Devenir boulanger : Tout ce qu’il faut pour y arriver

Par Marie Lusset, le 10/09/2021

Devenir boulanger requiert de disposer de plusieurs compétences : des compétences techniques pour assurer la production, comme des compétences commerciales et relationnelles pour assurer la vente des produits réalisés. 

Le Blog du Dirigeant vous en dit plus sur les compétences requises pour exercer ce métier ! 

Devenir boulanger

Devenir boulanger, permet d’exercer un métier artisanal et commercial, en contact permanent avec les clients, c’est un des commerces phares des commerces de proximité.

Ce métier à la fois délicat et exigeant séduit de nombreux entrepreneurs. Son exercice requiert passion et engagement, notamment en raison des horaires décalés que ce métier implique, mais peut aussi être très gratifiant.

Outre les diverses qualités nécessaires à l’exercice du métier de boulanger, il faut également passer par une formation. Il en existe plusieurs, de plusieurs niveaux, durées et formes d’enseignement ( distanciel, 100% en ligne présentiel, apprentissage ou non).

Que ce soit pour ouvrir ou reprendre une boulangerie, découvrez dans les lignes à suivre ce qu’il faut avoir pour devenir boulanger.

Devenir boulanger : Des compétences multiples

Il est possible de devenir boulanger et d’exercer à son propre compte en qualité d’artisan. Mais le boulanger peut également exercer son métier dans une boulangerie industrielle ou encore dans un hypermarché.

Indépendamment du statut retenu, devenir boulanger requiert une panoplie de compétences particulièrement fournie.

Des compétences techniques

Le métier de boulanger se décompose en deux étapes : la fabrication des produits et la vente de ces derniers. Deux étapes demandant donc des compétences distinctes.

La fabrication du produit demande des compétences techniques, aussi bien sur la préparation en elle-même que sur toutes les tâches annexes et nécessaires au processus, telles que la gestion des stocks, les demandes de la clientèle, les relations avec les fournisseurs. Ces compétences s’ajoutent donc à celles nécessaires pour la fabrication en tant que telle. Répondre aux demandes de la clientèle est un vrai plus pour les boulangers, mais demande une capacité d’adaptation.

Cette partie du métier requiert la maitrise des processus de fabrication des aliments à commercialiser, mais également une excellente connaissance des principes et des réglementations relatifs à la sécurité alimentaire et à l’hygiène.

Une fois le produit fabriqué, il faut ensuite passer à l’étape de la vente : cela suppose de posséder des qualités de commerçant. Il faut ainsi pouvoir faire la promotion de la qualité de sa production à l’égard de la clientèle pour assurer la rentabilité de l’activité. Cette affirmation est toutefois à nuancer, car dans la plupart des boulangeries, ce processus est divisé en deux, et la personne effectuant la production, le boulanger à proprement parler est rarement celui qui assure la partie vente par la suite.

Qu’il exerce à titre artisanal ou en entreprise industrielle, le boulanger doit par ailleurs assurer le bon fonctionnement de ses outils de production au nombre desquels figure le four.

Pour exercer en tant qu’artisan, concevoir un business plan et trouver un financement sont deux étapes importantes.

La résistance physique

L’aspect physique du métier de boulanger n’est généralement pas la première chose à laquelle on pense quand on évoque ce métier : pourtant, exercer le métier de boulanger requiert une certaine forme physique, notamment en raison des horaires de ce métier : dans un premier temps, les horaires sont décalés par rapport aux horaires de travail traditionnels, ce qui implique de se lever tôt. De plus, cette activité implique également de ne pas pouvoir bénéficier des jours fériés et des week end.

En outre, au-delà des horaires décalés, le boulanger travaille sur une certaine amplitude horaire, qui peut souvent dépasser l’amplitude horaire d’un salarié de bureau.

Pour assurer toutes ces tâches, devenir boulanger requiert d’avoir une excellente hygiène de vie et de savoir s’accorder du repos quand cela est nécessaire. Deux jours consécutifs sont généralement dédiés au repos de ce professionnel.

La créativité

Devenir boulanger implique de développer un savoir-faire spécifique pour concocter des saveurs et des présentations capables de séduire les clients.

Mais pour rencontrer le succès, il faut aussi pouvoir détecter les tendances au bon moment. Il faut avoir du flair et de l’ingéniosité pour concevoir des produits qui attirent la clientèle. Ces qualités vont de pair avec la créativité essentielle pour devenir boulanger.

Il faut également pouvoir adapter les produits en fonction de la zone de chalandise : par exemple, si votre boulangerie se situe à proximité de bureaux ou d’établissements scolaires, il faut prévoir de la restauration rapide pour satisfaire aux besoins des salariés et étudiants.

Des qualités humaines

Outre la technicité et la créativité, devenir boulanger impose de disposer d’un sens prononcé du contact. La fidélisation de la clientèle dépend en effet largement des aptitudes relationnelles du professionnel.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Devenir boulanger : Quelles sont les étapes ?

Pour la plupart accessibles en alternance, diverses formations permettent de devenir boulanger. La majorité d’entre elles débouchent sur un diplôme.

Le CAP boulanger

Cette formation pour devenir boulanger est accessible pour toute personne ayant atteint la classe de troisième. Elle est dispensée par les écoles et lycées professionnels, mais est aussi disponible en ligne. Dans ce cadre, des tutoriels vidéo permettent à l’entrepreneur de se former à son rythme.

Le CAP boulanger dans le cadre classique dure 2 ans et inclut un volet général et un autre, professionnel. La formation en ligne convient pour les personnes en quête d’une reconversion.

La mention complémentaire pâtisserie boulangère

Pour devenir boulanger, cette mention complémentaire permet d’acquérir la maîtrise des produits de pâtisserie tels que les glaces et les gâteaux.

La mention complémentaire boulangerie spécialisée

Cette formation pour devenir boulanger est accessible pour les personnes titulaires d’un CAP boulangerie. Elle dure une année et permet au boulanger de développer la maîtrise de produits tels que :

  • Les viennoiseries ;
  • Les produits de restauration rapide ;
  • Les pains spéciaux.

Le Bac pro boulanger pâtissier

Il faut 3 ans pour obtenir un Bac Pro boulanger pâtissier. Cette formation pour devenir boulanger fournit les compétences nécessaires à la confection des produits classiques de boulangerie, mais également des produits pâtissiers et traiteurs. Elle est ouverte à toute personne ayant fait sa troisième.

Le brevet professionnel de boulanger

Le BP boulanger est accessible à tout titulaire de l’un des diplômes mentionnés ci-dessus. D’une durée de 2 ans, la formation permet de devenir boulanger hautement qualifié. Elle inclut les bases de la gestion et du management.

En ajoutant au BP boulangerie des rudiments en gestion de projet, il est possible d’envisager l’ouverture de sa propre boulangerie. L’élaboration d’un business model Canvas est utile dans ce cadre.

Le brevet de maîtrise boulanger

Ce diplôme clôture une formation de boulanger hautement qualifié et de chef d’entreprise. C’est la Chambre des Métiers et de l’Artisanat qui le délivre à l’entrepreneur qui désire devenir boulanger.

La formation continue

Pour les personnes adultes en quête de reconversion professionnelle, il est possible de suivre un CAP boulanger en version courte. Cette formation particulière n’inclut pas le volet général qui enrichit la formation dispensée par les lycées.

Le certificat de qualification professionnelle (CQP) de boulanger permet aussi de devenir boulanger par la voie de la reconversion.

Devenir boulanger : Les autres voies

Il est aussi possible de devenir boulanger sans disposer d’aucun diplôme. Cela passe par un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Le métier est ainsi appris essentiellement de manière pratique.

Devenir boulanger ouvre de nombreuses perspectives professionnelles autant en qualité d’artisan que dans une entreprise ou une boulangerie industrielle.

La création d’une entreprise pour ouvrir sa boulangerie

Ouvrir une boulangerie implique de créer une entreprise : il faut alors que le créateur choisisse un statut juridique pour ouvrir sa boulangerie. L’ouverture d’une boulangerie implique ainsi de connaitre les bases de la gestion d’entreprise, et de disposer d’un minium de compétences, juridiques, comme de comptabilité ou administratives.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.