Introduction

A l’heure actuelle, dans l’immense majorité des entreprises, l’informatique et le digital sont partout. De plus en plus de taches se réalisent par le biais de l’informatique, les communications sont presque toutes digitales, les dossiers et fichiers sont stockés en ligne…

importance SEA

La digitalisation, facteur de changement dans les entreprises

Cette ultra digitalisation a fait évoluer voire même naitre de nouveaux métiers : en effet, les entreprises doivent désormais recruter des business analysts, des data scientist, autrement dit des salariés ayant les compétences nécessaires pour collecter, trier et analyser les données de l’entreprise. Les entreprises doivent également recruter des talents ayant les compétences pour garantir la légalité de cette collecte de données, et pouvoir assurer à l’entreprise, que cette dernière respecte la réglementation grandissante à ce sujet.

Si la digitalisation des entreprises a de multiples avantages, tels que la centralisation des données, une meilleure accessibilité, un meilleur partage de l’information, et le fait de pouvoir travailler de partout, du moment que l’on dispose d’une connexion internet, il serait dangereux que ces avantages conduisent à en ignorer les inconvénients, voire même les menaces liées à cette omniprésence et développement du digital.

Cette digitalisation de l’intégralité des entreprises donne lieu à de nouvelles problématiques parmi lesquelles la sécurité des informations stockées en ligne, la conservation et la transmission des données des utilisateurs…

En effet, les entreprises doivent pouvoir assurer leur sécurité informatique : explications !

Comment assurer la sécurité informatique de son entreprise ?

Quand on parle de sécurité informatique, cette notion englobe un certain nombre de mesures et processus à mettre en place au sein de l’entreprise. Ces mesures vont du simple verrouillage du poste de travail des salariés quand ils s’absentent à la mise en place d’audit de sécurité sur les réseaux et systèmes informatiques de l’entreprise. Voici quelques mesures à mettre en place pour renforcer la sécurité informatique de votre entreprise.

Sensibiliser les collaborateurs

La première des mesures à mettre en place est de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise aux bonnes pratiques de la cybersécurité. Mettre en place des process sans former les collaborateurs et leur faire comprendre les enjeux risquerait de réduire voire annihiler les efforts de l’entreprise à ce sujet.

Faire un audit de sécurité informatique

En fonction de l’enjeux des données de votre entreprise, une des solutions qu’il est possible d’envisager est de demander à une entreprise tierce de faire un audit de sécurité informatique de votre entreprise. Cela permet d’identifier les potentielles faiblesses de votre système informatique, et de pouvoir les rectifier avant que d’autres (mal intentionnés) s’en aperçoivent.

La mise à jour des logiciels et outils

Autre mesure simple à mettre en place au sein de votre entreprise, mais indispensable : réaliser les mises à jour des différents logiciels utilisés dès que possible. En effet, les entreprises fournissant des logiciels à destination des entreprises (et particuliers ! ) sont constamment en train d’améliorer leurs solutions pour répondre aux nouveaux enjeux de sécurité des entreprises. Une grande majorité des mises à jour implique des correctifs destinés à renforcer la sécurité, il serait donc dommage de passer à côté de ce moyen simple de protéger votre entreprise.

La sécurisation du cloud

Pour des raisons de praticité, qu’il n’est plus utile de présenter, la plupart des entreprises travaillent désormais avec un cloud, où l’intégralité des données de l’entreprises sont stockées. Mais si l’utilisation d’un cloud facilite les échanges et la communication en interne, il est nécessaire d’assurer la sécurité de son cloud.

La loi elle-même est venue réglementer cette obligation de sécurité pour le cloud d’une entreprise, notamment en raison de la conservation de données personnelles d’utilisateurs ou de clients par l’entreprise. Par le biais de la RGPD, la loi oblige toutes les entreprises à sécuriser leur accès au cloud. Mesure supplémentaire qu’il est conseillé de mettre en place, le cryptage de vos données stockées, ainsi que l’authentification multi-facteurs.

L’authentification multi-facteurs a pour but de demander à l’utilisateur souhaitant se connecter des informations complémentaires, que son seul identifiant et son mot de passe. Elle mêle généralement le mot de passe avec une empreinte digitale, méthode de plus en plus utilisée, reconnaissance vocale ou faciale. La double identification peut se faire par le biais d’un appel à un autre objet, comme c’est le cas pour les applications bancaires qui en plus du code, demandent une vérification par le biais du numéro de téléphone en envoyant un code au numéro pré-enregistré dans l’application, et vérifié.

Ces quelques mesures ne sont qu’un aperçu d’un grand nombre d’actions qu’il est possible de mettre en place pour maximiser la sécurité informatique de son entreprise, à la fois pour l’entreprise, les collaborateurs et les clients. Pouvoir assurer la sécurité de ses données est un enjeu croissant dans le monde des affaires, enjeu compréhensible lorsqu’on s’aperçoit de d’importance que prennent les données jour après jour.

Vote: 5.0/5. Total de 1 vote.
Chargement...
Sommaire
  • La digitalisation, facteur de changement dans les entreprises
  • Comment assurer la sécurité informatique de son entreprise ?
x
Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques
  • Simplicité
    Simple
  • Economie
    Économique
  • Rapidité
    Rapide
Vous souhaitez un accompagnement pour lancer votre entreprise ?
Créer votre entreprise
Un changement d’adresse ? Une augmentation de capital ?
Modifier vos statuts
Besoin de protéger votre marque et logo d’un potentiel concurrent ?
DÉPOSER VOTRE MARQUE

Avis Trustpilot Legalstart