Introduction

Le statut d’auto-entrepreneur, également connu sous le nom de micro-entrepreneur, est de plus en plus populaire en France, offrant une option pratique pour ceux qui cherchent à démarrer leur propre entreprise ou à exercer une activité indépendante. Cependant, une question que se posent souvent les auto-entrepreneurs est de savoir s’ils peuvent embaucher un salarié.

auto entrepreneur embauche

Résumé

Un auto-entrepreneur peut embaucher un salarié sous certaines conditions. Il est important de respecter un seuil de chiffre d’affaires annuel spécifique à leur domaine d’activité pour rester dans le cadre du régime micro-entrepreneur. De plus, des obligations légales doivent être respectées, comme la déclaration de l’embauche à l’URSSAF, la rédaction d’un contrat de travail, la tenue d’un registre unique du personnel, le paiement des cotisations sociales, et la souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

La réponse est oui : Un auto-entrepreneur peut embaucher un salarié, mais cela dépend de plusieurs facteurs, tels que le secteur d’activité, le chiffre d’affaires réalisé et les obligations légales.

En général, les auto-entrepreneurs peuvent embaucher des salariés s’ils ont une activité commerciale ou artisanale et s’ils ont atteint un certain seuil de chiffre d’affaires annuel. Ce seuil varie selon l’activité exercée et est fixé par la loi.

En outre, les auto-entrepreneurs qui souhaitent embaucher un salarié doivent respecter les obligations légales liées à l’employeur, telles que la déclaration de l’embauche, la rédaction d’un contrat de travail, la tenue d’un registre unique du personnel, le paiement des cotisations sociales et la souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

Quelle sont les conditions pour embaucher un salarié en tant qu’auto-entrepreneur ?

Quelles sont les conditions pour embaucher un salarié en tant qu’auto-entrepreneur ?

  • Les conditions de seuil 

Afin d’embaucher, un auto-entrepreneur doit respecter quelques conditions de seuil. A savoir :

  • 188 700 € s’il exerce un activité commerciale et d’hébergement, le seuil de chiffre d’affaire
  • 77 700€ si il exerce une activité de prestation de services, activité libérale et location de meublés de tourisme classés
  • 77 700€ ou 15 000€ à partir de 2023 en cas de location de meublés non classés

Ces seuils sont les seuils à respecter pour pouvoir bénéficier des régimes micro.

  • Les obligations légales 

Les obligations légales de l’employeur comprennent la déclaration de l’embauche, la rédaction d’un contrat de travail, la tenue d’un registre unique du personnel, le paiement des cotisations sociales et la souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle.

La déclaration de l’embauche doit être faite auprès de l’URSSAF, l’organisme qui collecte les cotisations sociales, dans les 8 jours suivant l’embauche. L’envoi de la déclaration peut être faite par courrier mais il est possible de faire cette démarche en ligne.

Cette démarche est importante car elle permet de demander l’adhésion à la médecine du travail. Vous pourrez ainsi faire une demande de visite médicale d’embauche et demander une affiliation au régime d’assurance chômage.

Ensuite, la rédaction d’un contrat de travail est obligatoire pour tout salarié et doit être signée par les deux parties avant le début de l’emploi. Dans ce contrat, vous devez obligatoirement mentionner :

  1. Les identités de l’employeur et du salarié : Le nom, l’adresse et les informations de contact de l’employeur et du salarié doivent être mentionné
  2. La date de début du contrat de travail : La date à laquelle le salarié commencera à travailler pour l’employeur doit être clairement indiqué
  3. La nature du contrat de travail : Le type de contrat de travail doit être précisé, qu’il s’agisse d’un contrat à durée déterminée (CDD), contrat à durée indéterminée (CDI) ou d’un contrat temporaire.
  4. La durée du travail : Le nombre d’heures de travail par jour, par semaine ou par mois doit être mentionné.
  5. La rémunération : La rémunération brute annuelle ou mensuelle, ainsi que le mode de paiement doivent être précisé
  6. La période d’essai : La durée de la période d’essai, qui est la période pendant laquelle l’employeur peut mettre fin au contrat de travail sans motif, doit être indiqué
  7. Les avantages et les prestations : Les avantages en nature, les primes, les indemnités et autres prestations doivent être spécifié
  8. Les congés : Les modalités de prise de congés payés, de congés maladie, de congés sans solde, etc. doivent être précisé
  9. Les obligations de l’employeur : Les obligations de l’employeur envers le salarié doivent être mentionnées, notamment en matière de santé et de sécurité au travail.
  10. Les obligations du salarié : Les obligations du salarié envers l’employeur doivent également être précisées, telles que l’obligation de loyauté et de confidentialité.

L’auto-entrepreneur devra également s’affilier obligatoirement à un régime de retraite complémentaire.

Il faudra également ouvrir le registre unique du personnel. Il doit être tenu à jour et doit contenir des informations telles que les noms, prénoms, dates de naissance, adresses et contrats de travail des salariés. Les cotisations sociales doivent être payées régulièrement, selon le régime d’imposition et les salaires des salariés.

Enfin, la souscription d’une assurance responsabilité civile professionnelle est essentielle pour couvrir les risques liés à l’activité professionnelle de l’auto-entrepreneur et de son personnel.

Quels sont les avantages ou inconvénients d’embaucher ?

Embaucher un salarié peut être une étape importante pour un auto-entrepreneur. Cela peut permettre d’augmenter la productivité et le chiffre d’affaires de l’entreprise. Cependant, cela peut également présenter des avantages et des inconvénients

Parmi les avantages, il faut noter que cela permet d’augmenter la productivité de l’entreprise en allégeant la charge de travail de l’auto-entrepreneur. Cela peut également permettre à l’entreprise de se développer plus rapidement en se concentrant sur de nouveaux projets. De plus, cela peut permettre d’élargir les compétences de l’entreprise en recrutant un employé ayant des compétences spécifiques qui peuvent aider l’entreprise à se développer. En embauchant un salarié, l’auto-entrepreneur peut assurer la pérennité de son entreprise en ayant un employé permanent.

Cependant, cela peut présenter des inconvénients car l’embauche d’un salarié peut être coûteuse pour un auto-entrepreneur en raison du salaire et des charges sociales à payer. De plus, cela implique également la responsabilité juridique de l’employeur en matière de sécurité sociale, d’impôts et de réglementation du travail. Enfin, un salarié peut également entraîner une perte de flexibilité pour l’auto-entrepreneur en matière de gestion de l’entreprise.

Si cela vous parait trop complexe, vous pouvez par exemple bénéficier de la solution TESE : Le titre emploi service entreprise. Il faut faire la demande d’adhésion sur le site TESE de l’URSSAF. C’est un dispositif mis en place pour simplifier les formalités administratives liées à l’embauche et à la gestion des salariés dans les petites entreprises. Le TESE permet de déclarer les salariés, d’établir les bulletins de paie, de calculer les cotisations sociales, d’effectuer le paiement des salaires et des charges sociales, et de produire des attestations pour les salariés, le tout via une plateforme en ligne.

Il existe bien sûr des alternatives à l’embauche d’un salarié. Vous pouvez par exemple recourir à la sous-traitance pour certaines taches. Cela permet de confier ces taches à un autre professionnel via un contrat de sous-traitance

Pas encore de votes.
Chargement...
Sommaire
  • Résumé
  • Quelle sont les conditions pour embaucher un salarié en tant qu'auto-entrepreneur ?
  • Quels sont les avantages ou inconvénients d'embaucher ?
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 4 votes.
Chargement...
5/5