Introduction

Ouvrir une pâtisserie vous permet de partager votre passion et de mettre en avant vos compétences culinaires en la matière. De plus, il s’agit d’une opportunité d’entreprendre et de gérer votre propre entreprise. Toutefois, l’ouverture d’une pâtisserie nécessite une planification minutieuse.  

ouvrir une pâtisserie

Quels sont les pré-requis pour ouvrir une pâtisserie ? 

Définir son concept 

Pour ouvrir votre pâtisserie, quel concept souhaitez-vous mettre en oeuvre ? Souhaitez-vous ouvrir une pâtisserie traditionnelle ? Ou alors suivre les tendances du marché (orientale, végétalienne, desserts créatifs, trompe-l’oeil..) ? 

La définition de votre concept passe également par le choix de la décoration de votre commerce. Préférez-vous une ambiance rustique ? Une ambiance moderne ? Ici, il s’agit de refléter l’aspect que vous transmettez au travers de vos pâtisseries. 

Vous devez également raconter une histoire dans vos pâtisseries. Quel évènement vous a inspiré pour votre création ? Cela permet de faire vivre une expérience unique à vos clients. 

Pour ouvrir une pâtisserie, il ne faut pas simplement vendre des pâtisseries, il faut penser à l’emballage, à la présentation de celles-ci, au dépôt de votre marque, à la décoration de votre boutique, voire à la création d’un site internet. 

Réaliser une étude de marché 

Le rôle principal d’une étude de marché est d’identifier les critères entrants en considération dans le choix des clients. Et ce, en les ordonnant et en les hiérarchisant pour que vous puissiez concevoir une offre adaptée à la demande. 

Quels sont les éléments pris en compte dans l’étude de marché pour ouvrir une pâtisserie ? 

  • Identifier le marché cible : Quel est le mode de consommation de vos potentiels clients ? Quel est votre public cible ? Quels sont leurs revenus ? 
  • Identifier le besoin : Votre offre doit répondre à un besoin du marché. Il convient d’évaluer la demande pour les produits de pâtisserie (fréquence d’achat, habitudes d’achat…). 
  • Analyser la concurrence : Qui sont vos concurrents ? Quels sont leurs prix ? Quelles gammes de produits proposent-ils ? Ont-ils un concept traditionnel ou innovant ? 
  • Analyser les tendances du marché : Quels sont les préférences du marché ? Souhaitez-vous utiliser des ingrédients plus rares ou de qualité ? Souhaitez-vous offrir une expérience unique en bouche avec des fusions de saveurs inattendues ?  
  • Choisir un emplacement : Il est important de choisir un emplacement stratégique, c’est-à-dire avec du passage et sans trop de concurrents aux alentours. Vous pouvez choisir un lieu accessible en transports, où il est facile d’y accéder à pieds et en voiture. 

Construire un business plan 

Le business plan est un document correspondant à une feuille de route. Il rassemble les informations techniques et pratiques de votre projet. En quelque sorte, il s’agit de structurer vos idées et d’envisager les aspects de votre projet d’ouvrir une pâtisserie. En élaborant celui-ci, vous allez voir si votre projet est réalisable et peut être viable sur le long terme. 

Il s’agit de prendre le temps pour penser à tous les détails essentiels pour construire votre projet. Vous allez également voir les risques encourus par la construction de votre projet d’ouvrir une pâtisserie et pouvoir les anticiper. 

Enfin, le business plan vous permettra de trouver des investisseurs. En effet, l’ouverture d’un commerce est une aventure coûteuse, il faut donc réussir à financer celle-ci. 

Quelles sont les grandes lignes du business plan pour ouvrir une pâtisserie ? 

  • L’executive summary : Dans cette section, il s’agit de résumer votre projet d’ouvrir une pâtisserie. Ce résumé doit être précis et aller à l’essentiel en mettant en avant les informations majeures de votre projet. Ce résumé doit être attrayant dans la mesure où il faut convaincre votre lecteur de continuer sa lecture du projet. 
  • La présentation de l’entreprise : Dans cette section, vous devez présenter votre entreprise, son activité, la forme juridique choisie, les valeurs portées par votre entreprise, sa domiciliation … 
  • La présentation de l’équipe de direction : Il s’agit de présenter qui sera le responsable de la gestion et de l’exploitation de votre entreprise. Il s’agit également de présenter vos associés (informations relatives à l’identité, qualification(s)…). 
  • L’analyse du marché : Il s’agit de reprendre votre étude de marché que vous avez réalisez ci-dessus. 
  • La stratégie opérationnelle : Vous allez définir les démarches et les actions à mener pour atteindre vos objectifs. 
  • La stratégie de développement : Quels sont vos plans d’expansion ? Souhaitez-vous faire des collaborations commerciales ? Ouvrir une nouvelle pâtisserie ? 
  • L’analyse financière : Il est crucial de préciser les marges bénéficiaires, les investissements et les salaires pour assurer le succès opérationnel de votre pâtisserie. 

Ouvrir une pâtisserie : Le choix du statut juridique 

Pour ouvrir une pâtisserie, le choix du statut juridique est une étape cruciale. Ce choix dépendra de plusieurs facteurs tels que la taille de votre entreprise, le niveau de responsabilité de vous êtes prêts à assumer. Il dépendra également de vos objectifs de croissance, de vos besoins en financement et de votre vision à long terme. 

Afin de vous accompagner dans votre choix, d’identifier les points clés de chaque statut, leurs inconvénients et leurs avantages, voici des tableaux comparatifs : 

Si vous désirez ouvrir une pâtisserie seul : 

Si vous désirez ouvrir une pâtisserie en vous associant : 

Bon à savoir : Si votre pâtisserie compte moins de 10 salariés, votre activité sera considérée comme une activité artisanale. À défaut, elle sera considérée comme une activité commerciale. 

Quelles sont les autres formalités à accomplir pour ouvrir une pâtisserie ? 

Pour ouvrir une pâtisserie, vous allez devoir accomplir d’autres formalités administratives. Il faudra, notamment, déclarer votre entreprise auprès du guichet unique de l’INPI. En effet, depuis le 1er janvier 2023, l’ensemble des formalités relatives à la création, à la modification et à la cessation d’activité se font directement sur le guichet unique accessible en ligne. Auparavant, il fallait déclarer celle-ci auprès du Centre de formalités des entreprises (CFE) compétent. 

L’ouverture d’une pâtisserie implique une immatriculation au Répertoire des métiers, si votre activité est artisanale. Si votre activité est plutôt commerciale, l’immatriculation de celle-ci sera auprès du Registre du commerce et des sociétés (RCS). 

Quel est le financement à prévoir ? 

En plus de la location de votre local, il convient de prévoir les coûts pour l’achat ou la location des  équipements de cuisine, des machines à pâtisserie (robots), des fours, des vitrines frigorifiques… 

Ensuite, il faut prévoir les coûts d’achat des ingrédients et des matières premières nécessaires à la confection de vos pâtisseries. 

La création d’entreprise engendre des coûts notamment si vous faîtes appel à des professionnels (avocats, expert-comptables…). 

Enfin, deux déclarations de votre activité devront être effectuées : 

  • Une auprès de la Direction départementale des services vétérinaires ; 
  • L’autre auprès de la Direction départementale chargée de la protection des populations (DDPP) ; 

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
Sommaire
  • Quels sont les pré-requis pour ouvrir une pâtisserie ? 
  • Ouvrir une pâtisserie : Le choix du statut juridique 
  • Quelles sont les autres formalités à accomplir pour ouvrir une pâtisserie ? 
  • Quel est le financement à prévoir ? 
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?

Modifier vos statuts

Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?

Déposer votre marque

Avis Trustpilot Legalstart

Commentaires
0 commentaires
Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
5/5