Le compte de résultat

Par Marie Lusset, le 08/09/2021

Le compte de résultat est un outil indispensable dans une entreprise. Quelle est son utilité? Pourquoi est-il indispensable ?

Le Blog du Dirigeant vous explique !>

Le compte de résultat

Découvrez nos outils pour gérer votre entreprise !

Qu’est ce qu’un compte de résultat ?

Le compte de résultat est un outil permettant de connaitre et apprécier le résultat d’une entreprise.

Il permet de connaitre le détail de l’argent gagné, encaissé par l’entreprise, appelé produit, comme l’argent dépensé par l’entreprise, appelé charge au cours d’un exercice comptable.

Le produit correspond à une recette, comme c’est le cas lors d’une vente, tandis que la charge correspond à une dépense, pouvant être un acte d’achat de marchandises par exemple. Il résume donc tous les enrichissements et appauvrissements de l’entreprise. 

Sa principale utilité est celle de permettre de connaitre le résultat de l’entreprise, et donc de savoir si l’entreprise a fait des bénéfices ou si elle a subi des pertes. 

Dans l’hypothèse où les revenus sont supérieurs aux charges engagés, l’entreprise est donc bénéficiaire. A contrario, lorsque les pertes subies sont supérieurs aux revenus gagnés, l’entreprise est déficitaire.

Le compte de résultat est un outil d’état financier de l’entreprise, de la même façon que le bilan comptable ou les annexes. 

Ce compte de résultat a une double utilité :

  • il est l’outil permettant à l’administration fiscale de prendre connaissance du bénéfice réalisé par une entreprise. 
  • il permet également à des financeurs ou investisseurs intéressés de connaitre les performances et la rentabilité de l’entreprise.

Bien choisir ses partenaires est déterminant pour une entreprise. Conscient de cette réalité, le Blog du Dirigeant teste et vous propose les meilleures solutions du marché.

> Notre tableau comparatif des solutions de comptabilité !

Différence entre le compte de résultat et le bilan 

Tout deux sont des documents obligatoires dans le cadre d’une entreprise. Ils sont également souvent confondus.

La différence tient à la période couverte par ces deux outils, si le bilan récapitule le patrimoine d’une entreprise depuis sa création, le compte de résultat ne s’intéresse qu’à l’exercice en cours. 

NB :

Le résultat issu du compte de résultat, intègre ensuite les capitaux propres figurant dans le passif du bilan. 

Les différents types de résultat au sein du compte de résultat

Le compte de résultat contient les produits et les charges qui se divisent en trois catégories : l’exploitation, le financier, l’exceptionnel 

Le résultat d’exploitation

C’est le résultat qui est relatif à l’activité courante de l’entreprise. Le résultat d’exploitation se calcule par la différence entre le chiffre d’affaires, regroupant donc toutes les ventes de marchandises ou prestation de service selon l’entreprise, et les charges concernant la consommation des matières premières, les charges de personnels, les impôts ou taxes, ou toutes autres charges externes.

Conseil LBdD : Si vous êtes dans l’hypothèse d’un résultat d’exploitation plutôt faible, ou insuffisant il faut alors penser à essayer de réduire les charges, ou augmenter le chiffre d’affaires, selon ce qui est le plus simple ou rapide à mettre en place dans le cadre de votre entreprise. 

Le résultat financier

Il est établi par la différence entre les produits financiers et les charges financiers de l’entreprise. Les produits financiers sont les placements, tandis que les charges financières sont les intérêts d’emprunts. Ce résultat donne donc une vision de la stratégie, de la politique financière de l’entreprise. 

Il est alors courant dans une entreprise que le résultat financier soit négatif, la plupart des entreprises supportant des charges, tandis qu’elles ne disposent pas de produits financiers. 

Le résultat exceptionnel

Cette catégorie englobe les éléments qui ne sont pas récurrents pour l’activité de l’entreprise. Il contient les subventions, les procès, ou encore les moins values sur les cessions d’actifs. 

Ce résultat ne permet absolument pas de juger de la rentabilité ou de la durabilité de la société. 

Ces trois résultats conjugués donnent le résultat final de l’entreprise. Ce résultat est celui avant le calcul de l’impôt, et servira de fait de base de calcul pour les impôts. 

Dans le cadre du calcul de l’impôt, qu’il s’agisse de l’impôt sur les sociétés ou de l’impôt sur le revenu, le résultat à prendre en compte est le résultat fiscal et non le résultat comptable. 

Il n’est pas évident de dresser le compte de résultat de son entreprise, et encore moins de l’analyser. De plus, une erreur peut avoir des conséquences non négligeables dans le calcul de votre imposition. L’aide et l’analyse d’un expert comptable sont vivement recommandées afin d’effectuer un compte de résultat sans erreur, et prendre les bonnes décisions concernant votre entreprise.

Trouvez votre expert-comptable en ligne et bénéficiez de conseils et de tarifs préférentiels :

Bilan attesté par un expert comptable
Zéro envoi de papier
Suivi fiscal en temps réel (charges, cotisations, TVA)
Pas d’engagement, premier mois offert

> Trouver un expert-comptable 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.