Introduction

Vous souhaitez entreprendre en étant dans une espace chaleureux où les clients peuvent se détendre ou travailler, ouvrir un café peut être un bon projet. De plus, les cafés ont le potentiel de générer des revenus assez stables en particulier si vous parvenez à fidéliser votre clientèle. Voici les points clés pour ouvrir votre café. 

ouvrir un café

Les pré-requis pour ouvrir un café 

Définir son concept 

Lorsque vous envisagez d’ouvrir un café, l’objectif est d’attirer de potentiels clients et de vous distinguer de vos concurrents. Ainsi, il convient d’identifier votre public cible, également appelé votre buyer persona. 

À noter : Le buyer persona peut être défini comme la création de profils fictifs représentant des acheteurs idéaux. Ils permettent d’aider les entreprises à personnaliser leurs stratégies de marketing, de vente et de communication pour mieux servir leur public cible. 

La définition de votre concept de café passe par la disposition de votre lieu, à la musique, à l’ambiance et à l’accueil de vos clients. Ainsi, vous pouvez vous inspirer des tendances actuelles des cafés sur les réseaux sociaux, par exemple. Vous pouvez également tester de nouvelles recettes de café ou de pâtisseries auprès de votre entourage. 

Également, souhaitez-vous proposer des formules du midi ? Des offres particulières ? Le moindre petit détail peut vous permettre de vous distinguer de la concurrence. 

Faire une étude de marché 

Il peut être bénéfique de réaliser une étude de marché lorsque vous souhaitez ouvrir un café. En effet, celle-ci permet notamment d’avoir une compréhension approfondie du marché, de la demande et des préférences des consommateurs. Ainsi, vous pouvez analyser leurs tendances et habitudes de consommation, identifier votre public cible. 

L’étude de marché permet de comprendre le besoin présent sur un marché et d’adapter votre offre en fonction de ce dernier. 

Également, l’étude de marché vous permettra d’analyser la concurrence et d’élaborer une stratégie marketing efficace. 

Enfin, votre étude de marché permettra d’établir des projections financières réalistes (seuil de rentabilité, les revenus attendus, les marges bénéficiaires…). Ainsi, en ayant toutes les informations nécessaires, vous pourrez prendre des décisions stratégiques éclairées.  

Élaborer un business plan 

Le business plan est un outil qui permet de vous guider dans toutes les phases de votre entreprise, depuis sa planification initiale jusqu’à son exploitation quotidienne. Il permet de clarifier vos objectifs commerciaux, d’identifier les étapes concrètes pour atteindre vos aspirations, tout en estimant vos besoins financiers. 

Pour ouvrir un café, votre business plan doit répondre à plusieurs questions : 

  • Comment compter vous attirer et fidéliser les clients ? 
  • Quels produits et/ou services allez-vous proposer à votre clientèle ? 
  • Quel est votre plan opérationnel ? Il s’agit notamment de réfléchir aux horaires d’ouverture, à la gestion du personnel et à la gestion de vos fournitures ; 
  • Quelles sont vos prévisions de ventes ? Vos charges opérationnelles ? Vos charges bénéficiaires ? 
  • Quelles sont vos principales sources de financement ? 
  • … ; 

Votre business plan doit être structuré et cohérent. Il doit démontrer que votre projet est viable et rentable sur le long terme afin d’obtenir des financements de la part de votre établissement bancaire, par exemple. 

Choisir un local 

Le choix d’un local revêt une certaine importante lors de l’ouverture d’un café. En effet, en ayant un bon emplacement, votre café peut attirer une clientèle plus large et diversifiée. Assurez-vous, également, que votre emplacement soit visible afin qu’il soit davantage fréquenté. Par exemple, privilégiez une rue passante, être entouré de commerces de vêtements. Il faut éviter d’être trop proche d’autres cafés concurrents. 

Le choix de votre emplacement est important dans la mesure où il a un impact sur le long terme. En effet, l’objectif est de rester installé à cet endroit plusieurs années.  

Quel statut juridique choisir ? 

Lorsque l’on envisage d’ouvrir un café, le choix du statut juridique revêt une certaine importance. De plus, ce choix est considérablement influencé par divers facteurs, notamment la taille de l’entreprise, les perspectives de croissance, les besoins en financement, la vision à long terme ou encore le niveau de responsabilité que vous êtes prêt à assumer. 

Pour l’ouverture d’un café, plusieurs options de formes sociales sont possibles, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Pour vous aider dans ce choix, voici nos tableaux comparatifs. 

Si votre intention est d’ouvrir un café seul, voici les différentes options possibles : 

Si votre intention est d’ouvrir un café en vous associant, voici les différentes options possibles : 

Quelles sont les autres formalités à accomplir ? 

D’autres étapes administratives sont nécessaires pour ouvrir votre café. En effet, pour la création de votre entreprise, vous allez devoir remplir un formulaire de création auprès du guichet unique sur le site de l’INPI. 

Bon à savoir : Depuis début janvier 2023, toutes les démarches administratives relatives à la création, la modification et la cessation d’activité doivent être réalisées via le guichet unique. Auparavant, ces modalités devaient être effectuées auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) compétent. 

Ensuite, vous devez vous immatriculer au Registre du commerce et des sociétés (RCS). Vous devrez aussi rédiger vos statuts et publier une annonce de constitution dans un journal d’annonces légales (JAL). 

Quelle est la réglementation à respecter ? 

La réglementation à respecter pour ouvrir un café dépend de l’activité  de vente que vous souhaitez exercer. En ce sens que si vous ne vendez que du café, vous devez simplement veiller à respecter l’obligation d’affichage du prix de vente. En effet, tout professionnel doit impérativement respecter l’obligation précontractuelle d’information envers le consommateur. L’affichage du prix en fait partie. La somme doit être visible au consommateur soit par voie d’affichage, de marquage ou d’étiquetage. Elle doit être exprimée en TTC. 

Ensuite, si dans le cadre de votre activité, vous vendez des boissons alcoolisées, vous devez impérativement détenir une licence de débit de boissons. En effet, tout établissement qui vend ce type de boissons à ses clients doit posséder une autorisation particulière et ce que la vente soit à titre principal ou accessoire. Il importe peu, également, que les boissons soient consommées sur place ou à emporter. 

Quelles sont les conditions pour obtenir une licence de débit de boissons ? 

  • Être majeur ou mineur émancipé ; 
  • Ne pas être sous tutelle ; 
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une condamnation pour une infraction pénale ou pour proxénétisme,  vol, escroquerie ou abus de confiance ; 

À noter :

Pour obtenir cette licence, vous devez suivre une formation spécifique d’une durée de 20 heures pour être informés sur vos droits et vos obligations en matière de vente d’alcool.  

À l’issue de cette formation, un permis d’exploitation vous sera délivré par un organisme agréé. Ensuite, vous devrez faire une déclaration administrative en mairie. 

Enfin, vous devez obligatoirement respecter les normes d’hygiène et de sécurité. Ainsi, que les normes ERP (établissement recevant du public). 

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
Sommaire
  • Les pré-requis pour ouvrir un café 
  • Quel statut juridique choisir ? 
  • Quelles sont les autres formalités à accomplir ? 
  • Quelle est la réglementation à respecter ? 
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
5/5