L'hexamètre de Quintilien ou méthode QQOQCCP

Par Axel Lefebre, le 09/03/2020

Lorsqu’une entreprise fait face à un dysfonctionnement il est impératif de le résoudre rapidement et efficacement.

L’hexamètre de Quintilien est un outil de résolution de problème à privilégier dans ce type de situation.

QQOQCCP hexamètre de Quintilien

L’hexamètre de Quintilien, aussi connu sous le nom de méthode QQOQCCP, est un outil de résolution de problème qui sert à décrire tous les aspects de ce problème. Aborder tous les angles d’une situation, d’un dysfonctionnement, permet à l’entreprise de mieux l’identifier et de pouvoir l’analyser.

Remarque :
L’origine de la méthode QQOQCCP remonte au premier siècle de notre ère. Le rhéteur Marcus Fabius Quitilianus se posait le questionnement suivant pour comprendre une situation :
« Qui, quoi, où, avec quels moyens, pourquoi, comment, quand ? »

L’hexamètre de Quintilien pour résoudre les problèmes d’entreprise

L’hexamètre de Quintilien est à utiliser lorsque l’entreprise fait face à un problème, un dysfonctionnement, et qu’elle souhaite mettre en place une méthode pour résoudre ce problème.

En se posant les bonnes questions, le dirigeant peut collecter des informations quantitatives et qualitatives concernant la situation. C’est-à-dire réunir des données chiffrées et des informations factuelles qui définissent le problème.

Les informations que l’entreprise collecte suite à ce questionnement doivent être décrites de la manière la plus neutre et objective possible. Écarter les jugements personnels et les a priori permet d’identifier le problème sous sa forme la plus brute et donc de le résoudre avec efficacité.

Remarque :
De la même manière que le diagramme d’Ishikawa, il n’est pas impératif de faire face à un problème pour utiliser la méthode QQOQCCP. Une entreprise qui souhaite se développer peut se créer un problème, par exemple des ventes jugées trop faibles, et se poser toutes les questions qui permettent d’en définir l’ensemble de ses caractéristiques.

La méthode QQOQCCP

Les questions qui composent cet outil sont les suivantes.

Qui ?

Par qui ? Pour qui ? Avec qui ?
Les acteurs impliqués. Les responsables, les victimes, les témoins, les cibles.

Quoi ?

Quel est le problème ?
Le problème lui-même. Les résultats de ce problème, ses symptômes et les objectifs initiaux impactés par ce dysfonctionnement.

Où ?

Depuis où ? Vers où ?
Le ou les lieux concernés. Il peut s’agir d’une ville, d’un service de l’entreprise, d’un site internet ou réseau social. Tout espace physique ou virtuel identifiable.

Quand ?

Depuis quand ? Jusqu’à quand ?
La date de l’événement, sa durée et sa fréquence d’apparition.

Comment ?

Quelles conditions ?
Les moyens matériels et les procédures qui ont engendré le problème.

Combien ?

Quel volume ? Quel coût ? Combien de fois ?
Les quantités impliqués et le montant du budget impacté.

Pourquoi ?

Quel cause ?
Ce qui a causé le déclenchement du problème. Le « Pourquoi ? » peut être utilisé pour chaque questionnement précédemment évoqué (Pourquoi le problème a duré si longtemps ? Pourquoi autant de quantité impliquée ?…)

Pour quoi ?

Quel objectif ? Quelle finalité ?
Les objectifs de la résolution de ce problème. Il peut s’agir d’un souhait du retour à la normale, d’une volonté de produire plus, d’augmenter sa popularité, etc.

QQOQCCP-Quintilien

Les avantages et les limites

La méthode QQOQCCP a l’avantage de pouvoir identifier tous les aspects d’un dysfonctionnement. En collectant des informations factuelles qui définissent chaque composante du problème, le dirigeant se donne les clés pour définir les actions prioritaires permettant de résoudre ce problème.

Il existe cependant quelques précautions à prendre lors de l’utilisation de ce outil. La première étant qu’il ne faut faire aucune interprétation, les réponses aux questions doivent être les plus objectives possibles. Ceci amène une autre difficulté qui est le fait de collecter les preuves et les témoignages. Cela peut prendre du temps mais c’est pourtant nécessaire pour récolter les données les plus neutres et précises permettant de décrire la situation. Enfin, il est aussi nécessaire de ne pas aller trop vite dans ses conclusions. Tant que les réponses aux questions n’ont pas toutes été collectées, il peut s’avérer contre productif de réfléchir à une solution pour résoudre le problème.

La méthode QQOQCCP offre, lorsqu’il est utilisé méthodiquement, une vision globale d’un problème. Il serait dommage de ne pas profiter de la puissance de cet outil en souhaitant accélérer son utilisation.

Remarque :
L’hexamètre de Quintilien peut être utilisé à d’autres fins que la résolution de problème en entreprise. Il peut par exemple être mis à profit lors d’une étude de marché afin d’identifier toutes ses composantes et ainsi tenter de comprendre son fonctionnement de manière précise.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Axel Lefebre -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *