Introduction

Que sont les charges d’exploitations en entreprise ? Comment les calculer ? Quels sont les enseignements à en tirer ? Le Blog du Dirigeant fait le point ! 

charge d'exploitation

Charges d’exploitation : définition

Les charges d’exploitation, également appelées dépenses d’exploitation, sont les coûts et les dépenses associés au fonctionnement quotidien d’une entreprise ou d’une organisation.

Elles englobent les coûts nécessaires pour maintenir les activités opérationnelles de l’entreprise et pour générer des revenus.

Les charges d’exploitation sont des éléments incontournables pour le calcul du résultat d’exploitation, qui est la différence entre les produits d’exploitation (les revenus) et les charges d’exploitation.

Les charges d’exploitation sont susceptibles de varier selon le volume d’affaire ou au contraire être fixes.

Les charges d’exploitation se distinguent des charges financières de l’entreprise, des charges exceptionnelles mais également de l’imposition à laquelle est soumise la société, et de la participation des salariés au résultat de l’entreprise.

Quelles sont les charges d’exploitation ?

Voici quelques exemples de charges courantes :

  • Achats de marchandises ou de matières premières ;
  • Autres achats ;
  • Charges externes ;
  • Prélèvements obligatoires ;
  • Variations de stock ;
  • Charges sociales ;
  • Rémunération du personnel ;
  • Dotations aux amortissements.

Les différentes charges d’exploitation sont comptabilisées pour la plupart dans le compte de classe 6 du plan comptable général.

L’analyse des charges d’exploitation

L’analyse du compte 6 permet de bénéficier d’informations sur le fonctionnement de l’entreprise.

Dans la grande majorité des entreprises, les charges d’exploitation constituent le plus gros poste de dépense en entreprise. L’analyse de ces charges reflète la stratégie adoptée par le dirigeant de l’entreprise.

Cela permet aux parties prenantes de l’entreprise de connaitre comment l’entreprise dépense ses ressources.

Il est possible de dégager plusieurs indications de l’analyse :

  • La marge d’une entreprise se calcule par la soustraction des coûts totaux de l’entreprise au chiffre d’affaires réalisé. Cela donne un premier indicateur de la rentabilité de l’entreprise.
  • Les charges externes et autres achats : ce sont les coûts de fonctionnement de l’entreprise. Dans ces charges, on retrouve des charges fixes ( qui ne varient pas en fonction du chiffre réalisé) ainsi que des charges variables (qui varient en fonction du volume de vente).
  • Rémunération du personnel : la rémunération du personnel est une partie à la fois sensible et révélatrice d’une entreprise ;
  • Les charges sociales : les charges sociales sont des dépenses obligatoires pour les entreprises. Ce sont les taxes dues par l’entreprise pour les collaborateurs. Ces charges sont également dues pour le dirigeant et ses associés.
  • Les dotations aux amortissements : ces charges sont particulièrement dans la mesure où elles n’ont a pas d’effet direct sur la trésorerie de l’entreprise, mais représentent l’usage du matériel dans lequel l’entreprise a investi pour fonctionner.

Ou se situent les charges d’exploitation ?

Les charges d’exploitation d’une société peuvent être consultée sur le compte du résultat de la société.

Le compte de résultat de l’entreprise est établi à la fin de chaque exercice social, lors de la clôture des comptes.

Le compte de résultat doit ensuite être transmis à l’administration fiscale.

Comment se calcule la charge d’exploitation ?

Il faut dans un premier temps additionner l’ensemble des charges d’exploitation, ce qui permet d’avoir un total de ces dernières.

Une fois ce total obtenu, les charges d’exploitation s’analysent en fonction du chiffre d’affaires réalisé par l’entreprise, et du pourcentage qu’elles représentent.

Les charges d’exploitation servent également à calculer le résultat d’exploitation par la formule :

produits d’exploitation – charges d’exploitation = résultat d’exploitation (REX)

Ce résultat sert d’indicateur de la performance de l’entreprise, et atteste de la rentabilité de cette dernière ainsi que de la viabilité de son modèle économique.

Ce résultat ne tient pas compte des impôts et intérêts éventuels dus par l’entreprise, ainsi que les éléments exceptionnels.

Si les produits sont supérieurs aux charges, le résultat sera positif, la société dégage donc un bénéfice, elle crée donc de la valeur. Lorsque c’est le cas, cela signifie que l’entreprise peut financier de nouveaux investissements si besoin, distribuer des dividendes à ses actionnaires, ou encore rembourser des emprunts.

 A contrario, en cas de charges supérieures aux produits, le résultat est négatif, et la société n’est pas rentable.

Cet indicateur est primordial pour les banques et investisseurs potentiels de l’entreprise. On parle alors de perte d’exploitation. La perte d’exploitation peut s’expliquer par un chiffre d’affaires insuffisant, ou des charges à supporter trop importantes. Il est également possible que la perte d’exploitation soit due à une conjugaison de ces deux facteurs.

Pas encore de votes.
Chargement...
Sommaire
  • Charges d’exploitation : définition
  • Quelles sont les charges d’exploitation ?
  • L’analyse des charges d’exploitation
  • Ou se situent les charges d’exploitation ?
  • Comment se calcule la charge d’exploitation ?
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Pas encore de votes.
Chargement...
0/5