Stratégie financière : définition, utilité et démarche

Par Laurent Dufour, le 07/05/2020

La stratégie financière sert à assurer un financement suffisant et régulier à un projet en développement. C’est un élément fondamental pour développer une activité commerciale en création ou existante.


financer sa création d'entreprise

Il peut parfois être difficile pour un entrepreneur de mettre en place sa stratégie financière tant que son modèle économique n’est pas suffisamment défini. La plupart du temps, les partenaires financiers potentiels attendent que le projet soit suffisamment avancé pour accepter d’en financer une partie.

Cet attentisme permet de limiter les risques des financeurs, mais il oblige de nombreux créateurs à lancer leur projet sans avoir bouclé son financement sur le moyen et long terme. Dans ce contexte, la stratégie financière permet de scinder les étapes et limiter le risque en structurant la démarche d’investissement.

Dans cet article nous faisons le point sur ce qu’est une stratégie financière, sur son importance, le bon moment pour la définir ainsi que bien évidemment les outils de financement possible et sa mise en œuvre.

La stratégie financière définition

Établir une stratégie financière consiste à élaborer un plan d’action pour financer durablement le développement d’une activité et lui permettre d’atteindre son équilibre financier.

L’objectif d’une stratégie financière comprend 3 composantes selon qu’on se place sur le court, le moyen ou le long terme.

La stratégie de financement de court terme

La stratégie de financement de court terme permet aux entrepreneurs de porter leur projet jusqu’à ce qu’il aboutisse. Le développement d’un projet commercial peut prendre un certain temps et requérir des financements conséquents avant que l’activité commerciale ne soit lancée (vente de produit et/ou de service).

La stratégie de financement de court terme consiste donc à identifier et évaluer les sources de financements possibles pour lancer l’activité. Pour financer la mise en place d’un projet, les créateurs d’entreprise peuvent compter sur les économies, les aides pôle emploi (maintien des ARE, ACRE), un peu de love money et parfois le prêt bancaire. Pour compléter ces financements, ils peuvent se renseigner auprès de la CCI ou des organismes locaux pour identifier les aides à la création d’entreprise qui dépendent la plupart du temps des organismes régionaux.

Le financement de court terme est le plus difficile à trouver car il se compose souvent d’une multitude de petits financement successifs. Il doit perdurer jusqu’à’ ce que le modèle économique de l’entreprise soit suffisant pour permettre à des organismes externes de mesurer sa rentabilité et de ce projet à moyen et long terme. La durée de cette étape dépend de nombreux critères :

  • Critères en rapport avec le porteur de projet : situation personnelle, nombre d’associés, capacité à convaincre, qualité du réseau, réputation, …
  • Critères en rapport avec l’offre (produit et/ou service) : pertinence de l’idée, qualité du projet (présentation, caractéristique, différenciation, …), caractéristiques du marché cible (taille des segments, importance concurrentielle, taux de croissance, maturité, …) ;
  • Critères en rapport avec le projet : complexité du projet, adéquation équipe fondatrice / nature du projet, potentialité du projet, nature et importance des financement nécessaires, durée de la « gestation », capacité à avancer rapidement, …

La stratégie de financement de moyen terme

La stratégie de financement de moyen terme intervient une fois que le projet existe, qu’il est lancé et que le business model fonctionne (même lorsqu’il doit être amélioré).

L’objectif est de parvenir à financer l’amélioration de l’offre tant en termes de produits que de services. Le financement de moyen terme doit être élaboré en relation avec la stratégie commerciale afin de pouvoir la financer. Il nécessite donc que l‘ensemble de la démarche stratégique ait été définie (de la segmentation au positionnement).

La plupart du temps, le projet n’est pas suffisamment rentable pour s’auto financer, la direction doit réfléchir à trouver des ressources externes.

La stratégie de financement de long terme

La plupart du temps la stratégie financière de long terme consiste à optimiser la rentabilité pour accroître les résultats financiers de l’entreprise. Elle vise à apporter une plus grande autonomie financière ainsi que la possibilité de développer son activité de manière organique (développement de sa présence sur ses marchés historiques, international, R&D, innovation, élargissement de l’offre, …) ou externe (acquisition, fusions, …).

L’objectif est de développer l’autofinancement et d’équilibrer la structure financière de l’entreprise pour lui permettre de se développer le plus efficacement possible, en évitant d’être contrainte de devoir recourir à des financements extérieurs.

En quoi la stratégie financière est-elle essentielle ?

Lancer un projet de création ou de développement sans avoir préalablement défini sa stratégie financière représente un risque important à plusieurs titres :

  • Le premier risque est de ne pas pouvoir mener son projet jusqu’à son terme. De nombreux créateurs porteurs d’excellents projets se lancent trop vite, persuadés que la pertinence de leur projet leur permettra de se développer rapidement. La durée moyenne d’incubation d’un projet de reprise ou de création d’entreprise est d’environ 18 mois. Une fois l’entreprise créée, vient la longue période de mise en place de l’offre (le « go to market ») dont on ne peut jamais préjugée de la durée (généralement 18 mois supplémentaires).
  • Une fois que l’activité est lancée, ralentir son développement pour des raisons financières revient à s’arrêter au milieu du gué. Cela consiste en réalité à offrir une chance inespérée aux concurrents de combler le retard par rapport à votre offre. Si vous ralentissez en plein développement, d’autres acteurs plus puissants pourront bénéficier de toute la valeur ajoutée que vous aurez développé et affiché. Ils pourront à loisir s’en inspirer, se l’accaparer ou la copier si elle n’est pas suffisamment protégée.
  • Enfin, un manque de financement peut jouer en défaveur d’un projet qui s’il est financièrement exsangue ne parviendra pas à contrer la stratégie commerciale agressive d’un conçurent qui viendra l’attaquer sur son segment de marché afin de stopper sa croissance.

Quand mettre en place sa stratégie financière ?

Le financement de votre projet de création, de reprise ou de développement est l’une des premiers choses à travailler. La visibilité financière est l’un des principaux facteurs de succès.

Pour une entreprise, disposer d’une trésorerie suffisante permet d’avancer, aucun pilotage n’est possible lorsque le projet est à l’arrêt.

Ainsi votre stratégie financière devra couvrir les trois étapes du développement de votre projet :

  1. Vous interroger sur votre financement immédiat, c’est-à-dire celui qui vous permettra de concevoir et mener à bien votre projet de création ou de reprise.
  2. Le financement de court et moyen terme. Celui qui vous permettra de lancer le projet et mettre en place votre modèle économique.
  3. Le financement de long terme qui permettra à l’entreprise de se développer et d’assure sa pérennité.

Le financement immédiat

Comment financer la mise en place de votre projet ? Commencez par éviter de vous lancer sans avoir réalisé un rétroplanning, mesuré votre dead line et être parvenu à financer cette première étape.

N’hésitez pas à échanger avec des entrepreneurs d’expérience et à prendre plusieurs mois de marge. Créer ou reprendre une entreprise est systématiquement plus long que ce qu’on pense.

Mettre en place un projet de création est long et plein de surprises, s’y préparer c’est assurer de pouvoir y faire face en se concentrant sur le projet et non pas sur votre financement personnel.

Le financement de court et moyen terme ou la mise en place du business model

Le financement de court et moyen terme pourra intervenir une fois que votre model économique fonctionnera. Sauf cas exceptionnel, les investisseurs attendent qu’un model soit établi avant de s’y intéresser.

Toutefois, les choses sont un peu différentes pour un model existant. Lorsqu’un entrepreneur ouvre un commerce, les investisseurs potentiels ont des références et des repères qui leur permettent d’évaluer le projet. Ils peuvent se baser sur l’offre de service, sur l’emplacement, la zone de chalandise, le résultat des commerces avoisinants, … Cela les aide à évaluer avec plus de certitude la future rentabilité du projet ce qui réduit leur risque.

Lorsque vous n’avez pas testé ou établit votre modèle économique, ils se montrent intéressé pour ne pas rater l’occasion de participer au développement de votre entreprise, une fois que vous aurez prouvé que vous êtes rentable et que le marché est mature.

Le financement de long terme pour assurer le développement de l’entreprise

La troisième étape est le financement de long terme. Il nécessite un modèle économique stable ainsi qu’un premier bilan pour attirer les investisseurs plus importants qui vous aideront à vous développer. Il consiste en général à de multiples tours de tables pour développer le projet.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *