Prime d'activité : les auto-entrepreneurs aussi peuvent en profiter

Par Marie Lusset, le 22/09/2022

Lancée en 2016, la prime d’activité a pour but d’aider les travailleurs ayant des revenus modestes. Les auto-entrepreneurs peuvent donc en profiter, eux aussi. En lien avec la loi sur le pouvoir d’achat, elle a été revalorisée de 4 %. On vous propose donc de faire le point dans cet article sur le sujet, ainsi que sur les conditions pour l’obtenir. 

prime d'activité auto-entrepreneurs

Découvrez nos outils pour créer votre entreprise !

L’auto-entrepreneuriat, présentation

Le régime de l’auto-entrepreneur a été mis en place dans le but de simplifier les démarches fiscales, sociales ou encore administratives. Ainsi, toute personne physique a la possibilité de créer sa propre entreprise. Le fonctionnement du régime de l’auto-entreprise est d’ailleurs quelque peu particulier et différent des autres. Par exemple, l’association de personnes est interdite en auto-entreprise. Il faut donc créer autant de micro-entreprises qu’il y a d’associés. Les contrats doivent ensuite être répartis de manière équitable. Il faut aussi savoir que des seuils de recettes ont été fixés. Ils s’élèvent à 176 200 euros pour les activités liées à la vente de marchandises ou de fournitures. Au contraire, il est de 72 600 euros pour les prestations de services dont les bénéfices sont commerciaux, industriels ou relevant des professions libérales. Quant à certains secteurs, ils sont exclus du régime de l’auto-entreprise et ne peuvent en bénéficier.

Qu’est-ce que la prime d’activité ?

La prime d’activité a été créée pour remplacer la prime pour l’emploi et le RSA activité. Son but est d’accompagner les foyers de travailleurs ayant des revenus modestes. Elle incite également au retour sur le marché du travail ou à s’y maintenir. En 2022, la prime d’activité concernera plus de 5 millions de Français et est attribuée de façon mensuelle. Pour pouvoir en profiter, certaines conditions doivent être remplies. Il faut notamment :

  • Être majeur.
  • Résider en France.
  • Ne pas dépasser un certain plafond de revenus, que l’on soit seul ou en couple.

Les jeunes entre 18 et 25 ans sont également concernés par cette aide, de même que les apprentis et stagiaires. La seule condition, dans ce cas, est de toucher une rémunération minimale de 982,48 euros par mois et durant 3 mois.

 Intéressé par Axonaut ? Le Blog du Dirigeant vous offre 50% de réduction ! 

 

Les auto-entrepreneurs aussi peuvent prétendre à la prime d’activité

Les micro-entrepreneurs sont, eux aussi, concernés par la prime d’activité, versée par la Caisse d’Allocations Familiale (CAF). Mais avant de faire votre demande, vous devez prendre en compte certaines spécificités relatives au statut d’auto-entrepreneur. Ici, c’est par exemple le chiffre d’affaires annuel qui est pris en compte. Il ne doit pas dépasser 85 200 euros pour les commerçants, 34 400 euros pour ce qui est des professions libérales et des artisans. Dans le cas où vous respecteriez ces critères, une demande d’aide pourrait être réalisée auprès de la CAF. Celle-ci calculera ensuite le montant de la prime, tout en se basant sur les ressources des trois derniers mois. Ce calcul se fait donc de la même manière que pour un salarié.

Faire sa déclaration de revenus trimestrielle pour prétendre à la prime d’activité

Pour prétendre à la prime d’activité, un auto-entrepreneur devra réaliser sa déclaration de revenus trimestrielle. Celle-ci devra comprendre l’intégralité des ressources du foyer, aides inclues. Il pourra donc s’agir de l’Aide personnalisée au logement (APL) ou de l’Allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE). De même, toute indemnité liée à une malade ou à une grossesse doit être mentionnée. C’est seulement après avoir renseigné ces informations qu’un auto-entrepreneur pourra toucher cette prime d’activité. Elle est versée le 5 de chaque mois et peut atteindre la somme maximale de 563,68 euros. Et pour avoir une idée plus précise de ce que vous pouvez toucher, il existe des simulateurs en ligne.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.


créer et gérer en ligne