Quels sont les seuils de la micro entreprise ? (2023)

Par Camille Fleury, le 16/01/2023

La simplicité du régime de la micro-entreprise,  rend ce statut attractif. Il faut cependant s’intéresser aux particularités que requiert ce régime quand à sa fiscalité et son régime social. Selon son chiffre d’affaires, le micro-entrepreneur (aussi appelé auto-entrepreneur) peut être imposé au régime de la micro-entreprise ou au régime réel.

La loi de finances pour 2023 prévoit des nouveaux seuils d’application du régime de la micro-entreprise. Quels sont les seuils de la micro-entreprise en 2023 ? 

Les seuils de franchise de TVA ont également été revus.

Les seuils 2023 du régime micro

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

L’application des seuils de la micro-entreprise

Les entrepreneurs individuels, et les EURL peuvent bénéficier du régime micro-entreprise.

Les catégories BIC et BNC

l’activité de l’entreprise peut être commerciale, industrielle ou non commerciale. L’imposition des bénéfices, se fera selon deux catégories :

  • les bénéfices des activités industrielles et commerciales : le régime BIC.
  • les bénéfices des activités non commerciales : le régime BNC.

Comme nous le verrons si dessous, la réglementation prévoit des seuils différents pour chacune de ces catégories.

L’application du régime de la micro-entreprise

Lorsqu’un entrepreneur crée une entreprise individuelle ou une EURL et qu’il opte pour le régime de la micro-entreprise, celui-ci s’applique de plein droit à minima pendant les deux premières années de l’entreprise.

Le micro-entrepreneur peut également opter pour le régime réel d’imposition. Il doit pour cela l’indiquer dès la première déclaration des résultats.

Pour que le régime soit applicable, l’entreprise ne doit pas dépasser un certain seuil de chiffre d’affaires (HT). Dès lors qu’elle réalise un chiffre d’affaires supérieur au seuil légal, l’entreprise est assujetti au régime réel simplifié.

La TVA sous le régime micro

Il est également important de s’interroger quant à l’application de la TVA sur votre activité, cela peut avoir un impact direct sur la déduction des frais et le prix de vente notamment pour les activités B to C (voir ci-dessous).

Les seuils du régime micro-entreprise

Les seuils de la micro-entreprise sont détaillés ci-dessous, ils différent en fonction de la nature de l’activité de l’entreprise. Dès lors qu’un changement de seuil intervient, il faut être vigilant à l’année d’imposition et au type d’activité de l’entreprise.

Seuils de la micro-entreprise :

Activité commerciale et d’hébergement Activité de prestation de service et activité libérale
Revenus 2022

Déclarés en 2023 (HT)

176 200 € 72 600 €
Revenus 2023

Déclarés en 2024 (HT)

188 700 € 77 700 €

Le dépassement des seuils entraine l’application du régime BIC ou BNC selon le secteur d’activité. Le régime d’imposition diffère de l’un un l’autre. Il faut donc connaître le régime applicable à son activité. êtes-vous fiscalisé en BIC ou BNC ?

Voici un tableau récapitulatif de la fiscalité applicable selon le régime : BIC ou BNC.

2023 Auto-entreprise en BIC Auto-entreprise en BNC
Activité commerciale ou d’hébergement Activité de prestation de services et les artisans Activité libérale et agents commerciaux
Seuils chiffre d’affaires 188 700€ 77 700€ 77 700€
Abattement forfaitaire de l’impôt 71 % 50 % 34 %
Impôt libératoire 1 % 1,7 % 2,2 %
Cotisations sociales 12,3 % 21,2 % 21,1 %
ACRE 6,2 % 10,6 % 10.6 %

Le dépassement des  seuils du régime micro-entreprise

Une tolérance est prévue en cas de dépassement des seuils.

Le dépassement du seuil au cours d’une seule année n’entraine pas le changement du régime fiscal. La sortie du régime micro est conditionnée au dépassement des seuils sur deux années consécutives. Dans ce cas, l’imposition au régime réel se fera le 1er janvier de l’année qui suit ces deux années. C’est à dire lors de la 3 ème année.

Si l’activité de l’entreprise ne dépasse pas les seuils pendant 2 années consécutives, cette dernière conserve le régime de la micro-entreprise et les avantages fiscaux et sociaux associés.

Resumé :

N-1 N N+1
Dépassement 1 année CA < seuils

Régime micro-entrepreneur

CA > seuils

Conservation du régime Micro-entrepreneur

CA < seuils

Conservation du régime Micro-entrepreneur

Dépassement 2 années consécutives CA > seuils

Conservation du régime Micro entrepreneur

CA > seuils

Conservation du régime micro-entrepreneur

Perte du régime du micro-entrepreneur au 1 er janvier

Conséquences du dépassement des seuils de la micro-entreprise sur 2 ans 

Le dépassement des seuils n’a pas de conséquences juridiques. La micro-entreprise ne sera pas requalifiée mais il est toujours possible de créer une société. A VERIFIER 

Fiscalement, le dépassement des seuils de la micro-entreprise conduit à passer du régime du micro-entrepreneur au régime réel d’imposition pour les entreprises soumises au BIC ou régime de la déclaration controlée pour celles soumises aux BNC.

Application de la franchise de TVA

Avant, 2018,  les seuils d’application de la franchise de TVA étaient alignés avec les seuils de la micro-entreprise, de ce fait, la franchise de TVA s’appliquait automatiquement.

Désormais, un micro-entrepreneur peut ne pas être exonéré de TVA lorsqu’il ne dépasse pas les seuils de la micro-entreprise mais ceux de la franchise de TVA indiqués ci-dessous. Le micro-entrepreneur n’est pas soumis à TVA si le chiffre d’affaires est inférieur au seuil correspondant, par conséquent, il est possible de bénéficier d’une franchise de TVA sans pour autant remettre en cause le statut de micro entrepreneur.

Le blog du dirigeant vous explique comment anticiper votre passage à la TVA .

Attention : aucune tolérance n’est prévue en cas de dépassement du seuil de TVA. Il conviendra de facturer la TVA dès la date de dépassement.

Seuils franchise TVA :

2023 à 2025 2020 à 2022
Seuil de base 91 900 € (vente de marchandise)

36 800 € (prestations)

85 800 € (vente de marchandises)

34 400 € ( prestations).

Seuil majoré 101 000€ (vente de marchandise)

39 100 € (prestations)

94 300 € (vente de marchandise)

36 600 € (prestations)

Télécharger l'article en PDF

Pas encore de votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

xLe Blog du Dirigeant
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Newsletter


Camille Fleury


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *