Banque pro, carte pro, carte premium : tout savoir sur les options s’offrant aux entrepreneurs

Par Marie Lusset, le 18/07/2022

En tant que professionnel, il peut être compliqué de s’y retrouver entre les différentes offres de banques, mais également de cartes professionnelles proposées… Décryptage !

carte premium

Carte premium, carte pro, banque professionnelle, banque classique… Les options bancaires pour les professionnels ne manquent pas, et le choix peut vite se révéler dur à effectuer pour les entrepreneurs.

Quelles sont les spécificités d’une carte bleue professionnelle ?

Il faut distinguer au sein des cartes bleues professionnelles les cartes affaires et les cartes entreprises. La distinction se situe dans le compte lié à la carte bleue concernée.

Les cartes affaires sont des cartes bleues qui sont liées au compte de l’utilisateur, c’est-à-dire à un compte personnel ou tout du moins privé. La carte affaire permet d’obtenir un délai lors du débit de chaque opération. Ce délai permet à l’entreprise de prendre connaissance des paiements effectués et de rembourser les dépenses avant même que l’utilisateur ne soit débité.

Les cartes entreprises sont, elles, directement liées au compte bancaire de l’entreprise. Ce dernier est débité directement, sans passer par le compte personnel ou privé du collaborateur. Il faut toutefois que les opérations soient contrôlées par les services comptables de l’entreprise.

Dans quelles conditions faut-il créer un compte professionnel ?

Certaines entreprises n’emportent pas création d’une personne morale distincte de celle de leur créateur. C’est le cas des entreprises individuelles et des auto-entrepreneurs par exemple. Ces professionnels peuvent simplement créer un compte bancaire personnel, à titre privé, qui leur sera accessible de la même manière qu’un particulier.

Cette option dépend toutefois de la banque choisie, car certaines banques n’acceptent pas de fournir un compte particulier à un professionnel, préférant réserver ces services aux particuliers.

D’autres entreprises doivent procéder à l’ouverture d’un compte bancaire professionnel car elles sont dans l’obligation de déposer leur capital social sur un compte bloqué, condition sine qua non à leur immatriculation. En effet, le dossier d’immatriculation de l’entreprise doit fournir une attestation de dépôt de fonds.

Il était autrefois possible de déposer son capital social à la caisse des dépôts et consignation, mais cette option n’est plus d’actualité. Les entreprises doivent désormais faire appel aux établissements bancaires traditionnels ou aux nouveaux acteurs du secteur bancaire, à savoir les néo-banques et les comptes professionnels.

L’importance du choix de la banque pour ouvrir son compte bancaire

Une fois le choix effectué entre compte bancaire personnel et professionnel, il faut ensuite que l’entrepreneur ou créateur choisisse la banque avec laquelle il souhaite ouvrir son compte. Comme évoqué précédemment, plusieurs options s’offrent désormais à lui.

Face aux établissements bancaires traditionnels, émergent de nouveaux acteurs, appelés les néo-banques.

Ces établissements financiers se distinguent par le fait qu’ils sont 100% en ligne, et pas forcément rattachés aux grandes banques traditionnelles.

Au sein des néo-banques, il faut ensuite faire la distinction entre celles qui possèdent des licences bancaires et celles qui n’en possèdent pas.

La licence bancaire autorise un établissement financier à gérer de manière directe des comptes de dépôts, et à accorder des découverts. Ces banques sont ainsi considérées comme des établissements bancaires classiques, si ce n’est qu’elles ne possèdent pas d’agence.

Celles qui ne disposent pas de licence bancaire sont des intermédiaires financiers plus que de véritables établissements financiers. Ces organismes utilisent donc les services d’autres établissements pour héberger les fonds de leurs clients.

Ces nouveaux acteurs sont souvent plébiscités pour leur simplicité, et leur rapidité d’utilisation. Ils proposent en général des services plus rapides que les banques traditionnelles à des tarifs également plus intéressants.

Puisqu’ils ne possèdent pas d’agences physiques, ils peuvent réaliser des économies substantielles en réduisant les charges fixes (salaires, loyers des locaux et autres frais d’exploitation liés à l’utilisation d’un espace physique).

De plus, néo-banques et comptes pro en ligne mettent bien souvent à disposition de leurs utilisateurs une application de gestion de leur compte intégrant notamment des outils de suivi de la trésorerie ou de facturation. Les entrepreneurs peuvent ainsi mieux gérer leur compte et leurs flux financiers.

En témoigne la citation de Steve Anavi, co-fondateur de Qonto, l’un des comptes pro en ligne leader du marché,

 » Nous utilisons le design et la technologie pour offrir aux professionnels l’expérience bancaire qu’ils méritent. » Steve Anavi, Co-fondateur @Qonto

Comment choisir sa carte professionnelle ?

De nombreuses cartes professionnelles sont proposées sur le marché. La distinction entre chacune se fait majoritairement sur les tarifs et les options proposées lors de la souscription à l’offre sélectionnée.

Plusieurs critères doivent être pris en compte au moment de choisir une carte bleue professionnelle, comme :

  • le prix de souscription ;
  • le délai de débit : certaines cartes sont à débit immédiat, d’autres à débit différé. En cas de débit immédiat, l’établissement vérifie que le solde du compte soit suffisant avant que la transaction ne soit effective. En cas de débit différé, toutes les opérations sont débitées le même jour, souvent en fin de mois, sur la base du délai convenu au contrat ;
  • la possibilité d’aménager les comptes en fonction des besoins : par exemple, chaque collaborateur peut recevoir une carte prépayée, avec un solde de trésorerie prédéterminé, ce qui permet à l’entreprise de contrôler les dépenses de chaque collaborateur;
  • le nombre de cartes bleues disponibles ;
  • la possibilité d’encaisser des chèques ;
  • la disponibilité du service client ;
  • les services annexes etc…

Pourquoi opter pour une carte premium ?

De nombreux entrepreneurs hésitent à choisir une carte premium. Ce choix est à faire en considération de l’activité de l’entreprise mais aussi des caractéristiques proposées par l’offre premium..

Quels sont les principaux avantages d’une carte premium ?

Une carte premium présente néanmoins de nombreux avantages comme des plafonds de paiement et de retrait plus importants.

En effet, au regard de leur métier ou de la saisonnalité de leur activité qui mobilise beaucoup de ressources financières en peu de temps, certains entrepreneurs doivent avoir la possibilité de procéder à leurs différentes opérations de manière rapide et facile, et sans être bloqués dans leur avancement par des plafonds décorrélés de leurs besoins.

Un chef d’entreprise dans le bâtiment par exemple, doit souvent faire des achats conséquents pour fournir son chantier en matière première, dans des quantités non négligeables. Il faut dans ce cas que sa carte bancaire soit adaptée à son activité et ses besoins.

De plus, les cartes premium permettent de payer dans la grande majorité des devises à l’international, et sans frais. Ce service permet au dirigeant d’être certain de pouvoir réaliser ses achats internationaux, sans avoir à s’inquiéter de frais bancaires cachés.

Les cartes premium offrent également des services complémentaires. Parce qu’un désagrément est vite arrivé, et que la tranquillité d’esprit pour un chef d’entreprise n’a pas d’égal, le fait de se savoir couvert en toute éventualité constitue un avantage non négligeable. C’est une chose à prendre en considération dans le choix de sa carte bancaire. En effet, si la majorité des cartes bancaires proposent des assurances couplées à leur service, opter pour une carte premium permet de maximiser sa couverture d’assurance, tout en bénéficiant d’un service client disponible à tout moment..

De manière générale, les cartes premium bénéficient de tout un panel de services exclusifs dédiés aux entrepreneurs. Chez Qonto par exemple, la carte Premium, appelée la carte X, permet (entre autres) de profiter d’un service de conciergerie et d’accéder aux lounges dans les aéroports partout

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 3 votes.
Chargement...

En Savoir Plus

TOP 5 DES OUTILS DE CREATION

Créer son entreprise en ligne

Newsletter


Marie Lusset

Marie Lusset est diplômée d’un master en droit des affaires internationales et d'un master en management et développement des entreprises. Elle accompagne les porteurs de projet à créer leur entreprise et développer leur activité.