Ouvrir une entreprise de peinture avec ou sans diplôme en 5 étapes

Par Aude Cardon, le 22/06/2021

Vous êtes un spécialiste de la peinture en bâtiment ou vous avez simplement l’idée de créer votre entreprise autour de cette activité ? Structurer votre projet multipliera vos chances de réussite.

Comment ouvrir ma propre société de peinture

Pour mener à bien votre démarche, allons-y par étape : 5 sujets essentiels sont à traiter pour ouvrir une entreprise de peinture :

  • D’abord : définir et clarifier votre projet.
  • Ensuite : vérifier sa faisabilité avec une étude de marché.
  • Poursuivre par l’élaboration de l’offre commerciale et l’écriture de votre business plan.
  • Puis viendra le temps de cadrer votre projet sur le plan juridique (choix du statut, fiscalité, statut social du dirigeant …).
  • Étape ultime : se donner les moyens d’aller chercher des financements !

Vous voilà prêt à créer votre entreprise de peinture !

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

L’activité de peintre en bâtiment

Ouvrir une entreprise de peinture recouvre une large palette de travaux qui s’exerce aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Artisan peintre en intérieur.

En décoration intérieure, le peintre sera amené à faire les travaux de préparation des supports dans le cadre de rénovations : traitement des fissures, pose d’enduits de réparation, ponçage, travaux de plâtrerie, pose de plaques de plâtres, de toile de verre… aussi bien sur les murs que sur les plafonds. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, dans le neuf, cette étape de préparation existe également.

Une fois les supports prêts, c’est l’étape de l’application de la peinture, d’enduits décoratifs ou de papiers-peints.

La vitrification de parquets ou d’escaliers fait également partie de la palette de services d’un peintre professionnel. Un artisan peintre doit être polyvalent.

La rénovation intérieure nécessite un travail minutieux et une attention particulière portée aux finitions.

Si vous avez des compétences dans la décoration, ouvrir une entreprise de peinture peut devenir synonyme d’une activité de conseils en embellissement : vous pourrez suggérer à vos clients des harmonies entre peintures murales et revêtements de sols, par exemple.

Artisan peintre en extérieur.

A l’extérieur, les entreprises de peinture en bâtiment prennent en charge des travaux de ravalement de façades, pose de crépi, peintures des murs et des boiseries …

Cela nécessite, bien souvent, l’utilisation d’échafaudages ou d’échelles qui peuvent être hautes. Il sera alors nécessaire de mettre l’accent sur le respect des consignes de sécurité pour vous-mêmes et vos apprentis éventuels.

Les entreprises du bâtiment doivent être particulièrement attentives aux garanties de leur assurance responsabilité en plus de la garantie décennale. Que l’on parle de travaux d’embellissement ou de constructions neuves, les chantiers en extérieur sont souvent de plus grande ampleur qu’à l’intérieur et peuvent nécessiter un suivi par un conducteur de travaux.

Créer une entreprise de peintre en bâtiment : Comment définir votre Projet

Avant toute chose, votre projet doit vous ressembler. C’est dans votre ADN qu’il va prendre racine. Ecoutez-vous !

Évidence encore : la valeur ajoutée de votre entreprise de peinture en bâtiment doit répondre à un besoin client identifié. Posez-vous la question : à quelle problématique vais-je répondre avec mon offre de service de peinture ?

Pour définir au mieux votre projet, vous devrez répondre à des questions simples avant d’ouvrir une entreprise de peinture :

  • A quel type de client je vais m’adresser ? Entreprises, particuliers, collectivités locales…
  • Quelles sont leurs problématiques ? Peintures extérieures, intérieures….
  • Quels services leur apporter en plus ? Suggestions de couleurs, pose de papiers peints coordonnés, qualité de peinture écologique….

N’hésitez pas à rencontrer des chefs d’entreprises artisanales, installés près de chez vous et qui pourront vous faire profiter de leur vécu. Ouvrir une entreprise de peinture se rapproche de la création de toute autre entreprise du BTP. Confrontez votre projet à la réalité est un gage de solidité.

Et finalement, prenez le temps de vous poser. Faites un point sur l’intérêt de votre projet ; ses qualités, les difficultés qu’il vous faudra surmonter par de la formation, de l’aide extérieure… C’est le moment de confirmer vos motivations pour ouvrir votre entreprise de peinture.

N’hésitez pas à cliquer sur le diagramme pour l’agrandir !

Diagramme de Gantt Ouvrir une entreprise de peinture

Devenir peintre en bâtiment : Étudier le marché et écrire votre business model

Le marché de la peinture en bâtiment est composé essentiellement de petites entreprises indépendantes. Vous allez ouvrir une entreprise de peinture et vous aurez à coeur de savoir à qui vous allez vous adresser. Différents types de clients sont possibles :

  • le B to B : promoteurs, assureurs ou architectes sont alors prescripteurs (marge courte mais charge de travail étalée dans le temps)
  • le B to C : particuliers prescripteurs (marge confortable mais disponibilité immédiate)
  • l’aide à domicile : offre de services en direct ou sur des plateformes.

Vous pouvez, soit vous spécialiser dans un marché, soit mixer les différents types de clients pour réduire les risques conjoncturels. Cette seconde solution permet aussi d’avoir des chantiers de différentes natures (chantiers à forte marge, chantiers récurrents, chantiers techniques…) et d’ouvrir une entreprise de peinture adaptée à votre zone d’implantation locale.

L’activité de peinture en bâtiment est très concurrencée : il existe environ 70.000 entreprises en France. Il est donc essentiel de se positionner sur un créneau spécifique pour ouvrir une entreprise de peinture.

Selon les types de clientèles visés, étudiez votre zone de chalandise :

  • Combien de maisons, d’appartements et les années de construction ?
  • Combien de collectivités locales et d’entreprises et les années de construction ?
  • Quels sont les assureurs, architectes, promoteurs de la région que vous pourriez contacter ?
  • Quel est le parc d’activités artisanales de la région avec qui envisager des partenariats : maçonnerie, électricité, plomberie ?
  • Quels sont les corps d’État pour lesquels vous pourriez pratiquer de la sous-traitance ?
  • Qui sont vos futurs concurrents, leur part de marché, leur offre, leur positionnement prix, leurs services, leurs aspérités ?

Préparez votre business model (votre recette économique) pour synthétiser les différents aspects de votre projet et mettre en avant votre valeur ajoutée. Utilisez un support tel que le Business Model Canvas pour vous simplifier la tâche :

  • Quelles sont vos activités clés ?
  • Quelles sont vos ressources clés ?
  • Quels sont vos partenaires (fournisseurs de matériel et de peinture…) ?
  • Comment établir votre relation client ? site internet, bureau, tel …?
  • Quelle est votre segmentation clients?
  • Quelles sont vos structures de coûts, quelles sont vos sources de revenus ?
  • Ouvrir une entreprise de peinture avec quelle proposition de valeur ?

Elaborez l’offre commerciale et construisez le business plan de votre société de peintre en bâtiment

Le business plan est un document de communication qui sert à présenter votre projet à d’éventuels partenaires (investisseurs, associés, banquiers, …) Il doit par conséquent pouvoir être partagé, par exemple, sous format word ou ppt. C’est un récapitulatif de votre projet qui comporte 2 parties :

  • Une partie descriptive qui explique la genèse de l’idée, le marché, le business model, l’offre commerciale et qui présente les associés.
  • Une seconde partie financière qui montre l’intérêt et la viabilité économique de votre projet.

Cette partie financière comprend au minimum un bilan et un compte de résultat prévisionnel, un plan de trésorerie prévisionnel et un plan d’investissement. Il sert à mesurer la rentabilité du projet. Pour ouvrir une entreprise de peinture, vous aurez besoin de vous rassurer, vous-mêmes, sur le fait qu’elle soit rentable. Pour cela, il est conseillé de bâtir 3 hypothèses de travail, avec 3 niveaux d’ambition pour l’activité de votre entreprise :

  • Ambition haute
  • Ambition médiane
  • Ambition basse

C’est un outil de mesure de rentabilité et de prise de conscience des leviers possibles dans la gestion de votre entreprise de peinture.

Exemple : Quel est l’impact de l’embauche d’1 salarié, à la fois sur les frais (salaire, matériel nécessaire à son autonomie en peinture, portable…) et sur le chiffre d’affaires (développement du nombre de chantiers) ?

Quel est l’impact si l’on diffère cette embauche à l’année N+1 ? Quel est l’impact du statut juridique (entreprise individuelle, EURL ou SASU) sur la rentabilité ?

Le business plan est aussi un moyen de mesurer les besoins de financement nécessaires pour ouvrir une entreprise de peinture. C’est en ce sens un pré-requis pour soutenir vos demandes de financements auprès des organismes bancaires. Les 2 parties du business plan sont importantes pour les financeurs, avec une attention particulière portée sur la personnalité et l’implication des associés. Il vient donc en soutien de votre propre conviction pour défendre votre projet d’entreprise de peinture.

Des logiciels de business plan existent en ligne, c’est une démarche qui coûte moins cher que de faire appel à des cabinets spécialisés.

Attention de ne pas confondre le “business plan” qui est un document de présentation à distance et le ”Pitch Deck” : présentation en live de votre activité. Il s’agit de quelques diapos avec 3 phrases chocs qui vont soutenir votre pitch et marquer les esprits.

Les prérequis pour ouvrir une entreprise de peinture en bâtiment

Diplôme or not diplôme ?

L’activité de peintre en bâtiment est réglementée et relève de la chambre de Métiers et de l’Artisanat. Il existe différents niveaux de formation peintre en bâtiment. Pour ouvrir une entreprise de peinture, vous devez posséder l’un des diplômes suivants :

  • CAP peintre applicateur de revêtements ou CAP façadier peintre ou CAP peintre en décors
  • BP(brevet professionnel) peinture applicateur de revêtements
  • Bac Pro aménagement-finition du bâtiment ou Bac Pro peinture applicateur de revêtements
  • BTS aménagement finition

Si vous ne disposez d’aucun de ces diplômes, vous pourrez quand même ouvrir une entreprise de peinture à 1 condition : avoir dans votre équipe, un salarié ayant l’une de ces qualifications.

La dernière solution est de pouvoir justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans en tant qu’indépendant ou salarié, avec validation ou non des acquis de l’expérience (VAE).

Quels statuts juridiques pour lancer votre activité de peinture ?

Pour ouvrir une entreprise de peinture, différents statuts juridiques sont possibles :

Si vous êtes seul :

  • La micro-entreprise : régime fiscal et social simplifié et adapté pour le démarrage de l’activité sous condition de chiffre d’affaires inférieur au seuil en vigueur. La micro entreprise (ou auto entreprise) permet d’ouvrir une entreprise de peinture en testant et/ou lançant un projet sans trop de risques.
  • L’entreprise individuelle en nom propre (EI) : société simple et peu coûteuse. Le dirigeant est TNS, il dépend du SSI (ex RSI) et profite à ce titre, de charges sociales relativement faibles (environ 42%) et d’un système de versement de cotisations sociales assez complexe.
  • L’entreprise individuelle en nom propre à responsabilité limitée (EIRL) : mêmes remarques que pour l’EI. Mais l’option de cette forme juridique protège mieux votre patrimoine personnel.
  • L’EURL (SARL à associé unique) : structure juridique protectrice envers le patrimoine de l’associé, relativement rigide mais rassurante. Peu coûteuse en matière de charges sociales (environ 42%). Par contre, les dividendes ont une fiscalité plus importante  (soumis en partie aux charges sociales : 42%)
  • SASU : structure juridique protectrice envers le patrimoine de l’associé, très souple mais plus risquée si le fondateur est amené à s’associer. Régime social plus coûteux que l’EURL (charges sociales environ 80%) mais dispose d’une fiscalité sur les dividendes plus faible (17,2%). Il permet aussi d’éviter la sécurité sociale pour les indépendants (SSI).

Pour ouvrir une entreprise de peinture à plusieurs associés :

  • SARL : société à responsabilité limitée plus rigide mais protège mieux les associés, notamment les minoritaires
  • SAS : société par action simplifiée. Juridiquement très souple.

En résumé, pour ouvrir une entreprise de peinture, le choix du statut est important. Il aura des conséquences sur le régime d’imposition de l’entreprise, sur votre régime social en tant que dirigeant, sur l’existence ou non de la responsabilité limitée aux apports.

C’est un choix qui va impacter aussi la capacité de développement de l’entreprise.

Comment financer votre entreprise de peinture ?

Ouvrir une entreprise de peinture en bâtiment nécessite quelques investissements pour démarrer (véhicule, outillage spécifique, échafaudage, site internet (éventuellement) …). Pour financer le lancement de l’activité plusieurs solutions s’offrent aux entrepreneurs :

  • les apports en capitaux et/ou en compte courant,
  • la love money, les subventions et les prêts d’honneur (le plus souvent locales),
  • le crowdfunding ou crowdlending,
  • l’entrée au capital d’investisseurs opérationnels ou passifs,
  • le financement par crédit-bail,
  • l’emprunt.

Dès lors que vous faites appel à un financement extérieur, il devient nécessaire de réaliser un business plan qui vous aidera à structurer et justifier votre demande. Il vous permettra aussi de mesurer votre besoin financier et de prévoir les échéances de remboursement dans votre prévisionnel. Bpifrance peut être, en partie, caution de votre emprunt, cela vous évite de porter la totalité du risque emprunteur à titre personnel. Dans la mesure du possible, pensez à mettre vos investissements en caution plutôt que vos biens personnels.

Les aides de Pôle Emploi (maintien des ARE, ARCE, ACRE, NACRE, …), les subventions et les prêts d’honneur contribuent aussi au financement de votre projet. Ils sont généralement utilisés pour financer la rémunération du dirigeant et consolider les apports en fonds propres afin de faire un effet de levier financier.

Lorsque votre capacité d’endettement est trop faible, pensez à utiliser la love money ou le crowdfunding pour collecter des fonds et faire un effet de levier financier.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Aude Cardon