Comment créer une entreprise sans argent : quelles conditions ?

Par Marie Lusset, le 26/12/2022

Est-il possible de créer une entreprise sans argent ? Quelle est la somme minimale à apporter pour créer une entreprise ? Explications !

comment créer une entreprise sans argent

Créer une entreprise sans argent est en théorie possible, sous certaines conditions. Si certaines formes d’entreprises peuvent être créées sans apport de capital, ou sans engager de frais pour leur constitution, est-ce vraiment possible de créer une entreprise sans argent ? 

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

Créer une entreprise sans argent : les différences selon les formes juridiques constituées 

L’argent pour créer son entreprise est une variante qui préoccupe souvent les nouveaux entrepreneurs. Car, avant même de démarrer les activités de son entreprise, un porteur de projet est souvent  amené à dépenser de l’argent pour sa constitution.

La plupart des entreprises et sociétés nécessitent d’engager des frais dans les formalités administratives et juridiques de constitution de ces dernières, ainsi que dans la constitution d’un capital social. 

Créer une entreprise sans argent : la création de sociétés 

La constitution d’un capital social

Il faut alors distinguer selon les différentes formes juridiques qu’il est possible de constituer. 

Les sociétés, unipersonnelles comme pluripersonnelles (SAS, SASU, EURL, SARL, SCI) nécessitent la constitution d’un patrimoine propre à l’entreprise, et distinct de la personne du créateur : le capital social. Au i

Il est donc obligatoire d’affecter des fonds à la société constituée. En théorie, la majorité des sociétés ne connaissent pas de capital minimum, il est donc possible de constituer un capital à partir d’un euro. 

Toutefois, en pratique, la création d’une société avec un capital d’un euro n’est pas recommandé dans la mesure où le capital constitue la première source de financement de la société, et le gage de sérieux de cette dernière vis-à-vis des partenaires financiers comme commerciaux. Une société créée avec un capital social d’un euro risque donc d’avoir des difficultés pour trouver des partenaires et lancer son activité. 

Les formalités administratives

De plus, les formalités administratives et juridiques de création de ces entreprises sont payantes, le créateur doit obligatoirement s’acquitter de frais légaux, de publication d’annonce légale et d’immatriculation de la société auprès des services du greffe. Ces formes juridiques nécessitent obligatoirement d’engager des frais. 

  • L’annonce légale

Cette dernière se fait dans un journal d’annonces légales et concerne uniquement les sociétés. L’argent pour créer son entreprise augmente ainsi de 150 à 450 € selon la forme juridique de la société.

Afin d’économiser des frais mais également du temps sur ses formalités de création d’entreprise, il est possible de procéder à la publication de son annonce légale en ligne. Le fait de passer par un journal d’annonces légales en lignes, permet de bénéficier de son attestation de parution dans des délais moindres que dans les journaux traditionnels.

  • L’immatriculation

Le dépôt d’une demande d’immatriculation concerne toutes les entreprises et est variable selon la nature de l’entreprise :

  • 40 € si c’est une société commerciale ;
  • 55 € si c’est une société artisanale.

 

  • La déclaration des bénéficiaires effectifs

Elle concerne également les sociétés uniquement et augmente de 20 €, la somme nécessaire pour créer son entreprise.

Créer une entreprise sans argent : la création d’une entreprise 

L’entreprise individuelle, sous le régime de la micro entreprise, l’entreprise individuelle classique ou l’EIRL sont des formes juridiques d’entreprises qui ne nécessitent pas la constitution d’un capital social. Ces formes juridiques sont donc à privilégier pour les créateurs ne souhaitant pas engager des frais dans la constitution de leur structure juridique. 

De la même façon, les formalités d’immatriculation au greffe sont gratuites, et ces structures ne nécessitent pas de publication d’annonce légale. 

A savoir : en fonction de la nature de l’activité, des frais minimes sont à prévoir.

  • Si l’activité nécessite d’enregistrer l’entreprise au RCS, des frais d’environ 25€ sont à prévoir.
  • Les artisans en entreprise individuelle (mais pas en micro-entreprise) doivent également payer des frais de 90€ pour s’inscrire au répertoire des métiers.
  • Les agents commerciaux, qui devront régler 25€ pour s’inscrire au registre spécial des agents commerciaux. 

Au-delà des frais obligatoires pour créer une entreprise, il est recommandé de bien préparer le lancement de votre activité, ce qui peut également engendrer des frais pour le créateur. 

Le budget pour préparer le projet de création d’entreprise

La phase de préparation du projet de constitution d’entreprise est une étape importante. En plus de représenter un préalable incontournable, cette étape constitue une part importante de l’argent pour créer son entreprise.

L’étude de marché

En effet, une étude de marché demande d’importantes ressources en termes de temps et d’énergie, mais aussi de finances. En fonction de l’activité ciblée et de l’envergure du projet, il faut compter plusieurs milliers d’euros pour une étude exhaustive de qualité.

Les formations nécessaires et les frais annexes

Certains secteurs d’activités nécessitent une formation préalable en vue de recevoir l’autorisation légale d’exercice.

Il faut également prendre en compte les frais annexes fréquemment rencontrés durant cette période préparatoire.

Le budget pour la protection de l’entreprise

La protection de la propriété intellectuelle fait aussi partie de l’argent pour créer son entreprise. En effet, qu’il s’agisse du nom de l’entreprise ou encore des modèles de produits, il faut penser à entamer des démarches de protection au risque de voir ses idées être attribuées à des tiers.

Le coût de la protection intellectuelle dépend de la protection choisie. Ainsi, il y a :

  • 190 € pour la protection d’une marque, assortis de 40 € en plus pour chaque catégorie de biens et/ou services allant au-delà de la première classe ;
  • 39 € pour la protection de dessins et modèles, assortis de 23 € supplémentaires pour la reproduction des documents en noir et blanc ou 47 € de plus pour la reproduction des documents en couleurs ;
  • 26 € pour un dépôt de brevet, assortis de 520 € de rapport de recherche et 90 € pour la délivrance du brevet puis 10 € de plus par revendication après 10 ans.

Créer son entreprise sans argent : l’accompagnement du créateur 

En fonction de l’expérience du créateur d’entreprise dans le domaine de l’entrepreneuriat, et de ses connaissances juridiques dans le domaine, bénéficier d’un accompagnement lors de la création peut également être recommandé. 

Pour s’assurer donc de faire les bons choix et de ne pas se retrouver avec des charges qui seraient trop lourdes à supporter, l’aide d’un spécialiste est souhaitable. C’est dans ce cadre que l’entrepreneur fait appel à un professionnel comme l’expert-comptable.

Ce dernier a pour rôle d’accompagner l’entrepreneur dans les diverses étapes pour créer son entreprise surtout si l’entrepreneur souhaite adopter une forme juridique complexe.

L’expert-comptable a pour missions :

  • D’aider l’entrepreneur à bien choisir son statut juridique ;
  • De rédiger les documents de l’entreprise (statuts, contrats, business plan, etc.) ;
  • De faciliter les démarches administratives pour la constitution de l’entreprise ;
  • D’orienter l’entrepreneur vers des sources éventuelles de financement de son activité.

Même si ce professionnel aide l’entrepreneur à économiser en anticipant certaines dépenses et en faisant les bons choix, il faut également payer ses honoraires. Ces derniers dépendent des caractéristiques de la mission : envergure, difficulté, temps, risque, etc.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

xLe Blog du Dirigeant
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *