Introduction

Les restaurants et bars sont des types de commerces qui existent depuis des millénaires. Toutefois, ces dernières années, de nombreuses évolutions et bouleversements amènent le secteur à se transformer, et à évoluer.

financer l'ouverture d'un restaurant

Le domaine du CHR rencontre de nouvelles problématiques liées à la fois au contexte économique global, à la pandémie de COVID, aux attentes et au comportement de la clientèle qui évoluent, mais également avec l’arrivée de nouvelles technologies dont il faut se saisir pour rester compétitif.

Quelles sont les problématiques actuelles du domaine CHR ?

La crise du COVID affectant le secteur

La COVID-19 a bouleversé l’industrie de la restauration de manière sans précédent. Les restrictions gouvernementales, la distanciation sociale et les changements de comportement des consommateurs ont contraint de nombreux établissements à fermer temporairement, voire définitivement. Même avec la levée progressive des restrictions, la reprise est lente et les restaurateurs font face à la nécessité de réinventer leurs modèles commerciaux pour s’adapter à la nouvelle réalité.

La difficulté à recruter dans le domaine du CHR

De nombreux établissements de restauration font face à une pénurie de main-d’œuvre, un problème exacerbé par la pandémie. Les travailleurs ont changé de carrière, ont peur de revenir au travail en raison de la crainte de la contagion, ou ont trouvé d’autres moyens de gagner leur vie pendant les périodes de fermeture. Cette pénurie de personnel a des conséquences sur la qualité du service, la productivité et les coûts opérationnels.

La modification des attentes des clients

Les consommateurs accordent de plus en plus d’importance à la durabilité et à la responsabilité sociale des entreprises, y compris dans le domaine de la restauration. Les pressions pour adopter des pratiques plus respectueuses de l’environnement et des normes éthiques dans la chaîne d’approvisionnement imposent aux restaurateurs de repenser leurs opérations et de trouver des moyens de réduire leur empreinte carbone tout en garantissant la qualité des produits.

L’arrivée des nouvelles technologies et du numérique

L’avènement de la technologie a entraîné des changements significatifs dans la façon dont les clients interagissent avec les restaurants. Les commandes en ligne, la livraison à domicile et les applications mobiles sont devenus des éléments essentiels pour rester compétitif. Cependant, l’adoption de ces technologies n’est pas sans défis, tels que les coûts associés à la mise en œuvre et à la maintenance des systèmes, ainsi que la nécessité de former le personnel à leur utilisation.

L’inflation et l’augmentation des coûts salariaux et matière première

Les coûts croissants des ingrédients, de la main-d’œuvre et des loyers mettent une pression constante sur les marges bénéficiaires des restaurants. La concurrence féroce dans l’industrie signifie que les restaurateurs doivent trouver un équilibre délicat entre maintenir des prix abordables pour attirer les clients et assurer la rentabilité de leur entreprise.

L’augmentation du nombre de « no show »

En restauration, le terme “no show en restauration” se réfère généralement à une situation où une réservation a été faite, mais le client ne se présente pas au restaurant à l’heure convenue, sans préavis ni annulation. Cela peut poser des problèmes pour les établissements de restauration, car ils peuvent avoir réservé une table spécialement pour ce client, préparé de la nourriture en conséquence et peut-être même refusé d’autres clients en raison de cette réservation

Les no-shows peuvent être préjudiciables pour les restaurants, en particulier pour ceux qui fonctionnent avec une marge bénéficiaire étroite. Certains établissements peuvent mettre en place des politiques pour dissuader les clients de faire des réservations sans les honorer, comme exiger une carte de crédit pour réserver une table ou facturer des frais en cas de no-show. Ces mesures visent à minimiser l’impact financier des réservations non honorées sur le restaurant. Comment lutter contre le no show en restauration ?

La lutte contre le phénomène de no-show en restauration peut être abordée de différentes manières. Voici quelques stratégies que les restaurants peuvent adopter pour réduire le nombre de réservations non honorées :

Politiques de réservation claires

Établissez des règles de réservation claires et communiquez-les aux clients. Cela peut inclure des politiques d’annulation, des frais en cas de no-show et d’autres informations pertinentes.

Demande d’informations de carte de crédit

Certains restaurants exigent des informations de carte de crédit lors de la réservation pour dissuader les clients de ne pas se présenter. Cependant, assurez-vous de traiter ces informations de manière sécurisée et de respecter la vie privée des clients.

Mettre en place des confirmations de réservation

Envoyez des rappels de réservation par SMS, e-mail ou téléphone peu de temps avant la date réservée. Cela permet aux clients d’annuler ou de modifier leur réservation à temps.

Établir des systèmes de prépaiement

Certains restaurants adoptent des systèmes de prépaiement pour les réservations. Les clients paient à l’avance, et cela peut être partiellement ou totalement remboursable en cas d’annulation dans les délais prévus.

Passer par le biais des réseaux sociaux et des sites d’évaluation

Utilisez les médias sociaux et les sites d’évaluation pour sensibiliser les clients sur l’impact des no-shows et l’importance d’annuler les réservations à temps.

Proposer des offres incitatives

Offrez des incitations spéciales aux clients qui respectent leurs réservations, comme des réductions, des promotions ou des extras gratuits.

Faire des stratégies de surbooking calculé

Certains restaurants adoptent une stratégie de surbooking calculé, en réservant délibérément plus de places que disponibles en tenant compte du taux de no-show attendu.

Tirer profit de l’analyse des données

Utilisez des outils d’analyse pour suivre les tendances de réservation et identifier les heures ou les jours où les no-shows sont plus fréquents. Cela peut aider à ajuster les politiques en conséquence.

Pas encore de votes.
Chargement...
Sommaire
  • Quelles sont les problématiques actuelles du domaine CHR ?
  • L’augmentation du nombre de « no show »
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart