plan de circulation de la ville, …). La mise en place d’un projet est rarement une démarche uniforme. En tant que fondateurs vous êtes amené à adapter votre projet en fonction des évolutions de la situation. Votre business plan doit suivre et être adapté en conséquence.

Il sert également à prévoir des situations qui peuvent se présenter dans le futur et vous aider à les anticiper.

S’assurer de l’opportunité de se lancer

Que ce soit pour ouvrir une boulangerie ou un autre commerce, réaliser un business plan permet de prendre du recul sur l’intérêt du projet. Poser des chiffres sur le papier, s’obliger à réaliser certains calculs, justifier de ses choix vous aide structurer et poser votre projet. Vous évaluez mieux le potentiel qui se dégage du projet, les risques encourus et les facteurs clés de réussite.

En outre cela vous donne une meilleure vision sur la faisabilité du projet de création de votre boulangerie ainsi que sur les caractéristiques du marché visé.

Le business plan est aussi un élément de coordination. Pris indépendamment, les aspects du projet d’ouverture de votre boulangerie semblent bien fonctionner ensemble. L’étude de marché, le business model, la stratégie, le plan d’investissement, la stature juridique, … ne semblent pas poser de soucis.

Pourtant, lorsqu’il s’agit de coordonner l’ensemble des pièces pour construire le business plan pour ouvrir votre boulangerie, des failles apparaissent, des incohérences surviennent. C’est souvent la construction du prévisionnel qui perturbe la cohérence du projet. Les dépenses sont plus importantes que prévu (devis, charges, rémunération, …), les hypothèses de recettes sont peut-être un peu ambitieuses aussi, …

Il faut aire des ajustements, revoir ses ambitions, modifier le business model afin de correspondre aux besoins du marché. Le business plan sert aussi (et même surtout) à cela, il est tout indiqué pour cela.

Trouver du financement

Il s’agit également de l’un des plus gros objectifs du business plan. Ce document, s’il est bien réalisé, permet à un éventuel investisseur de se rendre compte du potentiel de rentabilité de l’entreprise.

Ouvrir un commerce est une aventure coûteuse (loyer, aménagements, mobilier, machines, salaires, mise aux normes, etc.), le business plan pour ouvrir une boulangerie vient donc à point nommé pour présenter le projet et son potentiel commercial à des partenaires.

De plus, les institutions financières comme les banques ou encore les fonds d’investissements exigent que les entrepreneurs produisent ce document. Pour elles, il s’agit d’un gage de sérieux, la qualité du porteur de projet se reflète dans le document. Par ailleurs cela montre que le projet a été réfléchi et qu’une étude financière a été faite.

Le travail fourni pour réaliser le business plan pour ouvrir votre boulangerie est également utile auprès de l’Etat et des collectivités territoriales. Il vous aidera à obtenir des aides, des formations et des subventions, de justifier de votre projet auprès de pôle Emploi et si vous le souhaitez de vous faire accompagner pour créer votre entreprise.

Vous souhaitez réaliser un Business Plan ? Venez consultez les différents modèles à personnaliser ou construisez votre Business Plan sur mesure ! 

 Des dizaines de modèles adaptés à chaque secteur  
Possibilité de rédiger son Business Plan sur mesure
Partie financière et calcul automatisés
Business plan qualitatif pour vos partenaires

> Je démarre mon Business Plan Bénéficiez de 10% de remise avec le code promo LBDD10

Que doit contenir le business plan pour ouvrir une boulangerie ?

Il n’existe pas de structure typique à adopter pour rédiger son business plan, l’important est qu’elle soit adaptée à votre projet et la personne à qui il est destiné. Toutefois, il y a un canevas recommandé afin d’avoir une suite logique qui séduise le lecteur du document.

L’idéal est de prendre connaissance de ce canevas, de l’utiliser pour classer les informations à insérer dans chaque partie puis de le personnaliser en déplaçant, scindant ou regroupant certaines parties pour l’adapter aux besoins de votre projet.

Voici les grandes lignes du plan que vous pouvez suivre pour structurer votre business plan :

  1. Introduire votre business plan,
  2. Présentation du projet et de son origine,
  3. Démontrer la faisabilité et l’intérêt du projet,
  4. Présenter les caractéristiques et votre offre de bien et/ou service,
  5. Présentation des éléments structurant la mise en œuvre du projet,
  6. Le lancement de l’entreprise et de son activité.

