Comment créer une SSII ?

Par Laurent Dufour, le 06/03/2020

La digitalisation de l’économie est une réalité de plus en plus présente pour les entreprises quel que soit leur taille.

Pour répondre aux besoins en compétences informatiques les entreprises font appels à des sociétés de services et d’ingénierie en informatique (SSII).

Les SSII, aussi appelées entreprises de services numériques ou ESN, permettent à leurs clients de disposer de compétences spécifiques sans devoir subir les contraintes du recrutement, de la formation et du suivi social et humain. Devant le besoin croissant d’externalisation des services informatiques, de nombreux entrepreneurs saisissent cette opportunité en créant leur propre SSII.

L’importance du potentiel d’activité du secteur informatique ne doit toutefois pas masquer auprès des créateurs de SSII l’importance de suivre un certain nombre de règles et trouver un accompagnement de qualité pour la création, la gestion et le développement de leur future entreprise.

Préparer son projet et définir ses axes de développement

Comme pour toutes les créations d’entreprise, lancer une SSII nécessite une phase de préparation indispensable. Avant de lancer son activité, le futur créateur a besoin de s’assurer de la faisabilité de son projet et d’établir un plan stratégique de développement.

Vérifier la faisabilité du projet de création de SSII

Dans la majeure partie des cas, la faisabilité d’un projet de création de société de service revient à s’assurer de la viabilité du projet à savoir : existence d’un marché, solidité du business model et disponibilité des compétences techniques.

L’absence de contraintes industrielles (investissements massifs, mise en place de process de production, achats, …) simplifie la nature du projet. L’entrepreneur s’assurera aussi qu’il est mesure de lancer son projet en vérifiant :

  • Qu’il n’entre pas dans un cadre spécifique de la réglementation l’obligeant à réaliser certaines démarches spécifiques ;
  • Qu’il dispose du soutien de son entourage, des moyens financiers et du temps nécessaire pour lancer son projet ;
  • Qu’il est en mesure de prendre les assurances professionnelles pour SSII nécessaires à l’exercice de son activité en toute sérénité.

Pour vérifier la viabilité du projet le créateur de SSII devra :

  • Réaliser une étude de marché afin de sonder, mesurer et segmenter le marché. Cette étude lui permettra aussi de s’assurer que son offre de service répond bien aux attentes de ses clients cibles.
  • Faire un business model pour valider le modèle économique du projet à l’aide d’outils comme le model Canvas.
  • Vérifier sa capacité répondre aux attentes techniques des futurs clients. L’activité d’une SSII consiste à mettre à disposition des clients des compétences informatiques spécifiques (big data, développeurs front et back, designer, …). L’entrepreneur doit s’assurer de sa capacité à attirer, recruter et conserver les compétences techniques pour sa SSII.

Le fondateur de la SSII compilera le tout dans un Business Plan solide et rigoureux qui fera le point sur les facteurs clés de succès et établira clairement la pertinence et la faisabilité du projet entrepreneurial aux investisseurs et partenaires potentiels.

Remarque :

Le business Plan est un outil de synthèse et de communication qui permet de s’assurer que le projet est solide, cohérent et bien construit. C’est aussi un excellent outil de communication qui est généralement transmis aux investisseurs et aux partenaires potentiels (après avoir été adapté en conséquence).

C’est aussi un outil de contrôle qui doit permettre au créateur de la SSII de s’interroger sur la qualité de son projet notamment en mettant en évidence les éléments qui lui permettront de se distinguer de ses futurs concurrents. Il doit pour cela relire son business plan en ayant à l’esprit la question : « qu’est-ce qui rend ma future activité particulière, qu’est-ce qui différencie valablement et durablement mon offre de celle de mes concurrents ? »

Réaliser le plan de développement de la SSII

Après s’être assuré qu’il dispose bien des différents éléments indispensables à la création de son entreprise, le porteur de projet doit préparer sa mise en œuvre au travers de 3 éléments : la stratégie de développement, le prévisionnel financier et le financement du projet.

La stratégie de développement de la SSII

Pour créer sa SSII, l’entrepreneur part avec des forces et des faiblesses en cherchant à saisir les opportunités du marché visé. C’est un préparant un plan de développement stratégique à l’aide d’outils comme le SWOT, l’analyse Pestel, l’étude de la chaîne de valeur, … en en se basant sur les résultats de son étude de marché (segmentation, ciblage, positionnement, …) et d’outils comme le mix marketing, l’étude de la zone de chalandise, … que le créateur parviendra à établir une stratégie de développement adaptée.

Définir la stratégie d’une société consiste aussi à étudier sa mise en œuvre opérationnelle. Le créateur devra par conséquent définir le cadre juridique qui lui permettra d’exercer son activité en choisissant une forme juridique adaptée à son projet.

S’il est seul, il aura le choix entre une entreprise individuelle qui est réservée aux associés uniques et une société qui peut être créée par un associé unique ou plusieurs associés.

Bien que l’entreprise individuelle soit la forme juridique la plus simple et la moins coûteuse, de nombreux créateurs optent pour la création d’une EURL ou d’une SASU. Ce choix permet aux associés uniques de protéger leur patrimoine personnel en créant une société qui dispose d’un capital social et de sa propre personnalité morale.

Lorsque plusieurs personnes physiques ou morales s’associent pour créer une entreprise, elles doivent choisir entre la SARL ou la SAS.

Le choix de la forme juridique la plus adaptée est une démarche complexe qui nécessite de prendre en considération de nombreux critères techniques (nature et fonctionnement des différents statuts juridiques, fiscalité du dirigeant et de l’entreprise, statut social du dirigeant, protection sociale, indemnisation Pôle Emploi, …), pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette démarche n’hésitez pas à lire notre article sur le choix du statut juridique.

Remarque :

Définir le plan stratégique est un point essentiel qui améliore fortement l’efficacité de l’action des équipes en concentrant les moyens disponibles sur des objectifs clairs et ciblés.

Il comprend un calendrier détaillé sur les phases de développement du projet et sur les performances attendues. Il doit aussi anticiper les difficultés potentielles ainsi que les actions et moyens à mettre œuvre pour les dépasser.

Le prévisionnel financier d’une SSII

Une fois que la stratégie est établie et que le statut juridique est choisi, l’entrepreneur peut s’attacher à réaliser un prévisionnel financier complet qui lui permettra :

  • De valider de manière chiffrée et précise le niveau de rentabilité du projet de création de sa SSII ;
  • De lister l’ensemble des dépenses à attendre et préparer le futur budget prévisionnel ;
  • De faire le point sur le financement du projet et les besoins financiers nécessaires à sa mise en œuvre.

Ce prévisionnel s’établit de manière réaliste, sur la base des éléments de l’étude de marché, des devis réalisés et de l’évaluation du chiffre d’affaires attendu.

Le financement du projet

La plupart du temps créer une SSII ne requiert pas d’investissements importants. Toutefois, pour parvenir à financer le lancement de l’activité (investissements, BFR, …) l’entrepreneur pourra réaliser des apports en nature ou en numéraire, faire appel à des investisseurs ou contracter un emprunt auprès d’un établissement bancaire.

Dans certains cas et sous certaines conditions, il pourra obtenir des aides et/ou bénéficier du statut de jeune entreprise innovante qui donne accès à des exonérations d’impôt et de charges sociales pendant les premiers exercices.

Enfin si le créateur est indemnisable par Pole emploi, il pourra bénéficier du maintien des ARE et/ou de l’Acre (anciennement Accre).

Télécharger l'article en PDF

Vote: 5.0/5. Total de 4 votes.
Chargement...

Legalstart, partenaire du Blog du Dirigeant, répond à tous vos besoins juridiques.

Rapidité des démarches

Économisez sur vos démarches

Un accompagnement dans vos démarches

Créer votre entreprise

Un changement d’adresse ? Une cession de part ?

Modifier vos statuts

Vous souhaitez protéger votre marque de potentiel concurrent ?

Déposez votre nom et votre logo pour plus d’assurance.

DÉPOSER VOTRE MARQUE

Newsletter


Laurent Dufour -


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *