Introduction

La collecte de la TVA est une démarche qui nécessite un suivi administratif rigoureux et une attention particulières au suivi de sa trésorerie.

En effet, si la collecte de la TVA permet à de nombreuses entreprises de bénéficier d’un peu de trésorerie momentanément, elle peut aussi masquer des difficultés de gestion et déséquilibrer les finances de l’entreprise, notamment lorsqu’il s’agit de payer les acomptes de TVA qui peuvent être importants.

Pour éviter de perturber les petites entreprises l’administration à prévu un régime de franchise, c’est à dire un régime permettant à l’entreprise de ne pas est soumise à la TVA. Le blog du dirigeant vous explique comment le régime de franchise en base de TVA fonctionne.

1)- Principe du régime d’exonération de la TVA ?

La franchise de TVA permet aux entreprises qui le souhaitent d’être exonérées de TVA sous conditions. Il n’y a pas de déclaration à faire pour ce principe simple :

  • Aucune TVA à collecter et à payer au Centre des Impôts,
  • MAIS aucune TVA déductible sur les achats réalisés.

2)- Qui peut bénéficier d’une franchise en base de TVA ?

  • La franchise en base de TVA s’applique aux entreprises dont le CA de l’année civile précédente est inférieur à un seuil qui diffère selon la nature de leur activité.
  • Ce régime d’imposition peut s’appliquer à l’ensemble des entreprises situées sous ces seuils quelque soit leur régime d’imposition ou leur forme juridique sauf pour les exploitations agricoles.

En 2013 les seuils, ne devraient pas être réévalués, l’entreprise doit réaliser un chiffre d’affaires :

  • Inférieur ou égal à 33 200 euros pour les activités de prestation de services,
  • Inférieur ou égal à 82 800 euros pour les activités de vente et assimilées,
  • Inférieur ou égal à 42 900 euros pour les activités réglementées d’avocat et avoués, les opérations portant sur les œuvres de l’esprit et certaines activités des auteurs-interprètes.

3)- En savoir plus sur ce mécanisme

  • Lorsqu’une entreprise est assujettie à la franchise en base, elle n’est plus redevable de la TVA et n’a donc aucune déclaration à déposer. En contre partie elle ne pourra pas déduire la TVA des achats réalisés pour le besoin de l’activité.
  • Par contre il est important que toutes les factures émises par l’entreprise répondent à deux obligations :
    • La mention « TVA non applicable – article 293 B du CGI » doit être présente,
    • Aucun montant de TVA ne doit apparaître, toute TVA facturée vous serait réclamée.

4)- Que se passe–t-il si le seuil est dépassé ?

  • En cas de dépassement de seuil, la franchise peut être maintenue, tout dépend du montant du dépassement et du CA réalisés les deux années précédentes.
  • Lorsqu’une entreprise dépasse le seuil, la franchise peut être maintenue pendant l’année de dépassement si le chiffre d’affaires de l’année en cours n’excède pas :
    • 35 200 € pour les activités de prestations de services,
    • 91 000 € pour les activités de vente et assimilées.

La franchise peut être maintenue l’année suivant celle du dépassement de seuil si :

  • Le chiffre d’affaires de l’année précédente est compris entre
    • 33 200 € et 35 200 € (pour les activités de prestations de services) ou entre
    • 82 800 € et 91 000 € (pour les activités de vente et assimilées),
  • Le chiffre d’affaires de l’avant dernière année n’a pas excédé 32 600 € ou 81 500 €
  • Le chiffre d’affaires de l’année en cours n’excède pas 34 600 € ou 89 600€.

5)- Comment opter pour le paiement de la Taxe sur la Valeur Ajoutée

  • L’entreprise peut faire une demande pour être soumise à la TVA, il lui suffit d’adresser un courrier au service des impôts, cette option est choisie pour deux ans minimum et prend effet le 1er jour du mois en cours.

Remarque :

L’option pour le paiement de la TVA fait automatiquement perdre le bénéfice du régime micro BIC ou spécial BNC.

Dans ce cas, deux régimes sont possibles :

  • Le régime réel simplifié
  • Le régime réel normal

Ces régimes sont détaillés dans l’article intitulés les régimes réels

Vote: 4.8/5. Total de 4 votes.
Chargement...
Sommaire
  • 1)- Principe du régime d’exonération de la TVA ?
  • 2)- Qui peut bénéficier d’une franchise en base de TVA ?
  • 3)- En savoir plus sur ce mécanisme
  • 4)- Que se passe–t-il si le seuil est dépassé ?
  • 5)- Comment opter pour le paiement de la Taxe sur la Valeur Ajoutée
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
2 commentaires
Vote: 4.3/5. Total de 7 votes.
Chargement...
4.3/5


  1. Gire
    26 mai 2020, 19:36
    Bonjour Je possède une SCI depuis 20ans qui possède un magasin à Paris. Je vais le vendre. Cette SCI IR ou IS achètera un bien immobilier en Espagne où je créerai une sté mère holding qui pourra ensuite rassembler plusieurs sci soit SL espagnoles filles qui pourront achetre des appartements et/ou murs de magasins ou bureaux. Ma SCI actuelle pour laquelle j'ai fait donation partage à mes 2 filles restera en France Ce Montage me permettra de transférer une bonne partie de mon patrimoine en Espagne et ainsi simplifier sa gestion pour préparer ma succession Mon projet est donc bien avancé et je cherche maintenant des conseilsde spécialistes propres à le perfectionner au plan juridique et fiscal ou à me dire que je fais fausse route . Que pourriez vous faire pour moi et à quelles conditions? Sincères remerciements
    • Laurent Dufour
      10 juin 2020, 12:09
      Bonjour, Pour avoir une réponse précise nous pouvons vous proposer de contacter un avocat spécialisé en droit fiscal pour quelques dizaines d'euros sur en cliquant sur le lien ci-dessous. ce site vous permet de choisir l'avocat ou les avocat qui dispose des compétences requise et de les tester en les interrogeant pur quelques dizaines d'euros. https://www.leblogdudirigeant.com/link/contacter-un-avocat-commentaires/ Pour ce qui est de réaliser les démarches juridiques, vous pouvez passer par une plateforme juridique pour profiter de tarifs avantageux. Pour vous aider à choisir les meilleures plateformes, vous pouvez consulter notre tableau comparateur (que nous tenons à jour après les tests que nous réalisons), pensez aussi à profiter des remises proposées grâce au code LBDD. Ce code permet de bénéficier de tarifs préférentiels sur les plateformes principales : code promo sur Legalstart, Captain Contrat, Legalplace, Agence Juridique... https://www.leblogdudirigeant.com/tableau-comparateur-plateformes-creation-dentreprise/ Cordialement, L'équipe créer son entreprise LBdD