Exemple de plan de business plan pour ouvrir une boulangerie

Voici un exemple de plan de business plan pour ouvrir une boulangerie que vous pouvez adapter à votre projet. Nous détaillons chaque élément, ce qu’il doit contenir et apportons des conseils pratiques.

Le résumé

Le résumé et la première chose que verra la personne à qui est destiné votre business plan. Encore appelée « Executive Summary », cette section est un résumé du projet entrepreneurial. Elle doit être succincte afin d’être lue rapidement par une personne occupée. Elle doit également être précise et aller à l’essentiel afin que les informations les plus importantes pour un investisseur soient mises en valeur.

Des informations cruciales comme le montant du financement recherché doivent y figurer. Et il est recommandé de vous contenter de quelques lignes (maximum une page) afin d’éviter de perdre l’intérêt du lecteur. Doivent y apparaitre :

  • Le problème des clients
  • Votre solution
  • Le potentiel du projet
  • Le besoin de financement
  • La contrepartie proposée
  • Le retour sur investissement potentiel

Il faut garder à l’esprit qu’un résumé attrayant est indispensable pour donner envie à un investisseur de parcourir tout le document afin d’en savoir plus sur le projet. Cette partie requiert donc beaucoup d’attention au moment de sa conception.

La présentation de l’entreprise

Il s’agit de la section qui présente l’entreprise ainsi que son activité principale. Les informations suivantes y sont donc retrouvées :

  • Le nom du commerce ;
  • La domiciliation de l’entreprise ;
  • La forme juridique choisie ;
  • Le type d’activité ;
  • La mission/ objectif majeur de l’entreprise (une ligne) ;
  • Les valeurs portées par l’entreprise.

La présentation de l’équipe de direction

Cette partie peut être incluse dans la précédente ou énoncée séparément. Toutefois, il est indispensable que le business plan pour ouvrir votre boulangerie explique qui vous êtes et qui sont vos éventuels associés.

Votre présentation (et celle de vos associés) doit comprendre votre identité, vos domaines de compétences et/ou qualifications en rapport avec le projet. Il faut aussi mettre en lumière la complémentarité des membres de l’équipe, d’éventuels partenaires essentiels et jouer sur leur expérience dans le secteur et la spécificité de leurs apports pour le projet.

La présentation de l’étude de marché

L’étude de marché sert à comprendre le marché, mettre en évidence l’intérêt commercial du projet ainsi que qualifier et mesurer les attentes du marché. Cette section du business plan pour ouvrir une boulangerie est nécessaire afin de montrer l’opportunité de lancement du projet.

Elle permet de présenter à l’investisseur les conclusions de l’étude de marché et comporte ainsi des informations concernant :

  • Les besoins exprimés par la population-cible ;
  • Les caractéristiques de la zone de géographique ciblée (étendue, type de clientèle, axes de circulation, quartiers les plus intéressants, emplacement des concurrents, …)
  • Les habitudes de consommation du marché ;
  • La réglementation en vigueur au plan local ;
  • Les offres concurrentes ;
  • Les différents partenaires locaux de l’entreprise.

Les conclusions de l’étude de marché peuvent aussi éclairer le lecteur sur les évolutions du marché afin qu’il puisse saisir le potentiel des différentes tendances.

La présentation du local

Le local qui accueille la boulangerie revêt une grande importance, notamment sur le plan commercial. Le business plan pour ouvrir votre boulangerie doit mettre en évidence les avantages des locaux que vous avez trouvé. Il faut montrer en quoi ils sont adaptés au projet.

À l’aide de l’étude de marché faite au préalable, le local idéal pour son business est défini grâce aux critères suivants :

  • La zone de chalandise(à quel endroit se trouve le local, quelle est la fréquentation de la rue, accès clients, proximité des concurrents, caractéristiques des quartiers voisins, …) ;
  • Les aménagements intérieurs et extérieurs ;
  • Les travaux à faire (aménagement commercial, accès personnes handicapées, …) ;
  • La capacité d’accueil, la visibilité extérieure, taille de la vitrine, présences d’autres commerces ;
  • Les besoins d’espace pour les machines ;
  • Les espaces de stockage, accessibilité livraisons ;
  • Les pièces de repos ;
  • La densité des transports et l’état des routes afin d’assurer les livraisons.

Tous ces critères doivent être énoncés dans le business plan pour ouvrir une boulangerie afin d’assurer à l’investisseur que le commerce s’installe dans un local où il a toutes les chances de réussir.

La présentation du business model

Cette section du document est particulièrement importante. Bien que le modèle économique d’une boulangerie traditionnel soit connu, il est important d’indiquer sur quoi repose votre modèle économique. Pour cela vous pouvez répondre aux questions suivantes :

  • En quoi le modèle répond-t-il aux attentes des clients de votre zone de chalandise ?
  • Comment allez-vous vous différencier de vos concurrents ?
  • Quelles seront vos activités clés ?

Vous pouvez aussi vous aider du business model Canvas, qui est un nouvel outil visuel de formalisation synthétique du modèle économique de l’entreprise. Il vous permettra de définir chacun des aspects importants de votre business model. Il contribue aussi à identifier les facteurs clés de succès de votre projet.

La présentation de votre offre commerciale.

Une fois le business model défini, il est temps d’expliquer en détail quelle sera la teneur de votre offre commerciale. Si votre offre a été évoqué précédemment, ce n’était pas en détail. Cette partie sert à décrire votre offre et la manière dont elle sera produite. Elle comprend donc deux aspects distincts :

  • Une description des caractéristiques de votre offre (votre gamme de pain, votre gamme de pâtisserie, allez-vous faire des sandwiches, livrer des établissements ou des restaurants, faire des desserts de réception, faire un salon de thé, faire de la vente à emporter, faire de la vente en ligne, …).
  • Une description de ressources dont vous allez avoir besoin pour votre activité (compétences humaines, types de machines, taille du four, taille du parking, site internet, accueil client, livreurs, horaires spécifiques, …).

La présentation des besoins en équipement

Contrairement à d’autres secteurs d’activités, la boulangerie nécessite du matériel afin de fonctionner. Par ailleurs, l’offre que vous venez de décrire implique peut-être des équipements spécifiques. Dans son business plan pour ouvrir une boulangerie, il faut donc présenter le matériel nécessaire à la production de l’entreprise.

Le coût, la durée de vie, l’utilité du matériel ainsi que sa capacité de production doivent être clairement exposés.

La présentation de la stratégie de recrutement

En dehors des ressources matérielles, les ressources humaines sont également indispensables pour le fonctionnement d’une boulangerie. Ici aussi, l’offre que vous venez de décrire implique peut-être des compétences humaines spécifiques. Il faut donc présenter le plan d’embauche de la main d’œuvre qualifiée dans votre document.

Des informations à propos de l’organisation structurelle de cette main-d’œuvre doivent être également énoncées ainsi que les horaires de travail et les effectifs envisagés. Pensez aussi à évoquer votre organisation pendant les fortes et les basses saisons et par exemple les règles de pises de congés pour que toutes les équipes puisse être présentent pendant les périodes ou les jours de forte activité.

La présentation de votre stratégie commerciale

La stratégie commerciale découle directement des caractéristiques de votre marché, de votre business model, de votre offre et des ressources dont disposera l’entreprise.

En étudiant chacun de ces éléments et avec quelques outils complémentaires comme l’analyse Pestel, vous pourrez établir quelles sont les forces et les faiblesses de votre projet. Vous pourrez aussi étudier les opportunités et les risques de votre marché.

En combinant ces éléments dans une matrice Swot pour pourrez élaborer la stratégie qui convient le mieux à votre projet et votre situation.

Il vous suffira ensuite de décrire cette stratégie dans le business plan pour ouvrir votre boulangerie pour expliquer comment vous souhaitez développer votre activité.

Le positionnement commercial et marketing de l’entreprise découlera de cette stratégie. Pour être tout à fait complet vous pouvez mettre en place un plan d’actions marketing en vous aidant de la règle des 4p du marketing mix.

La fin du point stratégique est aussi l’occasion de fixer des objectifs pour votre projet. Ce point peut aussi être évoqué dans une partie à part, notamment lorsqu’il est important ou que l’ambition du projet nécessite d’avancer en plusieurs étapes.

La présentation du prévisionnel financier

Point préféré des institutions financières, il convient de lui accorder un soin particulier. Cette section doit présenter les aspects financiers de toutes les autres sections vues plus haut.

Cette partie du business plan pour ouvrir une boulangerie se décline sous la forme de tableaux financiers.

  • Le compte de résultat prévisionnel: Ce tableau permet d’avoir une vue globale sur les charges (frais généraux, cotisations, achats, impôts, etc.) liées à l’activité. Il fait également un récapitulatif des revenus produits par l’entreprise et renseigne ainsi à propos de la rentabilité de l’entreprise grâce au calcul du résultat net.
  • Le tableau de trésorerie: Ce tableau offre une vision de la trésorerie de l’entreprise en termes de flux entrant et sortant. Il s’établit sur plusieurs mois ou sur plusieurs exercices et permet d’apprécier la capacité de décaissement de l’entreprise.
  • Le plan de financement initial: Ce tableau financier permet de présenter le besoin en financement initial de l’entreprise. C’est à l’aide de ce tableau que les investisseurs savent combien il faut mettre dans l’activité et ont accès aux détails concernant l’utilisation des fonds.
  • Le bilan prévisionnel: Ce dernier est utilisé afin de visionner le patrimoine de l’entreprise à un instant précis. C’est lui qui permet de dire si l’entreprise est toujours à flot.

Les besoins financiers

Le business plan de votre boulangerie doit mettre en évidence le montant du financement nécessaire au lancement de votre activité. En fait, le montant est déjà connu du lecteur averti qui aura pris soin de l’identifier dans le prévisionnel.

Il est important d’évoquer la situation financière du dirigeant, l’existence de prêts ainsi qu’un point sur la rémunération attendue du dirigeant et les règles qui s’appliqueront pour son évolution afin de rassurer les investisseurs sur ce point.

Cette partie sert à expliquer ce que vous allez faire du financement et présenter les contreparties (garantie, condition du remboursement d’emprunt, association, prise de participation). Il est rassurant pour un investisseur de comprendre comment seront utilisé les fonds qu’il met à disposition.

La structure juridique

Toute activité économique nécessite un cadre administratif, juridique, fiscal et social. Il est important de décrie quel est ou sera ce cadre. Et en quoi il sert le développement de l’activité. Ainsi il sera nécessaire de préciser :

  • L’ensemble des éléments administratif de l’entreprise (domiciliation, dirigeant, organisation, date de création, …),
  • Les caractéristiques juridiques de l’entreprise (forme juridique, spécificités des statuts, …),
  • Le régime fiscal (Imposition, TVA, …)
  • Le régime social du dirigeant.

Quelques recommandations

Un business plan pour ouvrir une boulangerie n’est pas qu’un document technique qui sert à trouver du financement. Il s’agit de l’essence de l’entreprise, de son âme en quelque sorte. Il convient donc de le présenter sous son meilleur jour afin que ses interlocuteurs en perçoivent le plein potentiel.

Soigner sa présentation

Le business plan pour ouvrir une boulangerie doit être présenté sans faute d’orthographe et sans erreur de grammaire. Il doit avoir un aspect impeccable et traduire le sens du détail de l’entrepreneur.

Des listes à puces, Des couleurs et des graphiques doivent être utilisés afin d’améliorer la présentation et d’éviter au lecteur de se retrouver devant un gros bloc de texte.

Être précis et concis

Il n’y a pas pire pour perdre l’attention du lecteur, qu’un document écrit en faisant du remplissage. La meilleure des choses à faire est d’aller droit au but et sans détour, de façon à être clair pour le lecteur.

Il faut également éviter les termes trop techniques et garder un vocabulaire compréhensible.

Être réaliste

Dans son business plan pour ouvrir une boulangerie, il faut éviter de donner des informations fantaisistes. La plupart du temps vos interlocuteurs auront les moyens de comparer votre projet à d’autres projets similaires. Être réaliste apporte de la crédibilité à votre projet et facilité les échanges.

Que retenir ?

Le business plan pour ouvrir une boulangerie est un document important pour un entrepreneur qui souhaite réussir dans le secteur. Il permet de se renseigner sur les opportunités qu’offre le marché, de structurer son business et de trouver du financement.

Les conclusions de l’étude de marché, le business model de l’entreprise et le besoin en financement de l’activité sont des informations capitales à faire figurer dans son business plan pour ouvrir une boulangerie.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.