Combien coûte la constitution d'une SASU ?

Par Adèle Lebas, le 29/04/2022

La SASU est souvent considérée comme avantageuse pour sa souplesse et son faible coût. Cependant, à l’instar de toute société, elle comporte des frais et leurs montants peuvent être significatifs. Il faut donc bien comprendre le budget que cela nécessite. 

Quel est le coût de la constitution d’une SASU ? Le Blog du Dirigeant vous explique tout !

Les étapes nécessaires à la constitution d’une SASU

Une SASU (SAS à associé unique) est une forme sociétaire. Cela signifie qu’elle bénéficie d’une personnalité morale au même titre qu’une SAS ou une SARL. Son immatriculation nécessite donc de réaliser toutes les démarches communes aux sociétés. Il faudra donc :

  • Rédiger des statuts constitutifs ;
  • Déterminer sa dénomination social ;
  • Déterminer son objet social et la durée de vie de la société
  • Déposer le capital social : le capital social est composé des apports en numéraires et des apports en nature réalisés par l’entrepreneur lors de la constitution de la société. Il faudra alors bloquer le capital social temporairement le temps de rédiger le projet de statuts et de trouver un établissement pour déposer les fonds (une banque, la caisse des dépôts, un notaire).
  • Publier l’annonce légale : la constitution est soumise à une publicité légale de constitution dans un support habilité à recevoir des annonces légales. Généralement, il s’agit d’un journal d’annonces légales. Cette procédure a un coût et doit contenir des mentions obligatoires.

Toutes ces étapes ont un coût que vous pouvez réduire grâce à la création en ligne. Par exemple, constituer votre entreprise en ligne vous offre une économie de 40%.

En bref, l’avantage de la création en ligne est un suivi automatisé qui vous permet un gain de temps et d’argent.

Le coût de la constitution d’une SASU : les frais administratifs

Afin de donner vie à votre SASU, vous devrez réaliser un certain nombre de formalités administratives obligatoires. Celles-ci ont toutes un coût qui peut varier. En effet, si vous créez votre société vous-même en accomplissant toutes les démarches nécessaires, vous devez payer directement les organismes.

La parution d’un avis de constitution dans un journal d’annonces légales

Parmi les démarches obligatoires on compte la publication au journal d’annonces légales. Depuis l’entrée en vigueur de la loi Pacte, le coût de la publication dans un JAL est soumis à un tarif forfaitaire unique. Pour une société par actions simplifiées unipersonnelle le coût est de 141€ hors taxe.

Le coût de la constitution d’une SASU : les frais de greffe

Le coût d’enregistrement auprès du greffe du tribunal de commerce ainsi que la déclaration des bénéfices peuvent varier. Il faut en général compter jusqu’à 39 euros TTC.

À la constitution de sa société, il est envisageable d’obtenir l’aide d’un professionnel (avocat, expert-comptable) pour lui confier l’ensemble des formalités. Sachez que ce coût diffère selon les praticiens : en général, comptez entre 250 et 400€ hors taxe de l’heure.

L’utilité d’un accompagnement par un professionnel

Être accompagné par un professionnel permet de gagner du temps et de ne pas faire d’erreur dans les démarches. De plus, vous lui confiez la totalité de vos formalités et il se chargera de créer votre société du début jusqu’à la constitution.

Il existe deux manières de se faire aider par des professionnels : Si vous créez votre société seul, il est intéressant de se tourner vers les plateformes juridiques en ligne. Vous bénéficiez d’un gain de temps et d’une économie des coûts de création. Vous pouvez également avoir un suivi automatisé mais personnalisé à la fois. Cependant, aucun conseil personnalisé ne peut vous être donné. En effet ce type de service est autorisé exclusivement aux avocats et experts-comptables.

Il existe plusieurs plateformes juridiques de création en ligne.

Si vous souhaitez vous faire aider par un expert-comptable ou par un avocat, le coût peut augmenter très rapidement. Comptez entre 1 000 euros et 2 000 euros. Cependant, notez que le suivi est entièrement personnalisé et qu’il s’agit d’un réel accompagnement.

Les frais spécifiques à la SASU

La SASU nécessite d’avoir recours à un commissaire aux apports pour déterminer la valeur des apports en nature. Le recours à un commissaire aux apports est obligatoire si le capital est constitué d’au moins la moitié d’apports en nature et s’ils excèdent 30 000 euros.

Concernant le blocage du capital social, il peut y avoir un coût à prévoir. Cela dépend du service par lequel vous passez. La caisse des dépôts et consignation vous propose ce service gratuitement. Cependant, un notaire ou une banque ne le propose pas gratuitement. Vous pouvez néanmoins négocier la gratuité pour ce service à l’ouverture d’un compte professionnel.

Prévoyez également des coûts si votre activité nécessite de déposer une marque ou un brevet.

Récapitulatif sur le coût de la constitution d’une SASU

Voici un récapitulatif des coûts à prévoir de la création d’une SAS :

  • Apports au capital social : à partir de 1 euro sans maximum ;
  • Rémunération du commissaire aux apports : 1 000 euros en moyenne ;
  • Rédaction des statuts : Le prix varie selon le prestataire. Cela ne vous coutera rien si vous le faites vous-même, cependant à l’aide d’un avocat cela peut aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros ;
  • Publication de l’avis de création de sociétés : Le prix HT varie selon les régions ;
  • Les frais de CFE et les frais d’immatriculation ;
  • La déclaration des bénéficiaires effectifs ;
  • L’inscription au BODACC.

 Pour aller plus loin :

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Newsletter


Adèle Lebas