Le bilan fonctionnel est une présentation différente permettant d’analyser différemment les masses financières présentent dans le bilan comptable.
Le bilan fonctionnel sert notamment à analyser d’où vient l’argent et comment il est utilisé.

Gestion et Comptabilité : les outils

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

Le bilan fonctionnel est un schéma qui permet de visualiser l’ensemble des ressources financières qu’une entreprise possède, c’est-à-dire le passif, et l’utilisation de ces ressources, c’est-à-dire l’actif.

Voici comment se présente un bilan comptable :

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

Le bilan fonctionnel est un bilan comptable simplifié, il est plus facile à comprendre car il met en avant les grandes masses financières . Voici comme il se présente :

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

Cette présentation permet de rattacher des opérations à l’exploitation, au financier ou à l’investissement, elle permet aussi d’analyser la situation financière de l’entreprise étudiée.

Présentation de ce qu’est le bilan fonctionnel

Le passif (ou ressources)

Le passif est composé de deux groupes de ressources :

  • Les ressources internes à l’entreprise que l’on appelle les fonds propres. Elles sont composées du capital, des réserves (légales, obligatoires, etc) et de la somme des pertes et bénéfices de l’entreprise depuis sa création.
  • Les dettes contractées auprès de tiers (dettes fiscales, crédits bancaires, crédits fournisseurs, etc). Les dettes sont considérées comme une ressource pour l’entreprise car elles lui permettent d’avoir à disposition une trésorerie pour financer l’exploitation.

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

L’actif (ou emplois)

L’actif est composé de deux groupes d’emplois :

  • L’actif immobilisé qui représente ce que l’entreprise possède  comme des bâtiments, des machines, etc. Ce sont des emplois de long terme qui ne peuvent être transformés en liquidité rapidement, d’ou le terme « immobilisé », puisque les sommes utilisées pour l’acquisition de ces actifs sont bloquées.
  • L’actif circulant qui est composé des emplois à court terme  générés par l’activité de l’entreprise c’est-à-dire le stock, les créances clients et les disponibilités. A l’inverse de l’actif immobilisé les actifs circulants sont transformable en quelques semaines voir mois en liquidité. Ils sont donc appelés « circulants ».
  • Les comptes de régularisation concernent les experts, nous les mettront au second plan afin de ne pas nous perdre dans des explications trop techniques.

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

Comment se lit le bilan fonctionnel ?

Le bilan est composé d’éléments les moins liquides situés en haut de bilan vers les plus liquides situés en bas de bilan.

On peut ainsi comparer l’actif et le passif de long terme avec ceux de court terme.

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

Les cycles de financement

Grâce au bilan fonctionnel, on peut identifier les ressources et emplois de long terme, ceux de court terme ainsi que les liquidités de l’entreprise. L’idéal est que les ressources de long terme financent au moins les emplois de long terme, c’est le cycle de financement de long terme.

C’est en effet une règle de gestion fondamentale, car dans la majorité des cas, une entreprise dont les ressources de long terme ne seraient pas suffisantes pour financier les emplois de long terme a un risque d’endettement important.

Le fonds de roulement (FR)

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?Le cycle de financement de long terme correspond au financement des emplois de long terme par les ressources de court terme. Le fonds de roulement correspond le surplus entre les ressources et les immobilisations. Il permet de financer le fonctionnement de l’exploitation de moyen terme.

Le plus souvent l’exploitation de l’entreprise immobilise de la trésorerie. Le montant de la trésorerie utilisée pour financer l’activité courte s’appelle le BFR (besoin en fonds de roulement). Ainsi pour financer le BFR, le fonds de roulement doit être positif et suffisamment élevé.

La formule pour calculer le fonds de roulement est la suivante : FR = fonds propres – immobilisations nettes

Si le fonds de roulement est négatif, cela signifie que les fonds propres sont insuffisants pour financer l’actif immobilisé. Pour compenser, l’entreprise va utiliser un concours bancaire et/ou un crédit fournisseur. Mais si cela dure trop longtemps, l’entreprise a un risque de défaillance et met en péril sa durée de vie.

Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Le cycle de financement de moyen terme correspond au financement des emplois de court et moyen terme par les ressources de court et moyen terme. Le besoin en fonds de roulement correspond à ce cycle de financement. Il représente la trésorerie permanente dont a besoin l’entreprise pour financer son activité courante.

La formule pour calculer le BFR est la suivante : BFR = actif d’exploitation (stocks + créances) – dettes d’exploitation (dettes fournisseurs)

Cette formule est celle qui est la plus utilisée et il s’agit d’une formule générique.

Si le BFR est négatif, cela signifie qu’il devient une ressource financière pour l’entreprise. Ceci est une situation favorable pour sa trésorerie. Si le BFR est positif, le cycle d’exploitation ne s’autofinance pas. Cela peut être à cause de règlement clients trop longs par exemple. Ce besoin en fonds de roulement peut alors être couvert soit par un crédit bancaire soit par un fonds de roulement positif.

Remarque :
Les entreprises industrielles ont en général un BFR positif et élevé alors que les entreprises de grande distribution ont un BFR négatif, les délais de paiement leur permettent d’être payées par leurs clients avant de payer leurs fournisseurs.

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

Le lien entre Fonds de Roulement (FR), Besoins en Fonds de Roulement (BFR) et Trésorerie

La trésorerie

La trésorerie moyenne représente la différence entre le fonds de roulement et le BFR, c’est ce qui reste à l’entreprise.

La formule pour la calculer est la suivante : Trésorerie nette = FR – BFR

Lorsque la trésorerie est négative, cela signifie que le fonds de roulement n’est plus suffisant pour financer l’exploitation de l’entreprise. Le financement de l’entreprise dépend de crédit de trésorerie de court terme. Il est nécessaire de faire attention car il y a un risque de défaillance réel.

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

Newsletter

Le bilan fonctionnel : qu’est-ce donc ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.