Quels financements pour sa création d’entreprise ?

par | 0 commentaires

Capital social, compte courant d’associés, financements bancaires…
Les entrepreneurs doivent souvent multiplier les sources pour financer la création de leur entreprise.

Céder votre fonds de commerce : les outils

Quels financements pour sa création d’entreprise ?

Le blog du dirigeant vous dresse le panorama des financements possibles en création d’entreprise.

L’apport personnel pour constituer le capital social

Quels financements pour sa création d’entreprise ?Les fondateurs d’une entreprise apportent des fonds ou des biens à la société qu’ils constituent. Ils deviennent associés de la société. C’est cette démarche qui leur donne du pouvoir aux assemblées générales et qui leur permet de se rémunérer sur le bénéfice annuel. On parle d’apports au capital social de la société. Ils peuvent être en numéraire ou en matériel, mais ce sont forcément des apports personnels.

Concernant la constitution d’une EURL/SARL, SASU/SAS, le montant du capital social doit représenter au minimum 1 euro ; autant dire qu’il est librement fixé. Dans les faits, il doit être cohérent par rapport aux besoins de l’entreprise puisqu’elle puisera dans son capital social pour développer son activité. Notez que les entreprises individuelles ne sont pas concernées par la notion de capital social puisqu’elles représentent une personne physique qui développe son activité en nom propre. Leur patrimoine est confondu avec le patrimoine personnel de leur dirigeant.

Le financement bancaire

Pour augmenter la capacité de financement de l’entreprise, celle-ci pourra solliciter un emprunt bancaire. Attention, les organismes de crédit sont stricts. Ils exigent en général du créateur d’entreprise la capacité d’autofinancer au moins 30 voire 50 % du montant total des besoins qu’il a estimé pour démarrer son activité.

En clair, l’apport personnel dont il dispose et mis le cas échéant au capital de la société devra représenter 30 à 50 % de l’investissement total nécessaire pour enclencher le démarrage de l’activité. De plus, les banques financent essentiellement des investissements amortissables comptablement (soit du matériel). Le stock de départ, le besoin en fonds de roulement, les frais de communication, etc. devront être financés par d’autres sources (d’où l’importance de l’apport personnel).

Quels financements pour sa création d’entreprise ?Pour compléter un prêt bancaire, ou augmenter le montant de l’emprunt grâce à l’effet levier, notamment concernant le financement du besoin en fonds de roulement, vous pouvez solliciter France Initiative. L’organisme est étendu sur tout le territoire et propose l’octroi de prêts d’honneurs pour augmenter la capacité d’apport du créateur d’entreprise.

Les investisseurs externes ou business angels

Les investisseurs externes sont comme vous, c’est-à-dire associés à la société. Ils procèdent à des apports à son capital social et détiennent des pouvoirs aux assemblées générales, ainsi que la possibilité de se rémunérer sur le bénéfice annuel.

Ce type de financement est intéressant pour les projets à fort potentiel de développement, nécessitant plusieurs étapes de financements et beaucoup de fonds de roulement. Vous pouvez vous tourner vers des réseaux officiels de business angels.

L’apport en compte courant d’associés

Quels financements pour sa création d’entreprise ?L’apport en compte courant d’associés peut être un complément de financement réalisé par un ou plusieurs associés. Cette démarche n’est pas un apport au capital social permettant d’obtenir des pouvoirs aux assemblées ou encore une rémunération sur le bénéfice.

L’apport en compte courant est un prêt réalisé entre l’associé et la société ; prêt qui pourra d’ailleurs inclure des intérêts de remboursement. L’apport en compte courant d’associés est un mécanisme qui permet à la société d’obtenir de la trésorerie à court terme.

Les aides financières

Quels financements pour sa création d’entreprise ?Autour de ces différentes sources de financement, le créateur d’entreprise aura potentiellement accès à des aides financières comme des subventions, des avances remboursables, des bourses souvent spécifiques à un secteur d’activité, une région ou un département. Vous devrez vous renseigner auprès de la Chambre de Commerce et d’Industrie ou auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (pour les artisans).

Enfin, pour un coup de pouce financier, n’hésitez pas à vous tourner vers BPI France. La Banque Publique d’Investissement a pour rôle d’accompagner les TPE/PME en création et en développement. Elle dispose également d’aides spécifiques dédiées aux jeunes entreprises innovantes et aux entreprises tournées vers l’export.

ACHETEZ NOTRE EBOOK

Quels financements pour sa création d’entreprise ?
Quels financements pour sa création d’entreprise ?

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Quels financements pour sa création d’entreprise ?

Simple

Quels financements pour sa création d’entreprise ?

Économique

Quels financements pour sa création d’entreprise ?

Rapide

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter

Quels financements pour sa création d’entreprise ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Click here to get this post in PDF

Please wait...
créez votre entreprise

Inscrivez-vous à la newsletter !

Chaque semaine, des actus et des articles de fond

Merci ! Votre inscription a été prise en compte.