La procédure de liquidation judiciaire simplifiée

Par Elodie Janquert, le 19/05/2020

La liquidation judiciaire est une procédure lourde destinée à mettre fin à l’activité de l’entreprise tout en essayant de satisfaire un maximum de créanciers. Cette lourdeur apparaît en inadéquation avec les entreprises de petites tailles.
Le code de commerce a donc prévu une procédure adaptée à cette hypothèse : la liquidation judiciaire simplifiée.

La procédure de liquidation judiciaire simplifiée

Le Blog du Dirigeant vous propose de revenir en détail sur les particularités de cette procédure collective.

Qu’est-ce que la liquidation judiciaire simplifiée ?

La procédure de liquidation judiciaire simplifiée s’adresse aux entreprises en état de cessation des paiements dont le redressement est manifestement impossible.

La demande auprès du Tribunal de commerce (activité commerciale ou artisanale) ou du Tribunal de grande instance  peut émaner :

  • De l’entreprise (dans les 45 jours de la cessation des paiements)
  • Du Tribunal lui-même (qui se saisit d’office)
  • D’un créancier (assignation)
  • Du Procureur de la république

Au-delà des conditions classiques propres à la liquidation judiciaire, la liquidation judiciaire simplifiée va nécessiter  des conditions supplémentaires pour être mise en œuvre.

Vous cherchez une plateforme juridique en ligne pour faire vos formalités juridiques, rapidement et à moindre frais ?

Comparez et choisissez

Meilleur rapport Qualité/Prix

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

Le leader

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

Accompagnement personnalisé

Les meilleurs sites pour créer son EURL en ligne

OFFRE STANDARD149 € + frais149 € + frais200 € + frais
OFFRE PREMIUM249 € + frais450 € + frais
AVANTAGES OFFRE PREMIUM (moyenne)Assistance téléphonique
Délai 48h
Assurance anti-rejet
Accompagnement et suivi du dossier par un avocat
AVIS CLIENTS /109,69,49,1
PROMOTIONS LBdD
EN SAVOIR + SUR LES TARIFSDécouvrirDécouvrirDécouvrir

A) La liquidation judiciaire simplifiée obligatoire

1 - Qu’est-ce que la liquidation judiciaire simplifiée ?La liquidation judiciaire est obligatoirement prononcée par le tribunal lorsque les trois conditions cumulatives suivantes sont remplies :

  • L’actif de l’entreprise ne comporte pas de bien immobilier
  • L’entreprise compte, au maximum, un salarié
  • L’entreprise réalise un chiffre d’affaires hors taxe inférieur ou égal à 300 000 euros

B) La liquidation judiciaire simplifiée facultative

Dans cette hypothèse, le tribunal peut choisir de prononcer la liquidation judiciaire simplifiée. L’entreprise doit alors posséder :

  • Un chiffre d’affaires hors taxe inférieur ou égal à 750 000 euros
  • Un effectif salarié inférieur ou égal à cinq

Quelles sont les caractéristiques d’une liquidation judiciaire simplifiée ?

La procédure de liquidation judiciaire simplifiée va se caractériser par une plus grande rapidité et par des modalités plus simples quant à sa mise en œuvre par rapport à la liquidation classique.
Liquidation judiciaire simplifiee gimp 70

A) Une vérification des créances simplifiée et une durée réduite

Contrairement à la procédure classique, le liquidateur ne vérifie que certaines créances dans le cadre de la liquidation judiciaire simplifiée.

La procédure de liquidation judiciaire simplifiéeLe liquidateur procède à la vérification :

  • Des créances salariales
  • Des créances qui, grâce à leur rang, auront une chance d’être honorées

Cette vérification des créances allégée simplifie la procédure.

La procédure de liquidation judiciaire dure, en principe, un an. Le Tribunal peut procéder à une prorogation de sa durée de trois mois. Cela évite une procédure judiciaire trop longue et inadaptée en raison de la taille modeste de l’entreprise.

B) Une cession facilitée pour certains biens

Les pouvoirs du liquidateur sont renforcés pour la cession de certains biens.

Lorsque la liquidation simplifiée est obligatoire, le liquidateur n’a pas à recevoir d’autorisation du juge commissaire quant à la cession des biens de l’entreprise. Il peut ainsi librement procéder à des cessions de gré à gré ou / et à des cessions aux enchères publiques.

Lorsque la liquidation simplifiée est facultative, l’autorisation du juge commissaire demeure requise.

Conclusion

Malgré la simplification offerte par la procédure de liquidation judiciaire simplifiée, le dirigeant doit demeurer extrêmement prudent durant cette période (déclaration de cessation des paiements dans les 45 jours, interdiction des paiements des créanciers non autorisés…) et ce pour éviter la commission d’une faute de gestion.

Télécharger l'article en PDF

Vote: 3.6/5. Total de 7 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Elodie Janquert -


2 commentaires pour “Liquidation judiciaire simplifiée”

  • Potard Ginette dit :

    puis-je obtenir un dédommagement sur les travaux réalisés (les factures) et le remboursement des sommes qui n’ont pas été utilisées ?

    Pas encore de votes.
    Chargement...

    • Dufour Laurent dit :

      Bonjour,
      Nous ne pouvons malheureusement pas vous répondre sans avoir plus d’information. Il faudrait prendre conseil auprès d’un avocat qui vous apportera les conseil adapté à votre situation.
      Cordialement,
      L’équipe créer son entreprise LBdD

      Pas encore de votes.
      Chargement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *