Modification de l’objet social

Par Laurent Dufour, le 07/05/2020

L’activité de votre entreprise évolue, il est probablement temps d’adapter voir de modifier profondément votre objet social. Voici la procédure qui vous explique comment modifier votre objet social et les conséquences de cette démarche.

Modification de l’objet social

La modification de l’objet social : causes et conséquences

Pour rappel, l’objet social correspond, dans les statuts, à la description de l’activité de la société.

Conseil :

Pour éviter d’avoir à modifier l’objet social, il est conseillé de retenir, dans la mesure du possible, une description large de celui-ci. C’est notamment à partir de l’objet social que s’apprécie l’étendue des pouvoirs dévolus aux dirigeants à l’égard des tiers. Celui-ci permet également de déterminer le code APE attribué à l’entreprise.

La modification de l’objet social s’avère nécessaire en cas de changement dans la consistance de l’activité, laquelle peut par exemple résulter :

  • d’un développement de l’entreprise s’accompagnant de la création d’une ou plusieurs activités nouvelles,
  • de difficultés nécessitant l’abandon d’une ou plusieurs activités peu rentables.

En toute hypothèse, dès lors que l’activité réelle n’est plus en adéquation avec les statuts, il convient de procéder à une modification de l’objet social, laquelle peut consister en une simple adjonction d’une activité nouvelle ou à un changement total. Sur le plan fiscal, un changement total de l’objet social emporte les conséquences d’une cessation d’activité.  En pareille hypothèse, les bénéfices en cours sont imposés et les déficits reportables sont perdus.

Le changement d’activité peut également être générateur de conséquences sur le plan social (modification de la convention collective applicable ou changement d’affiliation du dirigeant en cas de passage d’une activité commerciale à une activité libérale par exemple). La modification de l’objet social nécessite de suivre la procédure ci-après détaillée.

Peut-on modifier l’objet social de sa société soi-même ?

Un dirigeant peut tout à fait modifier l’objet social de sa société lui-même. C’est une démarche assez simple qui ne nécessite qu’une compétence juridique limitée. Il lui suffit pour cela de suivre la procédure juridique d’une modification statutaire. Toutefois, le changement d’objet social peut avoir des conséquences importantes. Ainsi, il est préférable dans un premier temps de s’assurer auprès d’un avocat ou de son expert-comptable que le texte du nouvel objet social est bien rédigé.

Une fois ce point traité, il ne reste plus qu’ à faire les formalités juridiques :

  • Soit vous les faites vous même, ce qui est généralement chronophage et apporte peut de valeur ajoutée ;
  • Soit vous passez par une plateforme juridique qui se charge de l’ensemble des formalités en ligne en quelques cliques et pour un tarif raisonnable.

Pour vous assurer de confier ce travail important à un site de qualité, nous avons testé les meilleurs site et avons fait un tableau comparatif que nous tenons régulièrement à jour.

Comparez et choisissez !

Un bon accompagnement

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

Le Leader

Les meilleurs sites pour créer sa SASU en ligne

Un bon rapport Qualité / Prix

Les meilleurs sites pour créer sa SAS en ligne

Offre gratuiteOuiOuiNon
Prix Service standard (HT)149 €149 €149 €
Validation par un formalisteOuiOuiNon
Garantie anti-rejetOuiNonOui
Traitement 48 hOuiNonNon
AssistancePar téléphonePar mailPar Tchat & Téléphone
Prix Service premium (HT)289 €249 €188 €
Avantages du service premium1 an d’accès au générateur de documents juridiques
1 an d’accompagnement par un juriste
Traitement 48h
Assurance anti-rejet
Envoi du dossier par la Poste
Statuts sous Word
Assistance Legalstart pendant 30 jours
Traitement 48h
Avis clients / 108,9 (404 avis)9,6 (839 avis)9,6 (226 avis)
Promo LBdD -20% avec le code LBDD20 -15% avec le code LBDD15 -15% avec le code LBDD15
En savoir plusDécouvrirDécouvrirDécouvrir

Quelle procédure suivre dans le cadre d’une modification de l’objet social ?

La tenue d’une assemblée générale extraordinaire

Cette étape suppose, au préalable, de convoquer les différents associés conformément aux dispositions légales et statutaires et, le cas échéant, le commissaire aux comptes. La convocation des associés doit notamment être accompagnée d’un rapport explicitant les causes de la modification de l’objet social et du texte des résolutions proposées à l’assemblée.

L’assemblée générale doit, quant à elle, contenir :

  • une résolution décidant la modification de l’objet social,
  • une résolution portant modification des statuts,
  • une résolution conférant les pouvoirs en vue de l’accomplissement des formalités.

La mise à jour des statuts

Cette étape consiste à modifier l’article des statuts portant sur l’objet social afin d’adjoindre la description de la nouvelle activité. Il est possible de faire certifié conforme les statuts mis à jour par le gérant / le président.

La publicité légale

La modification de l’objet social de la société doit être portée à la connaissance des tiers. Il est donc nécessaire d’insérer un avis dans journal d’annonces légales, lequel doit contenir :

  • L’identification de la société (dénomination sociale, forme social, siège social, numéro d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés),
  • La date de l’AGE et la date de la modification de l’objet social,
  • La description du nouvel objet social.
Rédigez et publiez votre annonce légale au meilleur coût avec Le Blog du Dirigeant en quelques minutes.

Plus de 600 journaux habilités
Attestation de parution gratuite sous une heure
Formulaires certifiés et conformes
Affichage de votre annonce en temps réel

> Créer mon annonce légale 

L’accomplissement des formalités auprès du greffe

Le nouvel objet social doit apparaître sur l’extrait Kbis.

Pour ce faire, il est nécessaire de déposer un dossier de formalités auprès du greffe, lequel doit contenir :

  • une copie certifiée conforme du procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire ayant décidé la modification des statuts,
  • un exemplaire certifié conforme des statuts mis à jour,
  • un imprimé M2 dument rempli et signé,
  • l’attestation de parution dans le journal ayant publié la modification,
  • un pouvoir si le dossier n’est pas déposé par le dirigeant,
  • un chèque établi par la société à l’ordre du greffe du tribunal de commerce.

Conclusion

La modification de l’objet social suppose de respecter une procédure spécifique. Il convient, à  ce titre, d’être particulièrement vigilant pour éviter les conséquences fiscales liées à un changement d’activité ainsi que les conséquences sociales liées à cet événement. Il est donc vivement conseillé de prendre attache auprès d’un professionnel avant de modifier son activité en vue de sécuriser et d’optimiser ce projet.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 4.6/5. Total de 5 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *