Ouvrir son camion pizza : ce qu'il faut savoir !

Par Marie Lusset, le 15/09/2020

Le marché de la pizza ne cesse de se développer, et un nombre grandissant d’entrepreneurs sont tentés par l’ouverture d’un camion pizza. Si cette activité demande un investissement réduit, et peut produire un chiffre d’affaires conséquent, il est toutefois recommandé de bien préparer ce projet ! 

Le Blog du Dirigeant vous donne quelques conseils ! 

Ouvrir un camion pizza : les conseils à suivre

L’investissement nécessaire pour l’ouverture d’un camion pizza

Il est évident que le fait d’ouvrir un camion pizza permet de réduire l’investissement par rapport à l’ouverture d’une véritable pizzeria, pour laquelle il serait nécessaire d’acquérir un bail commercial, un local fixe et pour lequel il faudrait compter les éventuels travaux d’aménagement.

Mais si l’installation d’un camion pizza permet de réduire l’investissement nécessaire, il nécessite toutefois de prendre en considération d’autres facteurs comme le fait que des autorisations soient nécessaires pour pouvoir installer votre camion aux différents emplacements et qu’elles engagent des frais, le fait qu’il est compliqué de proposer une restauration sur place, ainsi que le manque d’espace qui est un facteur important à prendre en considération aussi bien pour la pratique de la cuisine que sur la gestion des stocks. 

Enfin, la réussite de votre affaire sera grandement influencée par l’emplacement choisi pour exercer votre activité, il convient de bien étudier les avantages et inconvénients de chaque emplacement potentiel.

NB : Il peut être difficile d’obtenir des emplacements sur des lieux publics (en fonction de la ville souhaitée),car le marché s’étant grandement développé, certains endroits arrivent à saturation de leur capacité d’accueil.

Anticiper l’aspect financier de l’ouverture de votre camion pizza

Comme pour tout projet, il est recommandé d’établir un prévisionnel financier avant de démarrer votre projet, afin de pouvoir chiffrer vos différentes dépenses et vous fixer des objectifs.

Dans le secteur de la pizza, la différence entre le prix de vente et le coût de fabrication est importante, on dit donc que la marge de production est importante. C’est ensuite à vous de fixer le prix de vos pizzas et donc de déterminer une marge plus ou moins importante.

Le chiffre d’affaire prévisionnel est simplement le nombre de pizzas que vous espérez vendre, multiplié par le prix de vente de la pizza. 

Il faut également anticiper les dépenses telles que les achats de matière premières, mais également les achats d’emballage pour pouvoir faire de la vente à emporter, ainsi que les dépenses énergétiques que vont demander votre activité.

De plus, il est nécessaire la plupart du temps de payer une redevance ou des frais d’occupation d’emplacement, mais aussi l’entretien. Il faut pouvoir bénéficier de différentes autorisations pour ouvrir son camion pizza.

Tout cela appartient au calcul de la rentabilité et doit être pris en compte afin que vous sachiez combien de pizzas il vous faut réaliser par jour afin de rentrer dans vos frais.

NB : Il devient compliqué une fois les prix fixés et votre clientèle fidélisée de changer pour augmenter les prix de vos produits. Ils doivent ainsi être bien réfléchis depuis le début.

Vous pouvez, afin d’obtenir des informations complémentaires sur les différents éléments financiers du camion pizza , aller vous renseigner auprès d’autres gérants de camion pizza. N’hésitez pas à leur poser des questions sur leur rentabilité de leur camion à pizza, le nombre de pizzas vendues, la gestion des frais, la sélection des emplacements… Si les camions pizzas à qui vous risquez de faire concurrence ne vous répondront peut être pas, les camions pizzas des zones voisines n’y verront pas d’inconvénients. Essayez pour avoir des retours les plus précis possibles de vous renseigner dans une zone présentant les mêmes caractéristiques que celle ou vous souhaitez vous installer. 

Bien évidemment, la plus grosse dépense dans le cadre de ce projet est l’achat du camion pizza. 

Les différentes contraintes à respecter pour ouvrir son camion pizza

Le fait d’ouvrir un camion pizza, et non un restaurant fixe ne dispense pas d’appliquer toutes les règles relatives à la restauration rapide.

Il est indispensable qu’une personne travaillant dans le camion pizza ait suivi une formation hygiène auprès d’un centre agréé ou qu’il puisse justifier de trois ans d’expérience professionnelle en tant que responsable dans le secteur de l’alimentaire, ou que vous détenez un diplôme de niveau V. 

Le respect des règles sanitaires relatives à la restauration rapide sont évidement applicables et doivent être respectées. 

Dans l’hypothèse ou vous prévoyez de vendre des boissons alcoolisées, une licence spécifique est nécessaire.

Les camions pizza du fait de leur qualification de commerce ambulant  n’ont pas l’autorisation de vendre que ce soit sur place ou à emporter des boissons de 4ieme et 5ième catégorie. Le 4 et 5ième groupe correspondent à la vente de boissons alcoolisées telles que les alcools fort, ainsi que toutes les boissons ne rentrant pas dans les autres groupes. 

Il est donc possible dans le cadre d’un camion pizza de vendre des boissons non alcoolisées ou des boissons alcoolisées telles que le vin, la bière, et autres boissons ne dépassant pas 18 degrés d’alcool pur. 

La demande pour pouvoir vendre ce type de produit doit se faire auprès de la mairie ou de la préfecture par le formulaire cerfa 11542*05. 

Une déclaration est également à effectuer auprès de la Direction départementale en charge de la protection de la population (DDPP) via le formulaire cerfa 13984*04, en tant que commerçant produisant ou commercialisant les denrées alimentaires contenant des produits d’origine animale. 

Le choix du camion pizza

La carte VASP 

Il faut que votre carte grise porte la mention VASP magasin. VASP signifie “véhicule automoteur spécifique” et concerne les fourgons aménagés, car ces véhicules transportent des installations de gaz et d’électricité, et peuvent de ce fait représenter un danger sur les routes.

Afin d’obtenir cette homologation il faut s’assurer que les installations de votre camion pizza respectent les différentes normes, dans le cas contraire, il faudra procéder à des travaux de mise en conformité. 

Il est conseillé de faire appel à un professionnel, qui sera en mesure de vous indiquer quelles sont les modifications nécessaires, et réaliser les travaux adéquats. 

Choisir son camion pour ouvrir son camion pizza

Il est possible pour acquérir un camion pizza d’acheter un véhicule neuf, ou de racheter un véhicule d’occasion. 

Il est recommandé de débuter avec un camion pizza d’occasion en raison de l’investissement moindre qu’il demande. L’idéal et de trouver un camion ayant déjà été utilisé dans le cadre d’une activité de restauration afin qu’il bénéficie déjà d’un aménagement spécial. Lorsque que c’est le cas, veillez à ce que le camion respecte bien les normes administratives et soit conforme à la réglementaire en vigueur. 

L e choix du camion est bien évidemment un choix primordial dans le lancement de votre activité. C’est votre principal outil de travail, et un mauvais choix peut vous coûter cher en argent, mais également en temps. 

Il est également conseillé en cas de rachat d’un véhicule d’occasion de prêter une attention particulière au kilométrage du camion. Calculez les trajets que vous allez devoir accomplir dans le cadre de votre activité, notamment si vous ne cuisinez pas dans le camion, le nombre de kilomètres à parcourir entre votre laboratoire de cuisine et votre point de vente.

Il est recommandé d’acquérir un camion ayant entre 80 000 et 150 000 kilomètres maximum. 

La taille du camion

Les entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure du camion pizza ont tendance à vouloir trouver un petit camion afin d’économiser des frais. Il faut cependant envisager le développement de votre activité, même si vous commencez cette aventure seul en cas de développement, il est possible qu’une deuxième personne soit amenée à travailler avec vous, et le camion devra permettre de l’accueillir. 

Il faut également prendre en compte les espaces de stockage : quand bien même vous disposez d’un laboratoire annexe il faut que le camion ait la capacité d’accueillir le stock nécessaire pour la journée ou pour un service.

Ne prenez donc pas un camion trop petit, car vous pourriez être contraint de changer de camion, ce qui engendre des coûts et du temps passé supplémentaire. Anticipez et prenez un camion qui vous permettra de vous développer confortablement. 

Ayez le même raisonnement pour vos différents équipements : un four à pizza représente une somme non négligeable, et rythme votre niveau de production. Prendre un four plus grand permet de laisser la possibilité de se développer et d’accroitre la production si vous en avez besoin.

Le chiffrage du camion

Afin d’avoir un aperçu concret et réel des sommes dépensées et investies dans votre commerce, il faut résonner en nombre de pizzas. Le fait de prendre un camion assez conséquent vous coutera plus cher mais vous permettre d’augmenter le nombre de pizzas vendues voire même d’engager un salarié supplémentaire pour quasiment doubler la production ( si vos équipements vous le permettent).

Avant d’investir et d’acheter le camion qui vous permettra de vous lancer, il est vivement conseillé d’aller se renseigner chez plusieurs professionnels afin d’avoir une idée des prix pratiqués, et de faire éventuellement jouer la concurrence. Ne vous lancez pas tout de suite dans l’achat, prenez du recul, étudiez les différentes offres, et prenez également en compte le montant et l’ampleur des travaux à réaliser.

Si un camion tout aménagé et prêt à l’emploi est bien plus cher qu’un camion d’occasion sans équipements, l’installation de tout vos équipements et la mise en conformité engagent rapidement des sommes considérables. 

De plus, le camion étant la base indispensable à votre commerce, songez également que des pannes ou problèmes techniques peuvent vous immobiliser pendant plusieurs jours et donc vous faire perdre plusieurs jours de chiffre d’affaires. 

Il faut donc prendre le temps de chiffrer les éventuels aménagements à réaliser, et les comparer au prix du camion déjà aménagé.
Il faut également inclure dans votre calcul le temps passé, et l’énergie consommée à mettre le camion aux normes. Si la mise en conformité vous prend du temps, ou de l’énergie c’est autant d’effort que vous retarderez ou que vous ne mettrez pas à la préparation de votre commerce  et le développement de votre activité à proprement parler.

Prêt à vous lancer ? Déterminez le statut juridique de votre camion pizza, et bénéficiez de l’accompagnement des plates formes juridique en ligne pour créer votre société. Le Blog du Dirigeant a comparé la multitude d’offre de création en ligne, et a recensé les meilleures dans un tableau comparateur afin de vous permettre de faire un choix éclairé et en connaissance de cause.
Comparez et choisissez ! 

Accompagnement personnalisé
Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne
Leader du marché
Les meilleurs sites pour créer sa SASU en ligne
Meilleur rapport Qualité/Prix
Les meilleurs sites pour créer sa SAS en ligne
Les meilleurs sites pour créer sa SARL en ligne
Les meilleurs sites pour créer sa SCI en ligne
Prix GLOBAL MOYEN **340 €368 €353 €328 €329 €
OFFRE GRATUITE
OFFRE STANDARD129 € + frais129 € + frais99 € + frais79 € + frais99 € + frais
OFFRE PREMIUM289 € + frais249 € + frais179 € + frais199 € + frais
TOTAL DES FRAIS (moyenne)212 €239 €255 €250 €230 €
AVIS CLIENTS /109,3386 avis sur Avis Vérifié9,4662 avis sur Avis Vérifié9,5463 avis sur Avis Vérifié9,5120 avis sur Avis Vérifié8,2462 avis sur Avis Vérifiés
PROMOTIONS LBdD
EN SAVOIR + SUR LES TARIFSDécouvrirDécouvrirDécouvrirDécouvrirDécouvrir

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Marie Lusset -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *