Introduction

Exercer son activité économique en tant qu’auto-entrepreneur devient de plus en plus courant. En effet, ce statut offre de multiples avantages en simplifiant les démarches administratives. Ainsi, devenir auto-entrepreneur en achat-revente peut être intéressant. 

auto-entrepreneur achat-revente

C’est quoi être auto-entrepreneur en achat-revente ? 

Définition 

Lorsque l’on est auto-entrepreneur en achat-revente, cela consiste à acheter des stocks de marchandises pour les revendre. Cette revente doit générer une certaine marge. En effet, généralement, il s’agit de revendre ces marchandises à un prix supérieur. 

L’auto-entrepreneur n’apporte aucune modification aux produits qu’il achète. En effet, il les revend tels quels. 

Quels sont les produits qui peuvent être concernés par une activité d’achat-revente ?

  • Les produits neufs ; 
  • Le matériel électronique (téléphones, tablettes, ordinateurs, chargeurs…) ; 
  • Les livres et médias (CD, DVD…) ; 
  • Les produits artisanaux ; 
  • Les produits d’occasion ; 
  • Les vêtements et accessoires ; 
  • Les meubles ; 
  • … ; 

Proposition de valeur de l’auto-entrepreneur en achat-revente 

En exerçant son activité, l’auto-entrepreneur en achat-revente peut proposer des produits de qualité à des prix attractifs. Généralement, il propose une sélection diversifiée de produits. Celle-ci permet notamment aux clients de trouver ce qu’ils recherchent en un seul endroit. Ils peuvent également trouver des produits uniques ou difficiles à trouver ailleurs. 

Il convient de préciser que la proposition de valeur de l’auto-entrepreneur en achat-revente peut varier en fonction du marché cible et de la nature des produits qu’il propose.

Conseil :

Si vous voulez exercer cette activité, il faut vous diversifier et adapter votre offre aux besoins des clients par rapport à ce qui est disponible sur le marché traditionnel. 

 

Le statut d’auto-entrepreneur en achat-revente : Quels sont les avantages ? 

Le statut d’auto-entrepreneur en achat-revente offre de multiples avantages. En effet, ce statut est intéressant, dans la mesure où les formalités de création et de gestion sont allégées. Ainsi, vos démarches administratives sont réduites. Ce qui vous permet de vous concentrer davantage sur votre activité. 

De fait, le processus de création d’une auto-entreprise est rapide et peu coûteux. Vous allez, ainsi, pouvoir démarrer votre activité rapidement et sans trop d’investissement initial. 

De plus, en tant qu’auto-entrepreneur, vous allez bénéficier d’un régime fiscal simplifié avec une option pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu (IR). Ainsi, le calcul et le paiement des impôts sont facilités. 

Également, les cotisations sociales vont être calculées en fonction du chiffre d’affaires réalisé. Ainsi, cela facilite la gestion des charges sociales. Par ailleurs, il convient de préciser qu’aucune cotisation sociale ne sera à payer si votre chiffre d’affaires déclaré est nul. 

Enfin, le statut d’auto-entrepreneur permet de bénéficier d’obligations comptables allégées. En ce sens, la gestion financière de votre entreprise est simplifiée. 

À noter :

Le statut d’auto-entrepreneur fait l’objet de limites. En effet, en cas de dépassement des seuils de chiffre d’affaires, vous serez peut-être contraint d’opter pour une autre forme juridique (exemple : la SASU).


15% de réduction
LBDD15


4,4 sur 9425 avis

15% de réduction
LBDDIR15


4,4 sur 11 434 avis

A partir de
299€ 


5 sur 20 avis

Quelles sont les formalités à accomplir pour devenir auto-entrepreneur en achat-revente ? 

Déterminer votre activité principale 

Lorsque vous vous lancez sous le statut d’auto-entrepreneur en achat-revente, il faut déterminer votre activité principale. En effet, celle-ci peut être la vente de produits d’occasion, de produits neufs, de produits artisanaux, de matériel électronique… 

Ensuite, il peut être intéressant, voire essentiel, de réaliser une étude de marché. L’étude de marché a pour objectif d’évaluer la demande pour vos produits, étudier la concurrence et définir votre positionnement sur le marché. 

Déclarer votre activité auprès du Guichet unique 

Depuis le 1er janvier 2023, toutes les formalités de création, de modification et de cessation d’activité sont centralisées au sein d’un guichet unique, simplifiant ainsi et accélérant les démarches administratives pour les entrepreneurs. Avant cette date, il était nécessaire de déposer les dossiers correspondants auprès du Centre des formalités des entreprises (CFE) spécifique à caque activité. Ainsi, le processus de création, de modification ou de cessation d’activité était fastidieux. 

Grâce à la mise en lace du Guichet unique, les entrepreneurs ont désormais un seul point d’accès à toutes leurs démarches, ce qui facilite grandement les procédures administratives et encourage l’entrepreneuriat tout en favorisant le développement économique. 

Par ailleurs, une fois que vous avez effectué votre déclaration d’activité, vous allez recevoir un numéro de SIRET auto-entrepreneur. 

Domicilier son auto-entreprise 

La domiciliation de votre entreprise est une étape importante, voire obligatoire, pour qu’elle soit immatriculée. L’adresse de domiciliation est essentielle pour une entreprise. En effet, celle-ci va figurer sur tous les documents administratifs. Il s’agit de l’adresse de référence officielle de l’entreprise. Celle-ci va notamment être utilisée par les partenaires commerciaux, fournisseurs et clients pour communiquer avec elle. Elle est également connue sous le nom d’adresse légale, et sa visibilité joue un rôle dans l’image professionnelle de l’entreprise. 

Ainsi, il est important de choisir soigneusement l’adresse de domiciliation de votre entreprise. En choisissant celle-ci, vous allez définir le siège social de l’entreprise. 

À noter : Votre adresse de domiciliation peut être différente de celle où vous exercez réellement votre activité d’achat-revente.

Quel est son régime social ? 

L’auto-entrepreneur en achat-revente est affilié à la Sécurité sociale des indépendants (SSI). Il bénéficie d’un régime simplifié de calcul et de paiement des cotisations sociales obligatoires. Ce régime est dit simplifié, en ce sens que tous les mois ou tous les trimestres, l’auto-entrepreneur calcule et paye ses cotisations sociales en fonction du chiffre d’affaires qu’il a réalisé au cours du mois ou du trimestre précédent. 

Toutefois, certains seuils de chiffres d’affaires ne doivent pas être dépassés : 

  • Pour une activité d’achat-revente, de vente à consommer sur place et de prestation d’hébergement, le seuil de chiffre d’affaires à ne pas dépasser est de 188 700 € ; 
  • Pour les prestations de services et les professions libérales, le seuil à ne pas dépasser est de 77 700 € ; 

Quelle est la fiscalité applicable au statut d’auto-entrepreneur en achat-revente ? 

Lorsque vous êtes auto-entrepreneur en achat-revente, vous êtes, par défaut, imposé sous le régime de l’impôt sur le revenu. Vous disposez de deux options de prélèvement : 

  • Le régime général : Un abattement forfaitaire de 71% du chiffre d’affaires est appliqué pour les activités d’achat-revente ou de fourniture de logement. Ainsi, le bénéfice imposable est de 29 % du chiffre d’affaires ; 
  • Le versement libératoire : Cette option fiscale vous permet de payer vos impôts et cotisations sociales tout au long de l’année et au fur et à mesure des encaissements. Le versement libératoire est calculé sur la base de votre déclaration de chiffre d’affaires sur laquelle un taux d’imposition va être appliqué. Pour l’activité d’achat-revente, le taux d’imposition est d’1% ; 
À noter :

En l’absence de chiffre d’affaires, aucun paiement n’est à effectuer. Toutefois, l’établissement d’une déclaration mensuelle ou trimestrielle reste une formalité obligatoire.

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
Sommaire
  • C’est quoi être auto-entrepreneur en achat-revente ? 
  • Le statut d’auto-entrepreneur en achat-revente : Quels sont les avantages ? 
  • Quelles sont les formalités à accomplir pour devenir auto-entrepreneur en achat-revente ? 
  • Quel est son régime social ? 
  • Quelle est la fiscalité applicable au statut d’auto-entrepreneur en achat-revente ? 
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
5/5