Introduction

Si vous avez des compétences en matière de viande, que vous avez suivi formation,  ouvrir une boucherie peut être un moyen de mettre en avant votre expertise. Ce peut, également, être une opportunité pour réaliser vos ambitions entrepreneuriales. Nous allons voir dans cet article, les prérequis à réaliser. 

ouvrir une boucherie

Quels sont les pré-requis pour ouvrir une boucherie ? 

Faire une étude de marché pour ouvrir une boucherie 

Afin d’étudier les acteurs présents sur le marché alimentaire, il est nécessaire d’effectuer une analyse approfondie du marché. Cette démarche vise à diviser et à cerner précisément le besoin qui est à l’origine de votre projet d’ouvrir une boucherie. Il s’avère en effet, essentiel que votre offre réponde de manière ciblée à un besoin spécifique. En conduisant cette étude de marché, vous serez en mesure d’adapter votre offre en fonction des caractéristiques propres au marché. 

Dans votre étude de marché, il est important de tenir compte de certains éléments essentiels : 

  • La demande : Vous devez examiner attentivement la demande concernant les produits que vous avez l’intention de proposer. Dans cette optique, pour ouvrir une boucherie, il est impératif d’analyser les habitudes de consommation et les tendances actuelles parmi vos potentiels clients. 
  • L’offre : Nombreux sont les bouchers qui ne vendent pas que de la viande. En effet, beaucoup diversifient leur offre, en proposant des plats cuisinés. 
  • La concurrence : Vous devez choisir un emplacement qui ne soit pas saturé de concurrents directs. Pour ce faire, vous pouvez effectuer une analyse détaillée afin d’identifier les autres boucheries concurrentes présentes dans la zone où vous souhaitez vous installer. 
  • La réglementation : Il est primordial de respecter et d’assimiler les réglementations et les normes sanitaires en vigueur dans l’industrie de la viande. 
  • Les fournisseurs : Vous devez évaluer vos potentielles sources d’approvisionnement en viande, leur qualité, leur capacité à répondre à vos besoins. 
  • L’analyse SWOT : Il s’agit d’un outil de gestion utilisé pour évaluer les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces liées à votre projet. 
  • Les marges et les coûts : Assurer l’ouverture réussie d’une boucherie requiert une évaluation méticuleuse des coûts associés. Cela englobe les dépenses liées à l’acquisition des produits frais notamment. Il est tout aussi important de prendre en considération les charges liées à la main d’oeuvre, aux opérations courantes et au stockage. Vous devez, également, analyser avec précision les marges bénéficiaires potentielles, garantissant ainsi la viabilité à long terme de votre activité. 

Réaliser un business plan solide 

La réalisation d’un business plan solide offre une vue d’ensemble des objectifs, des stratégies et des projections financières de votre projet d’ouvrir une boucherie. Il sert en quelque sorte de feuille de route pour la planification et les négociations. Votre business plan constitue la base des négociations avec d’éventuels partenaires commerciaux. 

Quels sont les facteurs principaux pris en compte dans votre business plan ? 

  • L’executive summary : Ce résumé permet d’avoir une vue d’ensemble concise se votre projet. Ainsi, il va regrouper vos objectifs, les caractéristiques distinctives de votre projet et les principales informations financières. 
  • Description de votre projet : Dans cette section, vous devez mettre en avant votre proposition de valeur, vos objectifs commerciaux et votre concept. 
  • Analyse du marché : Dans cette section, vous pouvez reprendre les données collectées dans votre étude de marché (abordée ci-dessus). 
  • Stratégie marketing : Comment allez-vous attirez vos futurs clients ? Comment allez-vous les fidéliser ? Quels moyens allez-vous mettre en oeuvre pour promouvoir votre concept ? 
  • Choisir vos produits et vos services : Quels types de viande allez-vous proposer ? Allez-vous faire une préparation spéciale ? Choisir une qualité particulière ? 
  • Élaborer votre plan financier : Cette section est l’une des plus importantes. En effet, il est essentiel d’inclure des projections financières (dépenses opérationnelles, revenus prévus, flux de trésorerie…).

Choisir un local adapté 

Pour ouvrir votre boucherie, le choix de votre emplacement constitue un facteur déterminant. Plusieurs éléments clés influent sur cette décision en vue d’assurer la pérennité et la rentabilité à long terme de votre activité. 

Il est ainsi recommandé de privilégier un emplacement qui offre une visibilité optimale et une accessibilité facile en transports et à pied. De plus, une analyse de la concurrence est essentielle. En effet, il est important de trouver un équilibre entre une concurrence saine et une demande substantielle pour garantir le succès de votre entreprise. 

Ouvrir une boucherie : Le choix du statut juridique adéquat pour lancer votre activité 

Pour ouvrir une boucherie, vous allez devoir choisir le statut juridique adapté à vos attentes et à vos besoins. Il s’agit d’une étape essentielle dans le lancement de votre activité. En effet, ce choix aura notamment des impacts sur le régime social, la fiscalité et sur les questions relatives à l’organisation de votre entreprise. 

Plusieurs statuts sont envisageables pour ouvrir une boucherie. Il est également possible de monter ce projet seul sous le statut d’auto-entrepreneur, ou alors de s’associer. Ainsi, pour vous accompagner dans votre décision, voici des tableaux comparatifs exposant les points clés de chaque forme sociale. Par ailleurs, certaines formes font l’objet de plafond s’agissant du chiffre d’affaires. C’est notamment le cas, par exemple, de la micro-entreprise. 

En effet, la micro-entreprise offre une certaine simplicité de gestion et facilité dans les démarches administratives. Toutefois, elle fait l’objet de plafond s’agissant de son chiffre d’affaires. Par conséquent, si votre activité se développe considérablement, vous allez être contraint de changer de forme sociale (SASU, SARL…). 

Si vous souhaitez ouvrir une boucherie seul : 

Si vous souhaitez vous associer : 

Quelle est la réglementation à respecter ? 

Comme toutes les activités en contact avec des produits alimentaires, vous devez pour ouvrir une boucherie, respecter les normes d’hygiène. En effet, les aliments d’origine animale que vous souhaitez vendre doivent provenir d’un établissement agréé et avoir fait l’objet d’un contrôle vétérinaire avant et après l’abattage. 

Ensuite, des procédures de traçabilité doivent avoir été mises en place par les acteurs intervenant dans le processus. Par ailleurs, il appartient au boucher de vérifier les étiquetages. 

Étant une profession artisanale, pour ouvrir une boucherie, vous devez immatriculer celle-ci au Répertoire des Métiers. Si vous exercez une activité commerciale, cette immatriculation se fera auprès du Registre du commerce et des sociétés (RCS). 

Enfin, votre activité doit faire l’objet de deux déclarations : 

  • L’une à la Direction départementale des services vétérinaires ; 
  • L’autre à la Direction départementale en charge de la protection des populations (DDPP) ; 

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
Sommaire
  • Quels sont les pré-requis pour ouvrir une boucherie ? 
  • Ouvrir une boucherie : Le choix du statut juridique adéquat pour lancer votre activité 
  • Quelle est la réglementation à respecter ? 
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
5/5