Quelle est la définition de la méthode Agile ?

Par Laurent Dufour, le 09/04/2021

La définition de la méthode Agile permet de comprendre l’objectif de cette pratique fréquemment utilisée en entreprise, dans le cadre de la gestion des projets. Elle permet également de connaitre les moyens employés pour la mise en œuvre de la méthode.

qu'est-ceq ue la méthode Agile

Que faut-il donc savoir de cette approche ? Quel en est le mode de fonctionnement ? Quels sont les principes et les valeurs qu’elle prône ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Découvrez dans cet article, outre une définition de la méthode Agile, des réponses pertinentes à ces différentes interrogations.

La définition de la méthode Agile

Pour quiconque cherche à savoir ce que traduit la définition de la méthode Agile, il faut savoir qu’il s’agit d’une pratique souple et adaptée qui met en avant les rapports entre plusieurs équipes auto-organisées d’une entreprise.

La méthode est particulièrement centrée sur les besoins du client, ce qui est utile pour faire preuve d’une grande réactivité à l’égard de ses exigences. À l’origine, la méthode a été conçue pour les projets du secteur de l’informatique et du développement web.

Aujourd’hui, elle connait une vive expansion puisqu’elle peut être appliquée à de nombreux types projets relevant de secteurs d’activité variés.

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Le manifeste Agile et ses principes généraux

Les années 1990 ont été marquées par un taux d’échec élevé dans la mise en place de divers projets. Suite à ce constat, 17 personnalités se sont rassemblées aux États-Unis en 2001 afin de mettre en commun leurs approches.

C’est de cette réunion qu’est issu le manifeste Agile qui définit les valeurs fondamentales ainsi que les principes liés à la méthode Agile.

Les valeurs fondamentales

Afin de mieux appréhender la définition de la méthode Agile, il est important de connaitre les valeurs fondamentales du manifeste. Elles sont au nombre de 4 et concernent :

  • L’équipe : il est préférable de favoriser un collectif soudé plutôt que les individualités, même si elles se révèlent efficaces ;
  • L’application : elle est à privilégier au lieu de la documentation exhaustive qui peut être néfaste lorsqu’elle n’est pas à jour ;
  • La collaboration avec les demandeurs : contrairement à la contractualisation des relations, elle est cruciale pour répondre à leurs attentes ;
  • L’acceptation du changement : elle est idéale pour conduire à terme le projet du client tout en prenant en compte ses exigences.

Ces quatre valeurs sont indispensables pour mener à bien un projet suivant la méthode Agile. Il est donc primordial d’y faire attention.

Les principes généraux

Des 4 valeurs qui découlent du manifeste Agile, il ressort plusieurs principes généraux. Ces derniers sont au nombre de 12 :

  • La satisfaction du demandeur en priorité ;
  • L’accueil favorable des requêtes de changement du client ;
  • La livraison fréquente de versions opérationnelles de l’application ;
  • L’assurance des rapports permanents entre l’équipe chargée du projet et le client ;
  • La construction des projets autour de personnes dynamiques et motivées ;
  • Les conversations en présentiel ;
  • La mesure de la progression du projet en matière de fonctionnalités de l’application ;
  • L’avancement du projet selon un rythme constant et soutenable ;
  • La simplicité ;
  • La responsabilisation des équipes.

A cette liste, s’ajoutent la surveillance de la qualité technique et de la conception ainsi que l’ajustement des comportements et des processus pour favoriser l’efficacité. Ces principes sont importants et complètent la définition de la méthode Agile.

Le fonctionnement de la méthode Agile

Pour mieux appréhender la définition de la méthode Agile, il est également indispensable d’en comprendre le fonctionnement.

La fixation d’objectifs à court terme

Pour la mise en place correcte de la méthode Agile, il n’est pas recommandé de planifier la totalité du projet dans ses moindres détails. Cette démarche est contre-productive puisque la plupart du temps, rien ne se passe comme prévu.

Bien souvent, des contraintes apparaissent et imposent de tout revoir. La méthode impose donc de se fixer des objectifs à court terme.

Une fois un palier atteint, il est alors possible d’aborder le suivant et ainsi de suite, jusqu’à l’aboutissement de l’objectif. Il s’agit d’une approche flexible qui permet de tout anticiper et de laisser la place pour d’éventuels changements.

Le dialogue de l’équipe projet avec les clients

Pour une mise en œuvre réussie de la méthode Agile, il est indispensable de développer des relations avec les demandeurs.

L’objectif principal étant leur satisfaction, il faut engager le dialogue et être réactif face aux modifications qu’ils désirent apporter. Avec cette approche, rien n’est figé et l’évolution est continue.

Les principales méthodes Agile

En dehors de la définition de la méthode Agile et de la présentation de son fonctionnement, il est aussi important d’en mentionner les différentes approches. Il s’agit principalement de :

  • Scrum qui est un framework présenté en 1995 par Ken Schwaber ;
  • Kanban qui est une méthode flexible permettant le contrôle du flux de travail ;
  • EXtreme Programming (XP) qui a été publiée en 1999 par Kent Beck.

La première méthode est une pratique qui repose sur des itérations de courte durée encore appelées « Sprint ».

La deuxième fonctionne sur la base d’un système de cartes ou d’étiquettes. Quant à la troisième, elle est principalement orientée vers le développement logiciel mais peut aussi s’appliquer à la gestion des projets.

Les avantages et les limites de la méthode Agile

Une définition de la méthode Agile ne saurait se faire sans en présenter les avantages et les inconvénients.

Les avantages

Le principal avantage de la méthode Agile réside dans sa prise en compte des imprévus et dans le niveau élevé de réactivité qu’elle permet d’atteindre. Elle permet par ailleurs une communication étroite avec le client, ce qui est idéal pour offrir une prestation de qualité.

Enfin, le demandeur peut contrôler les coûts et les budgets, et décider de l’avancement ou non du projet. Elle de ce fait régulièrement utilisée dans le cadre du lancement de projets innovants, de la création d’entreprise ou de startup.

Les inconvénients

En raison de son mode de fonctionnement collaboratif, la méthode Agile n’est pas adaptée aux entreprises dotées d’une structure hiérarchique forte. Elle ne convient pas non plus pour les clients qui n’ont ni le temps ni la volonté de s’impliquer dans la réalisation de leur projet.

En outre, malgré le bon contrôle des coûts, il n’est pas possible de disposer en amont d’un budget exact pour l’ensemble du projet.

La définition de la méthode Agile, indispensable pour en saisir le concept, permet par ailleurs de s’intéresser à son fonctionnement, à ses différentes approches, à ses avantages et à ses limites.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.