Qu'est-ce que la love money ?

Par Laurent Dufour, le 14/09/2020

La love money (littéralement « l’argent de l’amour ! ») représente initialement les sommes d’argent sollicitées par les entrepreneurs auprès de leurs proches pour monter leur projet de création d’entreprise.

La love money ou les nouvelles stratégies pour financer mon entreprise

 

Ces dernières années, la notion de love money a largement évolué, elle englobe désormais toutes les sources de financement alternatives aux établissements bancaires et aux réseaux officiels de financeurs.
Le blog du dirigeant zoome sur ce que sont la love money et les nouvelles stratégies de financement qui en découlent pour les créateurs d’entreprise.

Qu’est-ce que la love money ?

La love moneyLa love money est un jargon cher aux entrepreneurs. Initialement, elle définissait toutes ces sommes d’argent que le créateur d’entreprise sollicitait auprès de ses amis et de sa famille pour monter son projet : des dons ou des prêts « non officiels » conclus entre amis…

La love money, c’était un peu « l’argent du système D ». Et le système D a fait son chemin, notamment parce que les établissements bancaires ont durci leurs critères de financement et que de plus en plus d’entrepreneurs peinent à obtenir un prêt. Le boom du Web et des plateformes communautaires ont fait le reste.

Comment financer son projet avec la love money ?

Malheureusement, il est assez rare de pouvoir obtenir l’intégralité de ses besoins financiers au démarrage sous forme de love money, notamment si les montants souhaités sont élevés. Pour certain projets, la solution peut provenir de solution alternatives comme le financement participatif ou crowdfunding ou l’emprunt participatif (crowdlending) qui viendront compléter les apports des porteurs de projet et de leurs proches.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding ou financement par les foules est un mode de financement ancien qui à pris de l’ampleur grâce à la possibilité offert par internet d’avoir accès à de nombreuses informations. Dénommé crowdfunding pour la première fois en 2006 par l’américain Michael Sullivan, ce mode de financement se démocratise dans de nombreux pays dont la France.

Il existe de nombreuses formes de plateformes de crowdfunding. Elle permettent de financer un projet en collectant du financement participatif (un don contre une contrepartie matérielle), des prêts entre particuliers ou entre entreprises (crowdlending), du sponsoring, des plateformes d’investisseurs pour devenir actionnaire d’une startup… Le tout à partir de 5 euros, pour des financements adaptés aux porte-monnaie de chacun. Avec l’expérience on s’aperçois que c’est le réseau des fondateurs et de leurs proches qui, par curiosité, amitié ou volonté de soutenir un projet particulier participent à la démarche de financement.

On peut donc intégrer le crowdfunding dans la notion de love money. Il est beaucoup plus simple d’organiser une collecte sur une plateforme qu’en directe. Pas de manipulation d’argent, pas besoin de RDV ou de rencontre chacun participe à distance, à tout heure et dans un laps de temps définit ce qui permet aux entrepreneurs de rassembler des montant significatifs pour se lancer ou faire un effet levier pour chercher un financement bancaire plus conséquent.

La love money représente désormais toute source de financement qui ne provient pas d’un établissement bancaire ou d’un réseau officiel de financeurs (que sont les banques, mais aussi les plateformes d’initiatives locales, subventions publiques, réseaux de business angels…).

Le crowdfunding a beaucoup de succès. Il permet d’attirer des financeurs de tous horizons, à partir de petites sommes d’argent et ainsi de contourner les banques de plus en plus exigeantes en matière d’octroi d’un crédit.

Environ 6 300 euros récoltés lors d’une campagne de financement participatif

La love moneyLes dernières statistiques révèlent qu’en moyenne, une entreprise récolte environ 6 300 euros grâce à une campagne de financement participatif, pour une participation moyenne de 48 euros par contributeur. 72 % des campagnes réussies sur la plateforme Kickstarter ont obtenu moins de 10 000 dollars auprès de moins de 100 contributeurs. Enfin, la durée moyenne d’une campagne est de 9 semaines. (Selon une étude Alltop sur le crowdfunding)

Nouvelles stratégies de financement

La love money et le crowdfunding deviennent des sources de financement complémentaire usuellement actionnées par les entrepreneurs :

  • en complément d’un crédit puisque les banques exigent un apport personnel allant de 30 à 50 % du coût du projet et qu’elles ne financent pas les besoins en trésorerie au démarrage
  • En amont d’une levée de fonds, pour financer un prototype ou une campagne de communication puisque les réseaux de business angels exigent une entreprise d’ores et déjà en activité et disposant d’un prototype ou d’une ébauche de produit/service

En bref, pour le créateur d’entreprise, le challenge consiste à réaliser un plan de financement faisable et une stratégie budgétaire chronologique, dont les différentes sources sont réparties de manière réaliste. Désormais, la love money n’est plus « le système D » de l’entrepreneuriat, mais bel et bien une ressource comme une autre qu’il s’agit d’actionner au bon moment, pour les bons montants.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.5/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Laurent Dufour -

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *