Les critères à considérer pour choisir une offre de prêt immobilier

Par Laurent Dufour, le 30/10/2020

En principe, les acquéreurs misent sur le taux de crédit immobilier pour choisir une formule de prêt. Sachez qu’il ne constitue pas le seul élément déterminant à prendre en compte. Vous devez également analyser la flexibilité de l’offre.

offre de prêt immobilier

Vous devez également analyser la flexibilité de l’offre. Cela peut se manifester sur les conditions d’octroi de crédit, le mode de remboursement et les conditions d’exécution du contrat de prêt immobilier.

Dans ce sens, il s’avère important de considérer tous les aspects des offres de crédit : la franchise, l’option modulable, le type de montage de prêt… Vous allez comprendre le principe de fonctionnement de chacun de ces aspects à travers ce guide. Cela vous aidera à prendre la meilleure décision et à choisir une formule de prêt immobilier correspondant à vos besoins et à votre profil.

La franchise de remboursement de prêt

Différer le début du remboursement d’un prêt immobilier est possible grâce à la franchise. Que vous bénéficiiez d’une franchise totale ou partielle, le report de l’échéance des mensualités réduit incontestablement vos charges mensuelles. En effet, il évite le cumul du loyer et des mensualités.

L’application de la franchise est très pratique dans différentes situations, notamment dans le cadre d’un prêt relais et d’un prêt immobilier classique.

  • Le cas d’un prêt immobilier classique

La franchise permet de réduire vos charges si vous devez rénover le bien nouvellement acquis que vous avez financé à l’aide d’un prêt immobilier. En effet, vous pouvez commencer à rembourser le crédit une fois la rénovation terminée.

  • Le cas d’un prêt relais

Le prêt relais augmente vos charges mensuelles vu que vous souscrivez à un nouveau crédit tout en sachant que vous avez un prêt en cours.

Bon à savoir :

  • Les organismes de crédit appliquent généralement des frais sur le report d’échéance. Le mode de calcul de ces frais varie selon le type de franchise.
  • La franchise ne s’applique généralement pas à l’assurance emprunteur.

Le lissage de prêt

Le crédit lissé est une solution pratique et astucieuse si vous avez souscrit à plusieurs crédits immobiliers. En effet, il est possible de cumuler plusieurs prêts à la fois. Ainsi, vous pouvez souscrire à un PTZ en même temps qu’un crédit immobilier classique. Ces prêts ont sûrement des taux, des échéances et des mensualités différentes, ce qui risque de compliquer leur gestion.

Grâce au lissage de prêt, vous avez la possibilité de restructurer ces crédits en rééquilibrant leur remboursement. Cela consiste à apporter des modifications au niveau du montant et de la durée des mensualités de chaque prêt ainsi que de la durée globale de l’emprunt. Dans ce contexte, il est possible de réduire les mensualités à la limite du supportable pendant une durée déterminée.

Cependant, vous devez prendre en compte le coût de cette opération étant donné que cela va systématiquement rallonger la durée du crédit. Et par lien de causalité, le coût global du prêt va augmenter.

Pour éviter les risques de surendettement, les conseils d’un expert en crédit vous seront utiles. Sur le site de Pretto, vous trouverez des conseils et des informations pratiques et fiables pour vous guider dans vos choix. Vous y trouverez également un outil en ligne gratuit pour simuler un prêt.

Le prêt gigogne ou prêt duo

Connu également sous le nom de prêt à deux lignes, ce montage de prêt consiste à coupler un crédit « long » et un crédit « court ».

En principe, la durée du crédit a un impact considérable sur son coût. Une mensualité élevée permet de limiter le coût global du prêt, toutefois, cela risque d’augmenter votre taux d’endettement.

N’oubliez pas que le taux d’endettement autorisé est de 33 %. Cependant, en réduisant la mensualité au minimum, vous risquez de rallonger le prêt et de faire augmenter son coût.

Le prêt gigogne permet d’apporter un certain équilibre à la situation. Dans ce contexte, vous souscrivez à deux crédits lissés : un prêt court et un prêt long qui seront restructurés après.

Le report et la modulation d’échéances

Ces deux options sont essentielles pour anticiper les imprévus.

La modulation d’échéance vous permet de revoir à la hausse ou à la baisse votre prêt immobilier en fonction de votre situation financière. En cas d’évènement qui risque d’affecter vos capacités financières, vous pouvez demander à la banque de réduire vos mensualités. Dans le cas où votre situation vous le permet, vous pouvez également demander l’augmentation de vos mensualités.

Le report d’échéance consiste à reporter le remboursement du prêt sur une durée de 3, 6, 9 ou 12 mois selon les dispositifs du contrat. L’objectif étant d’éviter les risques d’impayés.

Le remboursement anticipé

En principe, la durée de l’emprunt est stipulée dans le contrat de prêt immobilier.

Cependant, la loi vous autorise à rembourser par anticipation si votre situation vous le permet. Et l’organisme de prêt ne peut pas vous le refuser, que remboursement porte sur une partie ou la totalité du crédit immobilier.

Néanmoins, la banque peut appliquer des indemnités de remboursement anticipé (IRA).

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 2 votes.
Chargement...

Newsletter


Laurent Dufour

Laurent Dufour -

Fondateur du site Le Blog du Dirigeant. Diplômé d’un master en management (droit, finance, marketing et gestion) et ancien cadre dirigeant, Laurent Dufour conseille et accompagne les créateurs et les dirigeants pour créer, développer et gérer leur entreprise depuis 2010.