Comment obtenir un prêt professionnel pour financer un projet ?

Par Laurent Dufour, le 23/04/2020

Créer et développer une entreprise nécessitent souvent un minimum de fonds (voir plus !).

Ainsi, la plupart des entrepreneurs passent par un ou plusieurs prêts professionnels pour mener à bien leur projet de création ou de développement.

financement : obtenir un prêt professionnel

Pour obtenir un prêt professionnel, le porteur de projet ou le dirigeant doit convaincre la banque de l’intérêt et de la rentabilité de son projet. Pour cela il doit s’attacher à le présenter au travers d’un business plan complet, concis et précis. Il doit aussi prendre en considération le processus par lequel son partenaire financier, le plus souvent une banque, passe pour étudier et valider sa demande de financement.

Dans cet article, nous expliquons en quoi consiste le prêt professionnel, quels sont les documents à fournir pour faire une demande de prêt professionnel et comment se préparer à négocier l’obtention du prêt.

Le prêt professionnel : définition et conditions d’obtention

Qu’est-ce qu’un prêt professionnel ?

Le prêt professionnel est certainement la solution de financement la plus courante. Elle consiste à demander à un établissement bancaire d’avancer tout ou partie de la somme nécessaire pour lancer un projet de création d’entreprise, de reprise ou de développement d’une activité existante. La plupart du temps, pour réduire le risque lié à l’incertitude de la réussite du projet, la banque demande des contreparties (caution personnelle, hypothèque, garanties, …).

Une banque gère du risque. Elle n’investit que lorsque la viabilité et la rentabilité d’un projet lui semblent suffisantes. Un projet rentable garantit la capacité de l’entreprise à rembourser le prêt et donc l’opération de financement pour la banque. Plus un projet est jugé rentable, plus il a de chance de trouver un financement et plus ses conditions seront intéressantes.

Auprès de quel établissement peut-on faire un prêt professionnel ?

Le prêt professionnel est une des nombreuses solutions de financement. Il peut s’obtenir auprès des établissements bancaires grand public ou d’établissements plus spécialisés. Certains organismes comme la BPI aident les entrepreneurs en garantissant une partie importante du prêt professionnel.

Une demande de prêt professionnel peut se faire auprès d’une banque ou d’un courtier en crédit. Ce dernier se charge de trouver l’établissement et de négocier les conditions d’obtention du prêt.

Les documents administratifs pour constituer votre demande de prêt professionnel

La composition du dossier de demande de prêt professionnel

Le dossier de demande de prêt professionnel devra contenir les documents permettant au banquier d’étudier le projet et d’évaluer la solvabilité de l’‘entreprise et/ou des porteurs de projet comme :

  • Les documents prouvant l’existence de la société et l’identité de ses dirigeants : extrait Kbis, statuts de la société, pièce d’identité du dirigeant, domiciliation (de l’entreprise et du dirigeant), extrait de casier judiciaire, …
  • Les documents financiers : relevés bancaires, éventuellement bilan et compte de résultat des années précédentes, emprunts existants, engagements financiers, …
  • Le dossier de présentation du projet: il comprend un business plan complet à savoir une partie descriptive du projet (nature du projet, étude de marché, stratégie de développement, équipe fondatrice, business model, …) et une partie financière (prévisionnel, plan de trésorerie, …).
  • Les éléments de garantie et document spécifiques : lorsque des garanties sont demandées, les dirigeants devront fournir les éléments nécessaires ainsi que certains documents spécifiques comme le questionnaire de santé, le contrat de mariage, …

Remarque :

Un engagement peut bloquer les comptes courants des associés afin que le prêt professionnel ne serve pas à rembourser les comptes courants des associés mais bien au développement de l’activité.

La présentation de votre demande de financement devant le comité

La plupart du temps, le dossier de financement est confié et expliqué à un conseiller qui va devoir défendre votre dossier auprès d’un comité de financement. Vous n’aurez donc pas l’occasion de défendre vous-même votre projet.

Pensez à faire un business plan accessible et compréhensible et à présenter un dossier complet et bien préparé afin que le conseiller qui présente votre projet ait l’ensemble des éléments pour défendre votre demande de prêt professionnel.

La présentation du projet et de son financement au banquier

Comme nous venons de le voir, il est possible qu’un tiers soit chargé de présenter votre projet.

Il est par conséquent essentiel d’être très attentif à répondre par avance aux questions que vont immanquablement se poser votre conseiller et/ou les membres du comité à propos de votre projet.

La présentation du projet

Vous parviendrez à convaincre vos interlocuteurs de vous accorder votre prêt professionnel en leur montrant quel est l’intérêt de votre projet. Il faudra pour cela démontrer les points suivants :

  • Vous disposez d’une idée originale qui répond à un besoin réel ;
  • Il existe un marché suffisamment important pour que vous vous y installiez de manière durable ;
  • Votre offre apporte une valeur ajoutée différenciante que vous êtes le seul à pouvoir apporter (innovation, services complémentaires, …) ;
  • Vous disposez des moyens pour aller au bout de votre projet (compétences, technique, finances, fournisseurs, …) ;
  • Vous avez établi une stratégie de développement pertinente et réalisable;
  • Vous avez élaboré un modèle économique viable. Ce point est mis en avant grâce à un prévisionnel complet qui permet de montrer et mesurer la rentabilité de votre projet.

Il est important que vous puissiez décrire votre projet dans son ensemble d’une manière simple et compréhensible tout en faisant ressortir les points forts.

La valeur de votre business plan réside dans sa capacité à décrire votre projet, à en faire ressortir les points clés et à prouver sa viabilité grâce à sa partie financière.

[lbbdd_encadre]

Remarque :

Le prévisionnel financier ne sert pas qu’à valider la viabilité du projet, il permet aussi d’évaluer la somme nécessaire pour le mener à bien. Il crédibilise votre demande de prêt professionnel.

[/lbdd_encadre]

La présentation du plan de financement

Le plan de financement présente les ressources et les besoins financiers du projet sur plusieurs années. Il est utilisé pour évaluer et planifier les apports de trésorerie nécessaire à la mise en œuvre du projet.

Présenter un plan de financement consiste à mettre en avant les points importants des étapes qui ont été nécessaires pour sa réalisation :

  • L’évaluation des dépenses nécessaires à la création de l’entreprise ;
  • L’identification et l’évaluation des investissements nécessaires au projet ;
  • L’évaluation du besoin en fonds de roulement initial ;
  • La présentation des financements obtenus (apports, aides Pole Emploi, aides diverses, subventions, prêts d’honneur, …)
  • Présentation du prêt professionnel demandé (montant, dates de libération, utilité, …).

Les banques sont très attentives à la répartition du financement. Elles apprécient que le financement (et donc le risque) soit réparti entre plusieurs acteurs et exigent souvent une participation minimale des porteurs du projet. La plupart du temps, l’apport des associés doit représenter entre 20 et 30% du financement total du projet.

[lbbdd_encadre]

Remarque :

Pensez à conserver une réserve financière personnelle pour faire face aux aléas qui ne manqueront pas d’arriver. En effet, la quasi-totalité des projets nécessitent plus de financement qu’il n’en n’a été initialement prévu.

[/lbbdd_encadre]

L’importance du porteur de projet

De nombreux financeurs misent autant (voire plus) sur le porteur de projet que sur le projet en lui-même. La solidité et la viabilité d’un projet sont essentiels à l’obtention d’un emprunt mais pas suffisants. Il faut aussi que le projet soit porté par un entrepreneur dans lequel croit le banquier.

Pensez à joindre un CV à jour qui montre que vous êtes l’homme de la situation et que vous disposez des compétences et des qualités nécessaires pour mener à bien votre projet.

Et si la banque refuse un prêt professionnel ?

Dans bien des cas, les banques refusent d’accorder un prêt professionnel. Si c’est le cas, ne partez pas en claquant la porte. Un banquier ne refuse pas un projet sans raisons. Prenez le temps d’échanger avec lui afin de comprendre en quoi et comment votre projet doit être améliorer.

Les échecs et les erreurs font partie du processus de création et d’apprentissage du métier de dirigeant. Un projet se travaille et se modèle au fil du temps et des échecs. La persévérance fait partie des qualités indispensables à tout entrepreneur.

 

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *